♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Oman] Quand t’es nue dans le désert d’exhib

Nous sommes allés en fin d’année au pays des Mille et Une Nuits en Arabie Heureuse. Dans un premier article, je vous narrais l’arrivée désertique en 4×4 après une cinquantaine de kilomètres à travers les dunes, vous pouvez découvrir les exhib juste ici ! Nous avons passé la nuit dans le désert perdus au milieu de nulle part et sans personne avec nous. Ca a été la nuit la plus reposante de notre vie : aucune source de lumière, aucun bruit. La quiétude la plus absolue ! On se sent incroyablement sereins et je ne vous raconte pas la beauté de la voie lactée. La voûte céleste brillante de mille éclats a charmé notre soirée en amoureux avec MrSirban. Ce doit être la nuit la plus romantique que nous ayons fait depuis 2003.

Hyper romantique de se blottir au coin du feu sous une couverture amoureusement dans les bras l’un de l’autre avec pour seules témoins les étoiles inondant de leur scintillement la Voie Lactée. Pour autant, il y a eu toute une partie folklorique qui nous a pliés de rire. Il a fait assez froid le soir (6/7° contre 30/32° en journée), on s’est engoncés dans des couvertures devant un feu de camp en pieds de chaussettes comme des petits vieux. Sans pollution lumineuse, la nuit est totale et la lampe frontale a été notre meilleure alliée pour se déplacer sur le campement entre le coin “pipi” et la tente. Niveau sexytude… la frontale, ça ne le fait pas du tout !

Le lendemain, nous avons découvert plein de petites empreintes d’animaux venus visiter les abords de la tente quand nous dormions : oiseaux, rongeurs et félin d’après les traces. J’ai une âme aventurière et même si j’ai des craintes ou appréhensions, elles ne sont jamais bloquantes. Dormir loin de tout et loin de tous, manger des aliments bizarres, être nez à nez avec des bestiaux ou insectes étranges… tout passe, mais je suis au bout de ma vie si je ne peux pas… me laver les cheveux ! Maniaque que je suis, j’ai réussi à laver et me shampouiner avec un mince filet d’eau claire, presque un goutte à goutte !

Une fois proprets, nous sommes allés nous promener dans les dunes au matin. Les couleurs sont différentes de la veille au soir et mon Aimé a de nouveau très envie de faire des photos coquines dans le désert. Vous noterez le petit détail : j’ai conservé mes chaussettes, ne sait-on jamais si une petite bête a envie de grignoter la plante des pieds de la grosse bête ! Nous emmenons Hervé le poulet en promenade. L’équipe Wyylde nous l’a envoyée avant que nous partions en Arabie avec.

Mon Aimé est confiant et a bien envie de me voir totalement nue. Je réussis à me persuader qu’on est vraiment seuls au milieu de nulle part et je me dénude complètement contrairement à la veille. Je reste encore froussarde et sur le qui-vive. Je n’arrive pas à me relâcher totalement et le moindre son me paraissant inhabituel déclenche en moi un réflexe d’envie de cachette. La magnificence des paysages ne nous a pas laissés de marbre et mon Homme avait très envie de me faire l’amour sur le bord d’une dune, nos corps nus sur le sable. Cela ne s’est pas fait car j’avais les foies, les chocottes, la trouille… Je me suis dégonflée lâchement ! On ne force jamais l’Autre dans notre couple et si mon corps avait très envie de vivre cette expérience, mon cerveau n’était pas du tout du même avis.

Nue dans le désert, le sable est chaud et d’une douceur incomparable. Cela n’a rien à voir avec le sable de la plage ou des dunes de plages. Celui de désert est beaucoup plus fin et la sensation est soyeuse. Il ne colle pas à la peau et glisse sous chaque pas, presque fuyant et vivant. On l’avait déjà remarqué en Namibie. Je cale Hervé entre deux petites vagues d’or et pose devant le téléphone portable de mon Aimé. J’ai cassé l’objectif du reflex dans les châteaux forts… faute avouée à moitié pardonnée ? En 2018, je cassais mon portable flambant neuf au Costa Rica et 2019, j’ai massacré le Nikon 17-55 2.8. Quel boulet je fais !

Au milieu des dunes et loin de toute civilisation, les sables ondulants s’offrant sous nos yeux sont d’une incommensurable beauté. Les Wahiba Sands forment un désert rougeoyant et ondulant. MrSirban et moi avons adoré faire des exhib dans le désert. Nous aimons ce genre de paysages dans lesquels on se sent tout petit face à Mère Nature. Je regrette juste de ne pas être parvenue à me détacher de la frousse. J’ai réalisé ces exhib désertiques en étant partagée entre l’envie sincère de les faire en immortalisant à notre manière cette coruscante mer de sables d’or et la peur d’offenser des personnes ne partageant pas culturellement parlant la même vision de l’érotisme et de la nudité qu’en Occident. C’est ce qui s’appelle avoir le cul entre deux… dunes !


Tous nos articles sur notre voyage en Arabie Heureuse en cliquant ci-dessous

Amante Lilli, nue désert, coquine désert, sexy désert, érotique désert, coquine dunes, sexy dunes, erotique dunes, libertine dunes, exhib dunes, exhib desert

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “[Oman] Quand t’es nue dans le désert d’exhib”