♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Gran Canaria] Nue aux dunes de Maspalomas

Sur l’île de Gran Canaria, on n’a pas résisté à l’envie de découvrir Maspalomas, dont la sulfureuse réputation des plages et dunes a titillé notre imaginaire et attisé nos envies. On s’est documentés pour savoir ce qu’on pouvait en espérer : plage naturiste, drague dans les dunes, centres commerciaux axés sexe… On s’attend à une sorte de Cap d’Agde bis ! On est prêts à toutes les folies libertines. On y a passé trois nuits, mais nous ne sommes allés qu’une seule fois à la plage naturiste et dans les dunes.

Le jour d’arrivée à Maspalomas, la chambre n’est pas prête. On en profite pour visiter la ville et… Flûte ! On n’aime pas du tout. Les seuls points d’intérêt : une plage de sable blond à perte de vue et un phare. Le reste, c’est une succession de centres commerciaux, de restaurants quelconques et de resorts imposants. Il n’y a rien à faire hormis faire bronzette, trempette ou du shopping. Aucun attrait culturel, pas de charme, une nature oubliée derrière l’urbanisme. On n’insiste pas, on ne fait pas d’exhib.

Heureusement, Maspalomas est notre point de chute pour plusieurs promenades :

  • visiter la ville de Maspalomas et profiter de l’hôtel le jour de l’arriver
  • flâner à Puerto Mogan et faire les dunes en milieu d’après-midi
  • randonner dans les montagnes centrales à Roque Nublo

Après une très jolie virée à Puerto Mogan et un déjeuner de poissons frais sur le port, nous sommes retournés à Maspalomas pour découvrir la plage naturiste et les dunes coquines. On est en milieu d’après-midi. On a tout notre temps.

La plage coquine et les dunes de Maspalomas

La plage est très belle, baignée par l’Océan Atlantique qui la caresse de ses rouleaux anthracites. Elle s’étire sur quatre kilomètres jusqu’à Playa del Ingles. A l’entrée de la plage, un panneau indicatif précise où se situent les zones textiles et naturistes (indiquée par un FKK : « Frei Körper Kultur« , qui signifie culture du corps libre). On s’attend à marcher une demi heure avant d’atteindre la plage naturiste, mais il semblerait qu’elle soit plus proche que prévue. Tant mieux pour nous !

La plage naturiste est loin d’être surpeuplée, mais on voit la bascule entre maillot et cul nu, même si la zone est perméable. Les textiles se baladent chez les naturistes et inversement. Dès qu’on a vu une fesse nue, on a tombé le maillot avec MrSirban. Il n’y a pas de plage coquine. Par contre, il y a une plage gay sans doute possible. On s’est installés après la zone naturiste gay, en terrain neutre. Rien dans le comportement des gens ne laissent sous-entendre que la plage est coquine. On ne s’attend pas à grand’chose.

Précision d’importance : le sexe dans les dunes de Maspalomas est formellement interdit depuis… l’été 2020. Une patrouille de treize policiers est employée pour surveiller que personne ne baise dans les dunes. L’amende est aussi salée que l’Océan si vous vous faites prendre : de 150 € à 600 € en cas de récidive ! La drague dans les dunes de Maspalomas n’est plus autorisée.

L’ambiance ne nous paraît pas libertine. On choisit une dune surplombant la plage et décidons de l’escalader de biais afin d’aller faire quelques photos érotiques et sensuelles dans le sable. On a lu un peu partout que les dunes de Maspalomas sont semblables au désert. Ce n’est pas absolument pas le cas. On a fait le Namib, la Skeleton Coast, les Wahiba Sands. C’est très loin d’un désert.

La texture du sable n’est pas la même. Le sable du désert est beaucoup plus soyeux et fin, celui-ci est le même sable que celui de la plage. J’ai été déçue de ne pas ressentir la plénitude désertique où les sons sont absorbés et le regard n’épouse rien d’autre que des dunes à perte de vue. Là, l’œil capte partout l’humanité : des immeubles et maisons, un resort, des filets de beach-volley, le rire des gens… Cela n’enlève en rien à la beauté des dunes de Maspalomas, on a beaucoup aimé, mais ne vous attendez pas à voir un désert !

Certaines dunes peuvent atteindre dix mètres, MrSirban reste en contrebas de l’une d’elles pendant que je prends des pauses sur la crête. Le sable est brûlant sous les pieds. Il fait 34° et sans sandales, c’est compliqué. Je demande à mon Aimé de m’envoyer les tatanes car je ne supporte plus la chaleur nus pieds. Je reste debout et mon Homme tourne autour pour m’éviter d’avoir à me déplacer, car le sable se dérobe sous mes pieds et c’est un peu galère.

J’ai des idées de pauses, mais le sable est très chaud. Je suis pleine de crème solaire 50+ pour ne rien gâcher. Tant pis ! On ne reviendra peut être jamais à Maspalomas et on a qu’une vie. MrSirban est moyennement partant et tente de me raisonner. Il est en tatane et il surchauffe quand même. Je m’étends nue sur le sable brûlant. Quelle idée ! Je bouge a minima une nouvelle fois pour éviter de cramer sur place comme un petit jambonneau rôti. Le voyeur nous fait un signe de la main comme quoi il apprécie !

De mon perchoir, je remarque qu’un homme regarde la séance de photos coquines dans les dunes de Maspalomas. Il nous a suivi dès qu’on s’est engouffrés et reste à bonne distance, le regard fixé, le sourire aux lèvres et la main sur le coeur son sexe. J’en fais part à mon Chéri : « Amour, il y a un voyeur qui mate, on fait quoi, on continue ? ». MrSirban me laisse décider. Il a une bonne trogne, il n’est pas envahissant. On continue comme si de rien n’était en lui faisant des sourires de temps à autre !

L’inconfort est trop grand, je change de position et me mets à genoux le cul nu vers le voyeur et l’objectif de MrSirban. Je garde la pause. Mon Homme se régale de voir le lobe des fesses ensablées, il trouve cela très érotique. Notre voyeur opine de la tête, un sourire jusqu’aux oreilles. Il semble satisfait du spectacle ! Il reste en retrait pour ne pas gêner, mais n’en perd pas une miette.

MrSirban me demande si je ne crame pas totalement. Pour l’instant, je supporte encore la chaleur sur ma peau. Dernière idée de pause coquine avant de ne plus pouvoir rien faire ! Je m’allonge nue sur le sable brûlant, le ventre au sol, les fesses au soleil. Je regarde mon Aimé et notre voyeur, qui continue de me mater tout en se masturbant discrètement. Sa main caresse son sexe doucement, rien de frénétique ou malsain dans son comportement.

Je brûle vraiment trop et préfère arrêter. MrSirban me jette les sandales, je saute dedans contente de retrouver un peu de fraîcheur. C’est couverte de sable sur la peau nue que je demande à mon Homme s’il souhaite faire quelques photos coquines.

Il n’a pas l’excuse que se déshabiller est long, il est déjà tout nu. Je Lui force un peu la main. Bon gré, mal gré, il finit par accepter. Le voyeur continue de nous regarder agir, sagement et souriant. Autant j’étais sur une crête de dune pour la séance, autant mon Homme est à ses pieds. Cela vous offre un autre point de vue !

MrSirban prend finalement plaisir à faire des photos coquines dans les dunes de Maspalomas. Je grimpe partout pour le photographier : je passe devant, derrière, monte sur la dune, en redescends. Je fais mon sport ! Mais je le trouve si beau sous toutes les coutures que je profite de faire des photos de mon Aimé nu. Il est plus à l’aise derrière l’objectif que devant.

On termine la séance en se prenant en photo tous les deux avec mon Homme. Le voyeur nous gratifie d’un franc sourire et nous applaudit. Je remarque qu’il a une belle érection. Je lui demande en anglais si cela lui a plu. Il est heureux ! Je lui propose s’il souhaite que je le suce, même si je suis pleine de sable. Il ne me dit pas non ! Et ce sera le prochain article…

La ville même de Maspalomas ne nous a pas séduite. On n’y a pas trouvé d’intérêt majeur. Par contre, ça a été un bon point de chutes pour des promenades et cette immense plage partiellement naturiste avec les dunes de sables, il faut bien reconnaître que c’est super sympa ! Si on y retourne, on ne l’exclut pas, ce sera clairement pour la partie balnéaire ! L’Océan est relativement bon, 22/23°, et la météo est comme dans le Sud-Est, 32/34°.


Tous les articles sur notre voyage dans les îles Canaries en cliquant ci-dessous

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 commentaires sur “[Gran Canaria] Nue aux dunes de Maspalomas”