[2018] Costa Rica

Pour nos quinze ans et les cinquante ans de mon Aimé, nous nous sommes offerts un pays que nous rêvions depuis des années : le Costa Rica. Amoureux de la Nature dans ce qu’elle a de plus brut, nous avons été émerveillés par la faune et la flore. C’est l’endroit rêvé pour se sentir l’âme d’un aventurier : 116 volcans, forêts primaires et secondaires à perte de vue, végétation luxuriante traversée de ponts suspendus, très nombreux animaux sauvages, quelques pistes chaotiques, une forêt de nuages et la côte pacifique entre cocotiers et azur…


 Arenal : Exhib au volcan et sur les ponts suspendus

 Arenal : Coquine sous l’eau, exhib aux sources volcanique avec MrSirban

En lingerie et bas nylon dans la piscine de l'hôtel Arenal : En lingerie et bas nylon dans la piscine de l’hôtel

Arenal : Femme fatale en lingerie fine à l’hôtel

 Monteverde : Exhib dans le téléphérique et pipi dans la forêt tropicale

Monteverde : Nue dans le jacuzzi

 Océan Pacifique : Seins nus et sexy sur la plage de Manuel Antonio

Quepos : La piscine toute nue

Quepos : Une bonne partie de sexe sur la terrasse de l’hôtel


Les Costaricains sont de culture catholique et la nudité est taboue. Cela signifie que l’exhibition sexuelle est formellement interdite, tout comme les seins nus à la plage. Nous avons veillé lors de nos exhib à ne choquer personne. C’est paradoxal, car les gens sont tactiles. Ils complimentent le physique, touchent ou prennent dans les bras quand on papote. Les tenues sont légères, les jupes courtes et les hommes torses nus… et pour autant, il n’y a aucune ambiguïté : tout ce qui a trait au sexe n’est pas abordé ou… abordable !

Nous avons discuté avec un guide local, qui avait vécu un an en France. Il avait découvert le naturisme à l’Espiguette. Il nous a expliqués qu’autrefois, il y avait quelques plages naturistes au Costa Rica, mais les hôtels les ont rachetées et ça n’existe plus. Nous avons tenté quelques perches “coquinettes” auprès de serveurs ou de locaux, mais sentant que nous touchions un point gênant, nous n’avons naturellement pas insisté et compris qu’un plan hotwife avec un Ticos serait mort !

Nous n’avons jamais senti d’insécurité, mais les maisons sont barricadées derrière des barbelés ou barreaux. Avant de partir, nous avons lu tout et son contraire. On s’est sentis plus en sûreté qu’en France. La population est très gentille et accueillante, bienveillante et souriante, encline à discuter et curieuse. : nous avons appris des mots d’espagnol en échange de mots français ! La vie est environ 15 % moins chère qu’en France.

Le Costa  Rica est le plus beau voyage que nous ayons fait. Nous avons été émerveillés à chacune de nos étapes. Nous avons ponctué notre séjour de nombreuses exhibitions coquines, qui j’espère vous permettront de découvrir ce coin de Paradis sauvage d’Amérique Centrale ! Suivez-nous, mission aventures sauvages !


Suivez notre itinéraire sexy au Costa Rica, un voyage fait d’exhibes coquines