♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Se rencontrer] Nos recherches libertines et coquines

100 commentaires

Gangbang hard en partie libertine privée avec GroupeDeMecs GDM au Riad au Cap d'Agde, sexe viril et baise libertine, tournante avec huit mecs en vidéo,


On rencontre uniquement des hommes ayant une fiche sur le site de rencontres libertines Wyylde. Il n’y a quasiment jamais d’exception. Je (Lilli) suis la seule à choisir mes partenaires et je privilégie les fiches avec des témoignages ou proposant des scenarii originaux réalisables. MrSirban a un regard consultatif mais ne choisit pas à ma place. Ma fiche est amante-lilli.

N’hésitez pas à consulter notre agenda coquin. Il est régulièrement mis à jour.


Notre recherche actuelle

  • plusieurs hommes : gangbang et pluralité masculine (mini. 4, pas de maximum ; mon max. actuel est de 34 partenaires participants sur une cinquantaine d’hommes présents!) et bukkake. C’est la recherche principale ! Nette préférence pour les groupes d’hommes déjà constitués.
  • scenarii originaux : de la fantaisie, un grain de folie, quelque chose qui sort de l’ordinaire ! On aime réaliser nos fantasmes (des exemples de ceux à réaliser et ceux déjà réalisés, lire l’article). Faut que ce soit réalisable et solide !
  • un homme seul : cuckolding. Nous le pratiquons rarement plus d’une fois par an et ce n’est pas du tout une priorité coquine ! Pour les duos, c’est uniquement si on s’est déjà vus en gangbang précédemment et que le feeling a été réellement bon.
  • ni couples, ni femmes seules : nous sommes non-bi. MrSirban est candauliste, il ne désire pas prendre d’autres femmes.


Nous sommes libertins : ni adultère, ni plan cul, ni rencontre tarifée. On répond à nos envies sans s’imposer de rythme exclusivement le samedi, sauf en cas de jour férié. Notre démarche se fait dans la complicité, le respect, l’honnêteté, la propreté et la bonne humeur. Nous ne nous cachons rien, nous sommes consentants tous les deux : aucune duperie, aucune tromperie ! On aime rire et papoter après la rencontre. C’est un plaisir de partager quelques verres avec les coquins et de se découvrir. Précision : je suis réellement la seule (Lilli) à choisir nos partenaires de jeu. Cela ne sert à rien de passer par MrSirban en Lui disant que j’ai donné mon accord pour contourner mon refus. Non, ça veut dire non. Mon Homme ne décidera pas d’une rencontre sans que j’ai donné mon accord avant. Nous vivons ensembles, on ne se cache rien, on se parle ! Autre précision suite à l’indélicatesse d’un médecin (lire l’article) : je ne suis pas en libre-service sexuel, le consentement est la base de toute relation sexuelle. Ne partez pas du principe que je suis d’accord, car on publie notre vie coquine. 


Se rencontrer

Nous faisons environ une sortie libertine par mois et uniquement le week-end, pratiquement toujours le samedi après-midi. La semaine, on travaille comme des acharnés et le dimanche, on reprend des forces pour la semaine à venir. Parfois, nous ne faisons rien pendant plusieurs mois et à d’autres moments, c’est deux fois dans le mois. On fonctionne au feeling, aux envies, aux disponibilités… ! On se laisse vivre sans suivre de routine. En moyenne, cela donne :

  • 1 voire 2 sorties par an en cinéma porno/sauna : bukkake et gangbang. Les dates sont sur l’agenda libertin. Vient réellement qui veut, que vous soyez sur Wyylde ou non. L’idée est de se rencontrer et passer du virtuel au réel.
  • 8/10 rencontres libertines privées par an : gangbang et pluralité masculine, rarement cuckolding, quelques duos. On passe uniquement par le site de rencontres Wyylde pour ce genre de parties.
  • première quinzaine d’août au Cap d’Agde naturiste : parties libertines privées et bukkake/gangbang en club/sauna. On annonce le jour même l’heure et le lieu où nous seront pour coquiner ! C’est l’occasion de se voir !
  • rencontre hotwife : elle est réellement imprévue, avec une personne non-libertine rencontrée au hasard et sans que ça ne se soit préparé avant sur Wyylde ou ailleurs. Ce n’est pas du porn reality, où la « rencontre imprévue » est scénarisée avec des libertins. On se laisse juste porter par l’instant et l’inconnu. C’est arrivé 7 fois en 18 ans.

Les rencontres libertines privées se font uniquement par Wyylde (ma fiche est amante-lilli). D’autres sites de rencontres existent et libres à chacun de choisir celui qui lui correspond. Nous n’y sommes pas car on est contents de Wyylde depuis novembre 2003. C’est le leader du marché, il y a le double d’abonnés par rapport à la concurrence. C’est une question de feeling, certains préfèrent Libertic ou NousLibertins par exemple. Etre sur un site de rencontres libertines est sécuritaire. Cela demande également de faire une démarche vers le libertinage car l’abonnement est payant. Cela n’empêche pas la présence de fantasmeurs et adultérins, mais après il suffit de savoir bien choisir ses partenaires pour éviter les pièges.

J’aime discuter en message privé avec mes futurs partenaires pour voir si ce sont de vrais libertins. Certains sont très agréables durant quelques jours et brusquement, deviennent pressants ou vulgaires. Prendre le temps permet de filtrer. Les nouveaux et/ou futurs libertins sont toujours les bienvenus en gangbang et bukkake. Il faut bien commencer un jour ! Nous aussi on a eu nos premières fois (lire l’article) ! Par contre, pour le cuckolding, on ne cherche pas de novice et on n’initie pas. On cherche des Bull expérimentés avec témoignages confirmant la pratique réelle et cérébrale du jeu. Cela demande de l’expérience, ça ne s’improvise pas et on a eu trop de déceptions, car c’est un type de rencontre où on s’investit émotionnellement davantage.

Amante Lilli et Adeline Lafouine, Adeline Lafouine, Amante Lilli, Lafouine Berne, Adeline Lafouine et AmanteLilli gangbang, maris candaulistes matent leur femme en gangbang, gangbang entre amies, copines coquines, amies coquines, gangbang entre filles,

On ne cherche pas de couples ou femmes. Mon Mari est réellement candauliste, il n’a jamais souhaité prendre d’autre femme que moi depuis 2003 bien qu’il en ait la permission. C’est son choix. Nous ne sommes pas bi, ni l’un ni l’autre. Quand nous pratiquons la pluralité ou le bukkake avec un autre couple, ce sont de vrais amis. On connaît Elysa Exhib et Enrique depuis 2011, Adeline Lafouine depuis 2009, Couple_Plans depuis 2012. Le gangbang n’est pas une rivalité ou un concours, c’est pourquoi j’ai besoin d’être complice et en confiance avec l’autre femme pour jouer ensembles. On s’écarte rarement de nos recherches.

37

Je cherche ni câlins ni longs préliminaires. Nous filmons toutes nos rencontres privées sans exception et floutons visages, tatouages, bijoux. Cela nous permet de partager nos aventures libertines avec vous sur le blog ! Si vous êtes amateurs de discrétion, je vous déconseille de jouer avec nous car le blog a plus de deux millions de visites chaque année. Votre exposition est réelle même si on floute tout le monde.


Gangbang et pluralité : les différences

  • Gangbang : ma pratique favorite dans le libertinage

Le but : un maximum d’hommes en un minimum de temps. C’est une forme d’abattage. Les hommes se vident  en quelques minutes dans la capote ou sur la femme et laissent la place à un autre. Il y a ni préliminaires ni longues pénétrations. C’est une pratique très cérébrale et une succession de plaisirs et sensations. C’est méga orgasmique. Mon record : 21 hommes en 25 minutes en gangbang pur (sans bukkake) et 34 hommes en gangbang + bukkake.

  • Pluralité masculine :

Il y a moins d’hommes : 4 coquins minimum, souvent plus. C’est plus complice, mais pas câlin ou tendre me concernant. Il n’y a pas de longs préliminaires. Comme dirait Schulmann en 1979 : « Et la tendresse, bordel ? » C’est juste avec mon Aimé. J’aime me sentir « utilisée » : gorges profondes/fellations guidées, fessées, gifles, insultes, tirage de cheveux…

MrSirban est alors candauliste et voyeur de mon plaisir. Il adore me voir dans les bras d’autres hommes et ça tombe bien, car la pluralité masculine est ma pratique libertine préférée. Aucun homme ne me prend de la même manière et c’est extrêmement grisant de s’abandonner et ressentir autant de sensations différentes. Si la pratique peut sembler hard, je ne suis jamais contrainte ou obligée. Les hommes s’adaptent toujours à mes limites et mes envies. MrSirban les suit et respecte également. On me propose et je dispose… ou pas si ça ne me tente pas ! Je suis ouverte aux nouvelles expériences, j’aime tester pour savoir si ça me plaît.


Le cuckolding en quelques mots

Le cuckolding n’est pas du candaulisme. Mon Mari ne me regarde pas prendre du plaisir. Il est actif : exécution d’ordres, postures d’humiliation, insultes, rabaissement… L’Amant joue ce rôle avec moi et doit être dominant.

Cuckolding avec mari cocu en cage de chasteté et Bull Black. Le Quaterback, la Cheerleader et son mari cuckold.

Nous ne rencontrons que des Bull expérimentés avec plusieurs témoignages. Nous pratiquons ce jeu rarement et ce n’est vraiment pas notre priorité libertine actuellement.

AmanteLilli-MrSirban-Hotwife-Cuckolding-Cuckold-Cocu-Libertine-Libertin-Swinger-Coquine-Coquin


Critères : avec qui jouons-nous ?

  • pas de gros zizis : ça fait maaaal ! +20 cm de long / +4 cm de large. Je suis étroite. Ma seule exception est BrownSugar34 car c’est un copain coquin depuis 2015 et l’amitié a pris le pas.
  • pilosité glabre : allez zou ! Mission dépoilage des zones intimes.
  • hygiène irréprochable : on se lave même sous le prépuce. J’ose à peine vous dire ce que j’y ai découvert, un petit coffre aux trésors…
  • homme viril uniquement : pas de câlinous, bisounours, fan de préliminaires, masseurs passionnés !
  • Je suis une Rambo du sexe : « d’abord l’action, ensuite la discussion« . Les blablas interminables ou les « faisons connaissance autour d’un verre », c’est gentil, mais non merci ! Ce sera bien volontiers après les coquineries, mais pas avant !

Je suis très sensible au feeling. Sur les photos des rencontres, vous verrez tous les types de physiques. On rencontre dans notre région (un peu dans le 13, beaucoup dans le 83, parfois dans le 06 et très rarement dans le 84), car on cherche du réel uniquement et on n’est pas millionnaires. On ne peut pas faire de Tour de France du libertinage.

Nous ne faisons pas de virtuel : ni webcam, ni échange de photos, ni vente de petite culotte ou de nylon… Je me braque également sur la vulgarité ou l’insistance, c’est généralement rédhibitoire. Me traiter de « salope » en dehors des coquineries, c’est irrespectueux. De la même manière, votre nombril n’est pas le centre du monde et la prétention est rédhibitoire. Etre drôle, second degré, avoir de la répartie va bien plus me séduire qu’une personne hautaine, qui va être sûre de me faire aimer l’anal ou la cravache. Je vis dans mon corps et si je n’aime pas, c’est très certainement parce que j’ai déjà essayé. On est très ouverts aux nouvelles expériences coquines, mais avec mon Aimé, on s’écoute et on ne fait que ce qui nous plaît mutuellement.

Amante Lilli baisée par 21 mecs en gangbang

Dans « libertinage », il y a « liberté ». Nous y sommes très attachés. Cela reste un plaisir. C’est ni une contrainte, ni une routine, ni un business, ni un chantage. C’est un monde de plaisirs, de fantasmes, d’envies, d’humanité.


Les Tabous

  • pas d’anal, cela me fait beaucoup trop mal
  • pas d’éjaculation buccale ou vaginale sans capote, mesure de sécurité sanitaire oblige !
  • pas de crachats en bouche, je trouve cela… grave dégueu ! beurk beurk beurk !

MrSirban a listé nos pratiques dans un tableau, comme cela aucun risque de se méprendre !

AmanteLilli, ElysaExhib, hotwife, gangbang, deepthroat, gorgeprofonde, libertine, coquine, amatrice, porno amateur,


Comment se rencontrer ?

Vous n’avez pas de fiche sur Wyylde

  • Ciné X : 2 à 3 fois par an : gangbang et/ou bukkake. Les dates sont sur l’Agenda, Twitter, Wyylde. Vient qui veut !
  • Cap d’Agde naturiste, première quinzaine d’août : gangbang, bukkake en clubs/saunas chaque jour (Tantra, Kama Sutra, Histoire d’Ô, Instant X). On ne programme rien, ça se fait au feeling. On l’annonce sur Twitter en direct. N’hésitez pas à consulter le Guide du Cap d’Agde!

Vous avez une fiche sur Wyylde

  • rencontre libertine privée : pluralité masculine, gangbang, bukkake, scenarii originaux et rares duos (5 depuis 2011), cuckolding. On rencontre en hôtel, appart’hôtel, en ville, dans les rues…
  • saunas libertins :, gangbang, bukkake. Nous l’annonçons uniquement en message privé, depuis qu’un sauna a été débordé suite à une annonce sur nos fiches Wyylde. Une trentaine d’hommes sont venus (lire l’article). La patronne en a refusé une vingtaine, j’étais méga-gênée.
  • Ciné X : gangbang et/ou bukkake
  • Cap d’Agde naturiste : rencontres privées (pluralité, gangbang, bukkake, rares scenarii originaux et duos)

Petite précision utile : ce n’est pas parce que vous êtes sur Wyylde que nous allons forcément nous rencontrer. Tout dépend de votre recherche, de la notre. Il faut qu’elles correspondent et que le feeling soit là. Vous pourrez toujours nous voir lors des sorties en cinés X, club ou saunas, car on ne filtre pas et vient réellement qui veut !


Découvrez toutes mes rencontres libertines depuis 2011


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

100 commentaires sur “[Se rencontrer] Nos recherches libertines et coquines”