♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Gran Canaria] Las Palmas, cul-ture coquine à Vegueta

Nous avons quitté Lanzarote pour poursuivre notre découverte des îles Canaries. On pose nos valises quelques jours à Las Palmas de Gran Canaria, la « capitale économique » de l’archipel. La sortie de l’aéroport est très décevante et on est à deux doigts de regretter Lanzarote. C’est laid, très industrialisé. Heureusement, la cul-ture coquine de Vegueta nous fait changer d’avis !

On espérait avoir laissé derrière nous la météo capricieuse de Lanzarote mais… que nenni ! Il fait gris et ça vente, par contre on a gagné quelques degrés. Au lieu de 17/19°, il doit faire 23/25°. On est loin du choc thermique espéré, mais cela reste plus agréable de faire les exhib publics quand il fait bon. Le concept d’éternel printemps associé aux Canaries ressemble au mois de mars !

La première exhib se fait sur la Plaza de las Ranas dans le quartier de Triana. Le coin est vivant, dynamique, on y retournera le lendemain pour y prendre un délicieux cocktail d’ailleurs. MrSirban me demande d’y dévoiler ma poitrine publiquement. Je suis entre stress et excitation, car c’est très passant. Je fais face à un passage piétons avec du monde attendant de traverser.

On traverse à notre tour et pénétrons dans… Vegueta, le quartier historique de Las Palmas. L’architecture est très charmante et on ne résiste pas à dévoiler d’autres charmes érotiques. Juste à ma droite, à une dizaine de mètres, un bistrotier reste planter dehors et je pense qu’il a compris qu’on allait faire quelque chose de bizarre par rapport à la « normalité », car il me fixe. Mon Homme attend que je me sente à l’aise pour la photo coquine, car je suis plutôt figée. Je me lance et tant pis ou tant mieux… le bistrotier sourit !

On cherche la maison de Christophe Colomb et on trouve la rue l’ayant hébergé : Calle de Colon. MrSirban me suggère de me mettre sous le panneau. Je mets un temps certain à comprendre ce qu’il attend et je ne suis toujours pas certaine d’avoir fait ce qu’il imaginait car il m’a dit « c’est bon, laisse tomber ! ». On trouve le musée « maison » au bout de la rue. On n’a pas fait d’exhib au musée car, cela nous a vraiment intéressés. On y est restés une bonne heure et demie. Les exhib cul-turelles nous ont traversé l’esprit. On a été à deux doigts du flashing, mais des gens sont arrivés, puis on a vu un gardien. N’ayant pas pu le faire sur l’instant, la partie « coquine » de la visite nous est sortie de la tête, captivés par ce qu’on apprenait. Ca y est, on vieillit !

A défaut d’avoir fait des exhib au musée, on a au moins pensé à faire une photo de la plaque explicative… C’est mieux que rien. Tous seins dehors, j’ai fièrement exhibé mon petit 90B devant la Casa de Collon. Des petits boobs aventureux pour un grand aventurier ! Et derrière moi, deux passantes assises sur un banc en pleine discussion qui n’ont pas semblé voir le flashing.

Nous nous sommes volontairement perdus dans le dédale des ruelles historiques de Vegueta en agrémentant la découverte d’exhib comme sur ce banc, sexe offert au regard des… caméras de surveillance et des deux dames sur le banc de Columbus Square. On s’est laissés porter par ce qui attirait notre regard, nous interpellait. Nos pérégrinations ont fini par nous amener à l’une des plus célèbres places de Vegueta : Plaza Santa Ana.

On aurait bien aimé la visiter, mais la cathédrale Santa Ana est en rénovation. Elle date du XVIème siècle. C’est le siège du diocèse canarien. On a réussi quelques flashing sur la place non sans difficulté. Neuf statues de chiens font face à la cathédrale et attirent les enfants, qui y voient un centre d’escalade à ciel ouvert ! MrSirban trouve un coin offrant une vue imprenable sur la cathédrale et le tribunal depuis la place. Il fait face à la place mais moi, à une rue la longeant et… elle est très passante ! Le vent se lève. Il fait froid. Mon Homme s’impatiente, il a envie de faire pipi et aimerait prendre un verre pour se réchauffer. J’attends que la foule s’efface.

Un Monsieur d’une cinquantaine d’années passe en regardant sur sa droite (je suis à sa gauche). Je saisis l’opportunité coquine et soulève ma robe pour exhiber mon sexe sur la Plaza Santa Ana. Le Monsieur tourne sa tête pile à cet instant. Je ne me désarme pas et maintiens l’exhib sous ses yeux en faisant un large sourire derrière mon masque. J’espère juste qu’il ne va pas s’offenser. De toute façon, je suis grillée. Je le signale à mon Aimé, qui se retourne pour voir sa réaction. Le Monsieur sourit, il nous fait un signe « pouce en l’air » et applaudit l’exhib ! Je change d’angle en le remerciant pour un dernier cliché et hop ! On peut poser nos fesses dans un café… qui n’a rien compris à notre demande… On a commandé une menthe à l’eau et c’est exactement ce que nous avons eu : de l’eau avec des feuilles de menthe !

On a adoré le charme du XVème siècle omniprésent dans le quartier de Vegueta ! Les balcons en bois, les maisons de différentes couleurs, le dépaysement est là. On a presque l’impression d’être en Amérique centrale ou du Sud. Nous rentrons à l’hôtel nous préparer pour la soirée, on a prévu de flâner au bord de la longue plage de 3.5 km malgré un net refroidissement des températures. De prime abord, Las Palmas nous a profondément déplus. Mais après trois jours à l’apprivoiser, on serait bien restés plus longtemps pour découvrir la capitale économique de l’archipel canarien. On a aimé faire de l’exhib et pratiquer le flashing dans cette ville pleine de vie, dynamique et trépidante, entre modernité et riche passé.


Tous les articles sur notre voyage dans les îles Canaries en cliquant ci-dessous

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “[Gran Canaria] Las Palmas, cul-ture coquine à Vegueta”