[Costa Rica] Nue sous l’eau aux sources chaudes

Le Costa Rica est un petit pays d’Amérique centrale situé sur un arc volcanique important sur la ceinture de feu du Pacifique.  Au total, on recense 116 volcans, dont cinq toujours actifs. Les volcans y sont bien moins sages que nos volcans d’Auvergne ! Le plus actif est l’Arenal, où nous avons profité à notre manière de ses sources d’eau chaude le temps d’un après-midi et d’une soirée hyper décontract’ et très sympathique.

Il existe différents endroits pour profiter des sources au pied du volcan. Il y a un coin où les locaux vont, complètement naturel, gratuit et non-aménagé et de nombreux complexes organisés autour des sources, qui eux sont payants. Certains sont complètement artificiels et seule l’eau est “naturelle” et d’autres, comme celui où nous sommes allés, sont aménagés autour des coulées de lave et sources naturelles. C’est un vrai business, où la clientèle est essentiellement étrangère. On y a croisé des touristes américains en grand nombre et des asiatiques.

J’ai beaucoup aimé me baigner dans une eau d’une grande douceur entre 36° et 40°. J’ai moins aimé les aménagements artificiels pour se rendre aux coulées de lave. En plus, il y avait une foule digne d’un parc d’attractions ! Heureusement, avec mon Homme, nous sommes parvenus à trouver un petit coin avant une cascade tout à la fois tranquille et proche des gens ! Un excellent compromis pour ne pas être sages et faire plein d’exhib publiques. Ca m’a réconciliée avec ma première impression peu enthousiaste d’un lieu trop touristique et pas assez authentique. Mon Aimé a pour sa part bien aimé et n’a pas été gêné du tout par les aménagements.

Au sol, les coulées de lave sont telles que la Nature les a faites et si vous êtes sensibles des pieds, nous vous conseillons de mettre des aquashoes, car c’est… rugueux ! Du coup, pour les photos coquines, je suis chaussée de ces infâmes tennis aquatiques mais mes petons me remercient aujourd’hui encore ! J’ai d’abord testé nus pieds, contrairement à mon Homme qui a senti le problème, et j’ai douillé souffert de la voûte plantaire ! Le maillot de bain enlevé, nous avons profité des sources chaudes quasi-nus et sans culotte. Ca n’en était que plus agréable.

Le petit coin que nous avons trouvé demandait de contourner deux ou trois gros rochers glissants, mais on était tout à la fois proche des gens et tranquilles. Ça valait largement la peine et l’attention nécessaire pour ne pas se griffer. La clientèle, composée de touristes, n’a pas été heurtée par nos exhib. Ne choquant personne, nous avons donc bien profité !

La température de l’eau est vraiment chaude, nos coquineries nous ont encore réchauffé et par moment, nous avions besoin de nous rafraîchir un peu en sortant hors de l’eau, car ça met le corps à rude épreuve mine de rien ! Nous nous sommes assis sur le rebord de la cascade. Juste en dessous de nous, deux couples profitent également d’une bonne trempette muy caliente, bien qu’ils nous semblent plus sages que nous ! Petits curieux que nous sommes, on s’amuse à les observer et à leur faire tomber quelques feuilles !

Je m’amuse aussi régulièrement à montrer mes petits seins à mon Homme, qui caresse ma poitrine dénudée et toute chaude. Le côté “trop touristique” passe à la trappe et nous prenons un vrai plaisir à barboter dans notre bon bouillon volcanique ! On partage un excellent moment ! En plus, on a des gens derrière nous et d’autres devant, ça participe pleinement à notre excitation exhibitionniste !

Cette journée aura été excellente du lever au coucher ! Le matin, nous sommes partis à la découverte des paresseux dans leur milieu naturel. Non, je ne parle pas d’humains fainéants mais d’adorables petites boules de poils toutes grises qui avancent au ralenti avec un sourire éternel sur le visage ! Nous avons été surpris par leur petite taille… celle d’un chat ! Nous avons pu observer les deux espèces présentes au Costa Rica : à deux doigts et à trois doigts (ceux que vous voyez).

Nous avons ensuite pris le temps de profiter de l’hôtel en amoureux avant de passer le reste de la journée, jusqu’au dîner, aux sources chaudes, où nous avons ponctué l’après-midi de nombreuses exhib coquines. Cette journée aura été enrichissante, pleine de découvertes et teintée de coquineries. Vous venez barboter avec nous ? Attention, c’est HOT !


Tous nos articles sur notre voyage au Costa Rica en cliquant ci-dessous


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “[Costa Rica] Nue sous l’eau aux sources chaudes”