[Cuckolding] Première rencontre toute seule

00
Quand la surprise coquine tourne au stress maximal ! Première expérience de cuckolding et grosse angoisse, ce n’est pas une franche réussite pour ma première rencontre tout seule.

Il y a quelques jours, c’était l’anniversaire de MrSirban. J’avais son cadeau depuis le 5 septembre exactement… dans la boîte ! Un présent coquin auquel il ne s’attendait pas et pourtant qui le faisait fantasmer de longue date. Laissez-moi vous raconter comment tout a commencé… Le 10 août 2012, alors que nous sommes encore au Cap, je décide de prendre contact avec un homme, C., via le site de rencontres libertines sur lequel nous faisons toutes nos rencontres depuis 2003 : Netechangisme. L’idée est de le rencontrer toute seule, sans mon Homme. Premier contact :
Old-Book
On a fait deux webcams avec C. sur Netech‘ et il s’est toujours montré joueur, libertin et coquin. C’est pourquoi mon choix s’est porté sur lui, j’avais relativement confiance, élément très difficile à gagner chez moi, car je suis extrêmement méfiante. Les aléas de la vie m’ont rendue sauvage et vigilante. Je n’ai jamais rencontré d’homme sans être accompagnée par MrSirban. C’est donc une première fois !
01
La seule fois où cela s’était produit, c’était cet été au camping du Cap d’Agde, 150 mètres me séparaient de notre emplacement et nous étions en contact téléphonique. Rencontrer seule pour une femme a quelque chose de vraiment angoissant : « Si cela se passait mal ? Si c’était un pervers ? S’il profitait de la situation pour en abuser ? »… C. m’inspirait une confiance relative, nous étions en contact avec lui depuis plus d’un an et par deux fois il nous avait reconnu dans la rue en ayant la correction de ne pas nous aborder.  J’avais tout de même pris des précautions : prévenir des amis libertins, ainsi qu’une collègue de travail prête à venir rapidement !
Quoiqu’il en soit, je voulais vraiment faire ce cadeau à mon Aimé, il le fantasmait si fort. Il rêvait de se sentir cocu. La vie n’est-elle pas faite pour réaliser nos désirs au regard de sa fugacité ? On peut mourir à chaque instant et je ne veux pas regretter de ne pas avoir su profiter de la vie et de ne pas avoir osé vivre nos fantasmes.
03
Après plusieurs contacts sur Netechangisme, SMS et coups de fil, nous nous sommes rencontrés. Cela a failli ne pas se faire, car C. a été à deux doigts de se désister le jour J, 2 heures avant le rendez-vous. Il m’a envoyé un texto à 11h30 alors que nous devions nous voir à 13h30 pour me dire qu’il avait un empêchement. Il s’en est fallu de peu pour que le cadeau tombe à l’eau. Mais heureusement, nous avons trouvé un terrain d’entente et avons pu nous voir.
07
Les premiers instants de la rencontre m’ont beaucoup… mais beaucoup stressée. C. voulait m’enfermer : fermer les volets et la porte à clef. Vous comprendrez aisément que c’était très angoissant ! Pendant une quinzaine de minutes, on a campé respectivement sur nos positions. Il voulait m’enfermer ; je ne voulais pas. Nous avons fini par trouver un nouveau terrain d’entente et le jeu a pu commencer ! J’ai placé la caméra à un endroit stratégique qui permettait d’englober la scène. Pourquoi ne pas être partie me direz-vous ? Et bien… j’y suis, j’y reste et je veux réussir cette première fois seule même si rien n’est idéal et rien ne se passe bien. Si je me débine maintenant, je n’aurai peut-être plus jamais le cran de recommencer cette expérience. Ma vie n’est pas en danger après tout. Je viens d’apprendre que C. est un homme adultère et non pas un libertin. Il craint que sa femme et ses enfants ne débarquent à son bureau inopportunément. Ceci peut expliquer cela, malgré un manque évident de délicatesse. Ah ? Vous ne le saviez pas ? Je suis obstinée, un vrai « nain » du Seigneur des Anneaux ! Quand j’ai une idée en tête, je ne l’ai pas ailleurs.
Après nous être re-détendus en buvant un verre de vin, il a sorti le sexe de son slip et je me suis déshabillée. J’ai ôté ma robe pour lui apparaître en tenue de « soubrette », c’était son désir. Je n’avais pas de tenue de soubrette à proprement parler… Son sexe sentait bon, était tout lisse et très dur.
09
Je me suis agenouillée pour le sucer.  Il était très viril dans l’action et dirigiste, ce que je préfère. Il n’hésitait pas à me donner de vraies bonnes gifles et non des « claquounettes ». Certaines étaient même vraiment fortes, un peu trop à mon goût. Il guidait ma tête vers sa queue pour que je la suce, sans jamais me contraindre dans le mouvement. Je restais libre de mes envies.
Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de jouir, car l’action s’est surtout concentrée sur son sexe ! Il s’est un peu occupé de mes seins et de mes fesses. Le peu qu’il s’en est occupé, c’était très agréable !
J’étais finalement à sa disposition pour son plaisir. Cela ne m’a pas empêché d’en prendre également. La situation était excitante et l’idée de réaliser le fantasme de mon Aimé au moins tout autant si ce n’est plus !
10
Il m’a fessée, c’était de vraies fessées également ! Il osait me malmener, me traiter comme une chienne ! Beaucoup d’hommes n’osent pas. A un moment, il y a eu un mauvais coup (encore)… Il a pris du vin qu’il m’a craché dans la bouche. Ca m’a littéralement refroidi pendant 2/3 minutes, le temps que je me remette dans le jeu. Dégueuuuuu :o/ !
11
Finalement, après dix minutes de jeu, il a joui sur ma poitrine. Cela m’a déçue. J’aurai aimé qu’il me prenne pour que le cadeau soit complet. Mes impressions sont très mitigées :
  • mentir à son Compagnon, c’est vraiment très difficile et je déteste cette idée. Il faut inventer de nombreux stratagèmes pour voir son amant et, même si je savais que MrSirban l’apprendrait, j’ai eu mauvaises conscience jusqu’à ce qu’il le sache ! C’est ça quand on Aime vraiment l’Autre. Le mensonge ne doit pas faire partie du couple.
  • il faut avoir toute confiance en la personne qu’on rencontre, car cela demeure stressant.
  • filmer le jeu a été super excitant, j’avais très hâte d’offrir le film !
  • le jeu en lui-même a été excitant
  • l’aboutissement n’était pas celui que j’espérais et il y a eu de mauvais moments : le fait de devoir se battre pour ne pas être enfermée, se prendre quelques torgnoles et se faire cracher dans la bouche.
17
Enfin, la joie de mon Homme en découvrant le cadeau : ça n’a pas de prix ! Lorsqu’il est rentré du travail le soir de son anniversaire, une petite boîte contenant une clef USB et une pochette contenant un livret l’attendait sur la table. La clef contenait le film et le livret tous les échanges que nous avions eu C. et moi avant de nous rencontrer (les messages sur Netechangisme, les SMS…). Je l’ai rarement vu aussi heureux de découvrir un cadeau, je crois pouvoir dire qu’il a été comblé ! Et même si la rencontre n’a pas été celle que j’avais idéalisé, le plaisir qu’a eu MrSirban en découvrant son cadeau, ça vaut largement les tracas ! Et quel soulagement pour ma conscience et moi de pouvoir enfin tout révéler. Je déteste l’idée même de mentir à ma Moitié.
Je T’Aime tant et si fort : bon anniversaire mon Soleil.
Si vous voulez, vous pouvez : connaître le point de vue de mon Cocu d’Amour !

♥ Mes autres cadeaux d’anniversaire pour Mr Sirban ♥


Partagez !

  10 comments for “[Cuckolding] Première rencontre toute seule

  1. 29 septembre 2012 at 18 h 06 min

    Ouahhhhhhhhhhhhhhhhh Bravo Miss! Et bon anniv Mr!

  2. 30 septembre 2012 at 10 h 55 min

    Merci jeune homme !

    • Thomas13010
      30 septembre 2012 at 21 h 23 min

      Bonsoir Lili j ai adoré le recit et je suis un peu jaloux,mais je te félicite d etre passé a l acte

  3. Anonymous
    12 octobre 2012 at 17 h 51 min

    Beur 13127

    Une tuerie cette histoire, continuez comme ça , j’ai hâte de voir la suite de vos histoire

    Bye

  4. 23 octobre 2012 at 11 h 01 min

    Merci @ vous deux, Thomas et Beur ♥ ♥ ♥

  5. 14 juin 2014 at 17 h 21 min

    & depuis ce temps as tu recommencée ? as tu conservée ces coordonnées ?
    & aprés la féssée ? s il t avait craché ta boisson préféré ?

    • 21 juin 2014 at 11 h 48 min

      Nous avons repapoté via netechangisme, mais c’est tout. Le crachat dans la bouche, je trouve ça dégueulasse tout simplement.

  6. 26 août 2014 at 8 h 34 min

    Bravo a toi belle lilli
    L imagine est très excitant

    • 26 août 2014 at 9 h 43 min

      Merci beaucoup Rico ♥ Oui, c’était vraiment une situation très excitante en effet, mais stressante pour moi, car c’était une première :/

  7. Chatte Rousse
    2 octobre 2017 at 16 h 19 min

    Bravo Lilli,
    Quel courage !!!!
    Le cuckolding ne fait pas du tout partie de mes pratiques; mais les sensations des premières expèriences sont bien là.
    Moi aussi, lorsque je me lance dans quelque chose de nouveau, j’ai toujours ce stress au ventre (très excitant quand même); Et je vais au bout de mes idées, je suis une vraie bourrique
    J’ai tant de fois laissé passé de si belles opportunités, alors maintenant je tourne plus autour du pot et je me lance. C’est très excitant de découvrir de nouveaux jeux. Mon amoureux est toujours présent, et nous communiquons avec le regard. Quand je vois combien il excité de réaliser un fantasme, je prends du plaisir moi aussi.
    J’adore vos récits qui sont tant le reflet du libertinage d’amoureux passionnés.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *