[Cuckolding] Forced bi et bougies d’anniv’

forced bi, cuckolding et bi forcé, mari forced bi, cocu forced bi, rencontre cuckold, rencontre cuckolding, mari cocu, libertine et mari cocu, libertinage cuckolding, mari cocu volontaire, coquine et mari cuckold, femme avec son amant devant son mari, baisée par son amant devant son mari humilié, mari humilié cuckold, mari candauliste, voir sa femme baiser avec un autre, AmanteLilli et MrSirban, blog libertin, blog libertine, blog libertinage, blog couple libertin, blog couple échangiste, site libertin, site libertine, site libertinage, site couple libertin, site couple libertinage, femme exhib, coquine exhibe, femme exhibition, coquine exhibitionniste, voyage exhib, voyage libertin, site exhib, site exhibition, site voyeur, site exhibitionniste, libertine coquine, blog exhib, blog exhibition, blog voyeur, blog exhibitionniste, fantasme coquin, couple libertin, rencontre libertine, couple ouverts sexuellement, couple cuckold

Pour l’anniversaire de MrSirban, j’adore lui concocter des petites surprises coquines et notamment cuckold. C’est une pratique très cérébrale, dans laquelle le mari devient le Cocu volontaire de l’Amant et de l’Epouse. Il va devoir les servir, répondre à leurs ordres quelqu’ils soient, subir leurs railleries… Ce n’est pas un duo ou un trio classique. Il y a une part importante de théâtralité et de jeu. MAJ 22/10/17 : N’hésitez pas à lire l’article sur le blog de mon Chéri, qui évoque sans retenue son ressenti et son vécu par rapport à ce jeu cuckold.

Le jeu s’est fait avec un libertin avec qui nous sommes en contact depuis longtemps et qui commente régulièrement nos aventures sur le blog : Desmoniak84. C’est le pseudo de sa fiche sur le site de rencontres libertines Wyylde (aller sur le site : sa fiche, Desmoniak84 ; ma fiche, amante-lilli). Il a la particularité d’être en couple libertin et, comme MrSirban, d’adorer voir sa Moitié en compagnie d’autres hommes. Sa femme est parfaitement au courant de ses sorties coquines et m’a confié son mari le temps d’un après-midi pour que nous puissions jouir de lui ! Je la remercie.

Au menu : foie gras au torchon ; cabillaud rôti et espuma vichyssoise ; suprême de pintade au Raz-el-Nout ; tarte tatin revisitée ; poire à la vanille de Tahiti. Le tout accompagné de vin, blanc et rouge.

Avant de nous rendre à l’hôtel, nous avons déjeuné dans un restaurant étoilé. Un printemps de plus, ça se fête ! Nous aimons autant la haute gastronomie que le libertinage et lier les deux dans un même week-end est un grand plaisir des sens. C’est culinairement orgasmique, mais… les services sont longs. J’avais réservé pour le premier service à midi et nous devions retrouver Desmoniak84 à l’hôtel vers 14h45/15h… l’heure à laquelle nous sommes en fait sortie du restaurant. Nous avons eu une bonne demie-heure de retard. Je présente à nouveau toutes nos excuses pour ce retard conséquent. On a horreur de ça, c’est terriblement gênant.

On avait monté un scenario coquin avec Desmoniak, mais l’empressement de se retrouver, l’envie de s’amuser et de se découvrir ont fait qu’on ne l’a finalement pas mis en place. MrSirban a le fantasme de la prostituée et adorerait que je me fasse payer contre un rapport sexuel, ce qui est en opposition totale avec le concept même du libertinage et du partage. Pour lui permettre de réaliser ce fantasme tout en restant 100 % libertins, j’avais suggéré à Desmoniak que je lui donne de mon argent discrètement. Il l’aurait alors jeté au visage de mon Mari en lui disant “maintenant, je vais bien baiser ta femme, je l’ai payée”. Ce sera à réaliser dans quelques années, quand mon Aimé aura oublié que j’avais eu cette idée pour ses quarante-neuf ans.

A peine arrivés dans la chambre, nous l’avons rapidement possédée. Desmoniak m’a couvert de baisers, que je lui ai rendu avec plaisir. Pendant ce temps, le Cocu installait les caméras : Go Pro et camescope, afin de ne plus avoir à s’en soucier pendant le rendez-vous libertin. Les présentations faites, je me suis assise sur le lit pour profiter du sexe durcissant de mon Amant. Mon Époux, mis à nu, observait notre complicité tout en se masturbant.

Assis dans le fauteuil, il me voit jouir sous la langue agile de Desmoniak, qui goûte mon minou pour notre plus grand plaisir. C’est extatique ! Je n’accepte jamais de cunnilingus en gangbang ou bukkake, par soucis d’hygiène, mais c’est avec joie que je les reçois en parties libertines privées. Il ne faut pas que ça soit trop long, sinon ça me lasse, mais là, c’est tout simplement parfait en pratique et en timing !

Les choses sérieuses s’enchaînent vite. Desmoniak souhaite me prendre d’abord en missionnaire. Les yeux dans les yeux, nos souffles courts et saccadés s’entremêlant, nous ordonnons dans un râle au Cocu de nous rejoindre afin d’assister à nos ébats et à notre complicité de plus près.

MrSirban quitte son fauteuil et se met à notre hauteur pour me voir bien prise. Dans ce même temps, les pénétrations viriles et profondes me font jouir. C’est délicieux. Desmoniak positionne mes jambes à son gré pour me pénétrer plus ou moins profondément ou pour permettre au Cocu de mieux voir mon sexe pris d’assaut par ce viril Amant.

Je bascule un temps en levrette. En appui sur mes bras, Desmoniak maintient fermement mes pieds chaussés de sandales Casadei et gaînés de bas Wolford. Il m’a dit avoir un fétichisme pour les sandales et les nylons, j’espère que ceux choisis lui ont plu. De plus, j’ai jusqu’à présent refuser de remettre les bas pour MrSirban, prétextant qu’il fait trop chaud (ce qui n’est pas faux… +/-30° !). Pour bien marquer le coup, je n’ai mis mes bas qu’après le restaurant. Mon Cocu est donc au taquet, il adore les nylons et est comme fou de me voir les porter pour un autre que lui, alors que je lui refuse ce petit plaisir depuis quelques temps.

Mon Amant m’ordonne de le chevaucher. Je suis à la disposition de son plaisir. C’est ainsi que je prends le mien. J’aime être guidée et maîtrisée sexuellement. Ca fait partie des rares fois où je lâche prise. On exige du Cocu qu’il vienne assister à la pénétration de très près. Desmoniak lui ordonne alors de lui lécher les bourses.

MrSirban n’est absolument pas bisexuel, tout comme mon Amant d’ailleurs. Cette pratique fait partie intégrante du cuckolding et montre bien qu’il ne s’agit pas d’un simple duo ou trio libertin. Cela s’appelle du forced bi. L’humiliation pour le mari cocu est extrême. A contrario, l’Amant ressent une emprise forte et la Femme jouit de voir son Mari ainsi dégradé et rabaissé à devoir exécuter des ordres sans rechigner.

Desmoniak ordonne également à MrSirban de me faire un annulingus. C’est particulièrement excitant, car je suis pénétrée en même temps. Par contre, j’ai littéralement booty-shaké mon pauvre Ange. Je sens mes fesses rebondies heurter à chaque mouvement de va-et-vient le visage de MrSirban qui tente d’atteindre mon petit trou !

Je précise que nous sommes tous les trois parfaitement consentants. Ca a beau s’appeler du “forced bi“, c’est comme pour les “gorges profondes forcées”, c’est dans le plus grand respect de chacun et personne n’est obligé à quoique ce soit ! Le cuckolding est un jeu libertin cérébral et théâtral un peu particulier, où une forme de Domination/soumission se mêle aux plaisirs coquins partagés. Le mari cocu devient le jouet du couple formé par l’Amant et l’Epouse.

Alors que nous souhaitons changer de position, j’ordonne à MrSirban de préparer mon Amant. Il doit lui mettre son préservatif et franchement, il s’en est bien sorti ! Mon cocu de mari se montre très obéissant et exécute chacun de nos ordres sans se plaindre, sans rechigner. Son regard pétille d’excitation, il adore cette soumission mêlant humiliation extrême et libertinage. Par contre, il a besoin de le savoir quelques jours avant pour se calibrer psychologiquement. Ce n’est pas le genre de surprise que je peux lui annoncer le matin pour l’après-midi. Cela lui demande une concentration et une préparation mentale.

Mon Amant suggère que nous changions de position et propose que je vienne sur lui en inversé afin que le cocu puisse me lécher tout en ayant la pénétration en très gros plan. Concrètement, c’est acrobatique et j’ai un peu l’impression d’écrabouiller Desmoniak, mais la situation est vraiment excitante et sentir la langue de mon Époux sur mon clitoris dardé de désir tout en étant pénétrée est tout simplement orgasmique !

Nous changeons une nouvelle fois de position. Le cocu est mis à contribution pour m’aider à faire bander mon Amant, qui lui ordonne de le sucer. J’appuie l’ordre et MrSirban s’exécute sous nos yeux. Il est à notre merci et se montre particulièrement obéissant. Notre plaisir devient le sien et il n’y rechigne pas. C’est particulièrement excitant, car je sais qu’il ressent une très grande humiliation à devoir pratiquer une fellation à un autre homme, alors qu’il n’est pas bi.

Mon Amant ayant une superbe érection, nous reprenons la position du missionnaire. Le cocu se masturbe en nous regardant et doit, à un moment, me lécher les pieds sur ordre de Desmoniak. MrSirban raffole des bas et des nylons et leur seul contact provoque désir et passion. Il exalte de plaisirs et j’exulte sous les coups de reins profonds et virils de Desmoniak.

Mon Amant m’a demandé si je souhaitais être baisée par le cocu. Au regard de son obéissance, j’ai accepté de le récompenser. Il a dû subir de belles humiliations et il a eu la permission de me prendre. Toutefois, cela ne s’est pas fait sans quelques railleries de la part de Desmoniak et moi. Il a pu faire quelques allers-retours avec interdiction de jouir, bien évidemment !

MrSirban ayant pu profiter de moi quelques instants a été remplacé par mon Amant, qui a repris sa place entre mes cuisses ouvertes et offertes à ses assauts. Il a rapidement joui par la suite m’offrant sa semence sur les seins. Concernant le cocu, nous nous sommes mal compris. Nous lui avions dit qu’il pourrait jouir après Desmoniak, mais mon Aimé a attendu une confirmation d’ordres qui n’est jamais venue. Au final, seul mon Amant a joui (et moi bien évidemment), le cocu est reparti les bourses pleines !

Le feeling a été très bon avec Desmoniak. On a passé un excellent après-midi en sa compagnie et nous remercions une nouvelle fois son épouse de nous avoir confié son mari le temps d’une partie cuckold. Joueur, coquin et très libertin, son esprit fuse d’idées. Ils se sont bien trouvés avec mon Aimé, qui regorge de désirs et de fantasmes à réaliser. Pour la seconde fois en quatorze ans de libertinage, MrSirban a pratiqué le forced bi lors d’une séance de cuckolding. C’était un bel anniversaire où nous avons soufflé tous les deux les bougies !

Vidéo : un anniversaire très cuckold, mari Cocu et bougies soufflées !


♥ Mes autres cadeaux d’anniversaire pour Mr Sirban ♥

Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 commentaires sur “[Cuckolding] Forced bi et bougies d’anniv’”