[BAB] Baise en ville en auto et à l’hôtel 2/2

fellation en voiture, elle suce en voiture, pipe en voiture, sextour en ville, sextrip en ville, sexe en ville, pipe en voiture à Arles, son Mari conduit pendant qu'elle suce son amant, baise en ville, baisée par un black bien membré, QOS, queen of spade, blanche à black, bab, baise dans un parking, fellation au parking, sexe en ville, baise dans la rue, sexe rue, sexe rue Arles, baise rue Arles, fellation rue Arles, baise parking Arles, fellation parking Arles, coquine libertine Arles, hotwife rue Arles, AmanteLilli et MrSirban, blog libertin, blog libertine, blog libertinage, blog couple libertin, blog couple échangiste, site libertin, site libertine, site libertinage, site couple libertin, site couple libertinage, femme exhib, coquine exhibe, coquine libertine, femme libertine, femme exhibition, coquine exhibitionniste, coquine exhib, voyage exhib, voyage libertin, site exhib, site exhibition, site voyeur, site exhibitionniste, libertine coquine, blog exhib, blog exhibition, blog voyeur, blog exhibitionniste, baise dans la rue, exhibitionnisme rue, exhib rue, couple cuckold,

Comme promis, je vous présente la suite de notre rencontre libertine dans la ville d’Arles, en plein centre-ville vers 16h, il y a deux semaines de cela. A y est, ce coup-ci, on a eu le temps d’extraire les photos des vidéos et de monter les vidéos ! Si vous n’avez pas lu la première partie, c’est par ici !

Ou par là… ! La première partie de l’article en cliquant sur la photo ^^

Après les fellations en plein jardin d’été et dans le parking, BrownSugar34 (pseudo de sa fiche Wyylde, le mien est amante-lilli) nous propose de faire un tour en voiture en plein centre-ville. Mon Homme sera notre chauffeur et nous guidera à travers les rues pendant que je sucerai mon Amant à l’arrière de l’auto. Bien évidemment, nous acceptons tout sourire et avec joie ! Mission du chauffeur cocu : faire un sextour coquin en ville puis nous amener à l’hôtel.

MrSirban aime l’idée de nous conduire, mais ce n’est pas ce qu’il préfère, car ce qu’il aime plus que tout est de me voir avec d’autres hommes et forcément, en conduisant, il en perd une bonne partie. Ca le frustre quand même pas mal. D’autant plus qu’il appréhende pour la Go Pro, qui vient déjà de faire deux infarctus : dans les toilettes du café et dans le parking. Quant à moi, j’aime beaucoup. Depuis le visionnage du film de David Cronenberg, Crash, le sexe en voiture avec Mari cocu chauffeur, me stimule bien ! Niveau fantasme, j’aimerai baiser dans une voiture décapotable roulant sur une artère principale en pleine journée pour allier l’adrénaline de l’exhibition au libertinage.

C’est le moment de la réclame (ne sait-on jamais si on peut réaliser un fantasme au passage) :

Hé ho ! Toi derrière ton écran, oui toi !

Tu vis sur la Côte d’Azur ? Tu as une Jaguar Type E décapotable (bah quoi, c’est mon auto préférée !) ? Tu te sens de baiser sur le siège arrière en pleine journée pendant que MrSirban conduit sur une petite ou… une grande route ? Et tu as ta petite fiche sur le site de rencontres libertines Wyylde (aller sur leur site) ?

Contacte-nous sur la fiche amante-lilli !

A l’arrière de la voiture, fellations, caresses et doigts s’enchaînent. Cet article n’est définitivement pas en faveur de la sécurité routière, puisque BrownSugar et moi ne sommes pas attachés et mon Aimé n’est pas hyper concentré. Il ne résiste pas à l’envie de jeter un œil par dessus son épaule aux feux rouges ou dans les ralentissements. Nous ne roulons vraiment pas vite et sommes en plein centre-ville. Il y a de la circulation et des passants. En même temps, l’habitacle clos de la voiture est un vrai cocon protecteur. C’est excitant !

MrSirban tente de nous amener vers les Arènes, mais nous n’avons jamais trouvé le chemin en voiture et l’application Waze ne s’est pas montrée participative, elle nous a conduits à deux reprises sur des sens interdits. Face à l’échec et l’excitation grandissant, nous prenons une bonne fois pour toute la route de l’hôtel.

Je vais vous faire une confidence, que je n’ai révélé à mon Chéri que le lendemain. Cela faisait une vingtaine de minutes que je suçais mon Amant black à l’arrière de la voiture enchaînant gorges profondes et fellations guidées voire forcées… quand j’ai décidé d’ouvrir ma fenêtre. Mes hommes ont pensé que j’avais trop chaud, ce que j’ai affirmé sur l’instant pour ne pas casser l’ambiance très sexe dans l’auto. La vérité vraie : j’ai le mal des transports si je ne reste pas concentrée sur la route. Quand je dois faire la copilote, je suis nauséeuse au bout de trois minutes. Alors là, je ne vous raconte pas, mais… j’avais une de ces gerbes nausées ! J’ai d’ailleurs eu mal au coeur pendant toute la première partie des coquineries à l’hôtel et j’avais un petit bidou ballonné !

Vidéo : Sexe en voiture dans le centre-ville d’Arles

Arrivés à l’hôtel, MrSirban a été chercher la chambre pendant que BrownSugar et moi sommes restés sagement dans la voiture. Puis, nous avons rejoint l’antre de nos ébats.

Arrivés à la chambre d’hôtel, forcément après une petite virée en auto, on a tous envie de faire pipi ! J’ouvre le bal, quand BrownSugar me rejoint aux toilettes. Il exige que je crache sur son chibre et le suce, pendant que je suis sur le trône attendant que ma pluie tombe sur le plastique ivoire (pour ceux qui hésiteraient sur le sens de cette phrase : je suis en pleine pause pipi !). Je m’exécute, excitée par la situation inattendue et imprévue !

Les petites commissions terminées, nous rejoignons le lit. Je me remets à l’oeuvre : donner du plaisir à la belle queue de mon étalon black. Assise, je me délecte de son membre, tantôt à mon rythme tantôt au sien. Il guide ma tête et impose la cadence. Il fait partie des Pirates, mais on est bien loin d’être dans une galère. On navigue sur un océan de délices parcouru d’un courant de plaisirs et d’une houle de virilité. Pour la partie lit, vous ne verrez que les images du camescope, car la Go Pro a fait une troisième crise, refusant d’enregistrer quoique ce soit de la partie coquine.

Comme pour me récompenser d’être une bonne salope à black, mon Amant m’offre un délicieux cunni accompagné de doigts rythmés pendant une bonne dizaine de minutes je pense. MrSirban perle à travers son pantalon de désir, il se régale de me voir ainsi entreprise.

Après cela arrive le moment fatidique : est-ce que ça va rentrer ? Mon Amant m’a bien préparée et dilatée en mettant jusqu’à trois doigts dans mon sexe. De mon côté, avec beaucoup de lubrifiant, j’ai continué en me doigtant. A côté de ça, j’ai une toute petite main. Pour vous donner une idée, en taille gant je mets du 5 (la taille standard est 7).

On prend notre temps, aucun de nous n’a envie que ça fasse mal ou que ça se passe mal. MrSirban scrute l’instant entre appréhension et excitation, il rêve de me voir remplie par un aussi gros sexe. Qui veut aller loin ménage sa monture !

Je ne dirai pas que c’est rentrer comme dans du beurre, ça a été un peu laborieux, un peu douloureux les premières minutes et après, ça a été de mieux en mieux. Heureusement qu’il y avait eu une véritable entreprise de dilatation avant.

Mon Amant m’a ensuite demandé de me mettre en levrette. Il s’est glissé toute en douceur avant d’entamer une véritable baise entre coups de reins profonds et positions “imposées” (je mets des guillemets à “imposées”, car j’y consens pleinement !).

Il n’hésite pas à me prendre en main, il ose ce que peut d’hommes osent. MrSirban et moi adorons ça. Aucun de nous n’affectionne les rencontres libertines câlines, on aime les rapports virils et la baise hard et BrownSugar n’hésite pas sur ce point. Il m’impose la cambrure, me claque jusqu’à empourprer mes fesses d’un feu ardent, tire mes cheveux, m’étrangle… Il me présente son pied pour que je le lui lèche juste avant de me le poser sur le visage. Il tient mes poignets à l’arrière de mon dos pour me maîtriser complètement.

J’aime me sentir sa “chose”, son “jouet sexuel”, sa “salope” dans les mains de ce bel adonis entreprenant et plein d’assurance. Quelque chose que nous avons beaucoup apprécié avec MrSirban, BrownSugar n’a jamais tenté d’aller au-delà d’une limite donné. Il a respecté scrupuleusement toutes les consignes que mon Homme avait indiqué avant la rencontre : pas d’anal, mais possibilité de fessées, gifles, rapports hard, étranglement… C’est suffisamment rare pour le noter. Dans l’excitation certains tentent de franchir un interdit. Au mieux, ça passe par une courte réflexion, puis ça brise une limite. Au pire, ça casse toute envie et on n’est plus du tout dedans.

Les positions s’enchaînent et les pénétrations varient, tantôt profondes, tantôt plus superficielles. Je suis pleine de son sexe et il peut faire de moi ce qu’il veut ou presque. Prise dans l’excitation, je lui demande d’ailleurs s’il souhaite me cracher dessus pour m’humilier, ce qu’il accepte avec grand plaisir.

Les fesses rougies et en feu, la bouche engourdie par les fellations, le sexe dilaté et irrité par les assauts virils, je commence gentiment mais sérieusement à fatiguer. Je donne mes dernières forces, mais je sens que je ne vais plus tenir. D’ailleurs mon Chéri le voit et le dit à BrownSugar : “elle ne va plus tenir bien longtemps” !

Me voyant à bout de force, BrownSugar décide de m’offrir sa jouissance sur le visage. J’adore ainsi être couverte de sperme, c’est particulièrement exaltant et enivrant.

La toute fin des coquineries se termine là où elle avait commencé dans la chambre d’hôtel : aux toilettes ! BrownSugar dans un dernier élan décide de m’offrir son jus d’Or.

Agenouillée dans la douche, juste vêtue de mes bas Wolford, je reçois des vagues d’urine sur le visage et le corps au point que ça en rentre dans mon nez. Je frôle la noyade et me retrouve, bien malgré moi à goûter à sa pluie d’or au moment, où je dois reprendre ma respiration.

Nous avons passé une journée fantastique avec BrownSugar, un Amant idéal : beau, joueur, très sympa, respectueux, bien pourvu par Dame Nature… Nous n’avons pas vu le temps passer et pourtant, la rencontre a duré de 14h45 à 19h45 sans temps mort et sans le moindre ennui. Ca n’a été que du bonheur !

Vidéo : Baisée à l’hôtel par mon Etalon Black devant mon Mari complice


Aidez-nous à partager nos aventures coquines avec vous chaque semaine !

Soutenez-nous sur notre Pot Commun !

Vos dons aideront à soutenir l’hébergement du site qui est à nos frais (240 € par an pour amantelilli.com), changer le matériel photo/vidéo (Go Pro en priorité), aider au prochain voyage en 2018 pour nos 15 ans (soit Costa Rica ; soit San Francisco-Las Vegas-vallée de la mort-grand canyon). En 2016, vous nous avez soutenu dans l’achat d’un camescope 4K et dans l’hébergement du site. Nous vous en remercions du fond du coeur. Aucun don n’est petit tant que le coeur y est ♥ Chaque don sera remercié par une petite vidéo personnalisée rien que pour vous (visage flouté).


Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 commentaires sur “[BAB] Baise en ville en auto et à l’hôtel 2/2”