Site gratuit d'une coquine libertine
Site gratuit d'une coquine libertine

[Ciné X] 51 coquins… comme le Pastaga !

Notre dernière sortie gangbang au ciné porno remontait à novembre 2019. On n’était pas retournés au X-Center depuis la pandémie. Novembre 2022, on a une double bonne raison d’y aller – en plus du fait qu’on aime cet endroit : mes 10 000 followers sur Wyylde et mes 100 000 followers sur Twitter ! Tous les prétextes sont bons pour faire un gangbang et un bukkake.

Avant d’aller au X-Center, on rejoint des copains pour déjeuner : Coquinette, Palasoul, Bibi – vus en juin dernier (lire l’article) – et TNC13000 – vu pour la dernière fois en 2018. On passe un excellent moment à rire et papoter en mangeant. On tente quelques pronostics sur le nombre de coquins présents au cinéma porno et on mise tous sur une grosse quarantaine.

On arrive avec cinq minutes de retard. Le service a été long au restaurant et il y a des bouchons. Quelques jours avant l’évènement, je l’ai annoncé complet car 45 hommes se sont inscrits sur Wyylde. Je crains être une cinquantaine en ajoutant Twitter et le blog.

En arrivant avec Palasoul, Bibi, Coquinette, TNC13000, le personnel du ciné nous prévient qu’il y a énormément de monde. On répond qu’on attend 40 à 50 hommes, ce qui est beaucoup. Ils nous disent qu’ils sont une centaine. Mon esprit se fige, la pression monte. Déjà que je stresse systématiquement avant chaque partie coquine. Là, je sais pertinemment que je ne pourrais jamais honorer cent hommes et que ça va être compliqué à gérer… Show must go on !

Je commence à prendre la dimension du nombre en me dirigeant vers la salle de projection. Des hommes attendent jusque dans les escaliers du ciné porno. Cela n’arrive jamais. Le couloir est bondé. Je ne vois rien car il fait très sombre. Je palpe des petits bidons en pensant prendre appui sur le mur. C’est impressionnant ! J’essaie de dire bonjour au maximum de personnes, mais ils sont si nombreux. J’ai un de ces trac ! On n’a jamais vu tant de coquins en si peu d’espace.

On arrive dans la salle de projection, j’y vois plus clair et reconnais : Sam-7683 et Kikisan, qu’on connaît de précédentes aventure ; un complice de longue date ; deux compères demandant souvent d’être sucés ensembles… MrSirban énumère les consignes – que tous respecteront sauf un qui a voulu me prendre sans préservatif et a été viré – à savoir : pas d’éjaculation en bouche, port de la capote obligatoire, pas de doigt, pas d’anal. Je caresse des zizis venant à moi quand un coquin propose de me prendre.

Tous les pseudos sont ceux des fiches sur le site de rencontres libertines Wyylde.

C’est Hettrans83, capote en bouche prêt à dégainer. Je quémande du lubrifiant à mon Homme, surpris du plan direct. A quatre pattes sous l’écran de projection, j’offre mon sexe en levrette mais il galère pour me pénétrer et revient plus tard. Je me repositionne pour sucer des chibres et en caresser d’autres… du bout des doigts pour certains car tous ne sont pas accessibles.

TNC13000 repère dans la foule les hommes prêts à m’offrir leur jus pour qu’ils jouissent sur moi afin de gagner de l’espace, car c’est bondé. Mon Aimé valide cette bonne idée. Mat13008 est un beau brun que je sens un peu intimidé… je le suis tout autant j’avoue. Il m’offre la première giclette de sperme sur les seins. Cela déclenche trois autres giclées de la part de coquins présents à ses côtés et dont j’ignore le pseudonyme ou le prénom !

Le premier coquin à me prendre porte une paire de lunettes à monture noire et a les cheveux châtains. Debout en équilibre contre TNC13000 et un complice de longue date, il me prend d’abord doucement avant d’y aller franchement. Je le remercie quand il se retire laissant sa place au suivant. Malgré le monde, l’ambiance reste cool. Ca ne bouscule pas. Mon Homme demande par moment qu’on me laisse un peu d’espace. Ca doit pousser de son côté mais du mien, j’ai connu des cinés porno où ça me marchait sur les mollets, où ça me poussait, me tirait la main à droite à gauche. Là, je me sens à mon aise !

Comboparfait me prend debout également. Grand avec une barbe soignée, il se montre fougueux. Il doit savoir que j’aime être brusquée. Il se retire afin de m’offrir sa semence sur le visage. Il se penche pour me demander un nom de code que nous nous donnerions pour se reconnaître une prochaine fois. J’ai manqué d’inspiration… j’ai donné un mot commençant par F et collant à la situation ! Le troisième à me prendre est Plaisir-Chaire, Asiatique souriant et très sympa avec qui on prendra un verre après la partie coquine. Debout, l’écran à ma droite, ses va-et-vient sont chauds et profonds.

Canondale se trouve au niveau de la seconde rangée de siège. Très souriant, il me caresse avec bienveillance puis jouit sur moi. Pas très loin, Juliendulak est prêt à me prendre, mais le canapé nous en empêche. Il y a trop de monde pour qu’il puisse l’enjamber. Il doit malheureusement se contenter de mes lèvres. Je l’ai trouvé très charmant. Il jouit sur mon poignet… gauche ! Juste avant, un coquin avec un visage jovial et sympa, des lunettes et un petit pull bleu clair, a éjaculé sur le droit !

Assis sur un siège, Dogging34 n’en perd pas une miette. On a papoté sur Wyylde et il m’a avoué adorer lécher le sperme. Il récupère les premières récoltes, s’en délectant en léchant sur mon corps ou en prenant les giclées avec ses doigts. Il n’a pas tout grignoté ! Lorsque je croise le regard de mon Homme, je le vois surpris que j’accepte, car d’habitude j’aime bien conserver le sperme.

Mon regard croise celui d’un charmant brun. Je le reconnais par rapport à sa fiche Wyylde mais je sens que je vais écorcher le pseudo si je cite ce que j’ai retenu Falabad en sachant que ce n’est pas ça. Je m’abstiens ! C’est Fafabad. Il a le sourire aux lèvres en permanence et parvient à m’approcher malgré le monde. Il ne se démonte pas… mais me démonte moi ! Comme Crochet13, que j’ai reconnu avec sa belle queue tendue à travers son slip – exactement comme sur sa fiche Wyylde. Il a été viril comme j’aime.

Un coquin à la peau mate me prend d’abord en levrette en appui sur le siège puis me demande de m’empaler sur son chibre. Ca change et on n’a jamais pensé à ce genre de pause au ciné porno ! Cela me permet de m’occuper de trois autres hommes en même temps : un en bouche et deux en mains. Vive la polyvalence ! Je reçois deux giclettes à ce moment. J’ai idée que l’homme me prenant va se recevoir des gouttes, mais il semble épargné par l’arrosage !

Je me fais prendre debout les mains en appui contre le siège par un coquin brun avec un caleçon foncé et un pantalon gris/beige. Au fur et à mesure des allers-retours, je dérape en mode aqua-planning sur le sperme au sol jusqu’à ce que… je glisse, me rétamant sur Dogging34 qui me récupère au vol ! Mon Chéri s’inquiète que je me sois fait mal. Il s’assure que tout va bien. TNC13000 est plié de rire. Le coquin me prenant me bloque par les hanches pour que je ne m’écroule pas totalement ! Je rigole d’avoir glissé dans le sperme. C’est trop marrant !

TNC13000 s’immisce dans mon intimité et me maîtrise parfaitement. Il me démonte sans ménagement. Gros avantage : on aime le hard et on se connaît. Quel délice ! Alexboubou, un charmant jeune homme aux yeux noisettes, prend la suite. Je jette un œil par dessus l’épaule et remarque qu’on s’est vus au Réveillon de l’AbsoSpa en 2020. Trop contente ! J’aime bien revoir des petites trognes !

Assise sur les sièges à sucer, Hokuto s’approche. Je le prends en bouche et nous savourons l’instant sans se quitter du regard. Après avoir joui sur ma poitrine, il me susurre son pseudo Wyylde à l’oreille. J’hésite, abasourdie par l’excitation et le monde, n’étant pas sûre d’avoir compris. Il me le répète gentiment et je mémorise. C’est impressionnant car il y a des hommes au second rang, d’autres debout sur les sièges, d’autres debout sur ceux du troisième rang les mains en appui sur plafond pour voir l’action coquine.

Je pense m’arrêter à douze coquins mais je cède à la Tentation pour deux autres. Le treizième coquin est un brun mignon aux cheveux courts et rasé de près. Il m’a bien amené la chose et je sens que ma minette peut encore accepter quelques allers-retours. Je suis en phase de surchauffe. Il me prend debout en équilibre précaire, car le sol glisse de sperme. C’est une pataugeoire !

Le quatorzième coquin est un charmant trentenaire avec une casquette sur la tête ! Après que je l’ai sucé un peu pour le faire démarrer, il m’a prise en levrette sur le siège. MrSirban a veillé à ce qu’aucun gros zizi ne me prenne. Depuis ma déchirure en août dernier, on ne retente pas le Diable. Ce coquin est plus large que les précédents, mais ça se passe et quel bonheur ! Extatique !

Pendant qu’il me prend virilement, en haletant de plaisir, je suce les hommes de la seconde rangée de siège. Renou13 m’offre une giclette de plaisir partagé. Chriszen13 me fait la même surprise en m’arrosant chaudement. Je suce un grand coquin avec un vêtement rayé quand un des coups de reins du Loulou 14 me projette toutes dents devant sur l’homme que j’ai en bouche. Je me sens le griffer, j’ai mal pour lui. Je me suis excusée, le pauvre.

Ayant l’appréhension d’une nouvelle déchirure qui m’a fait souffrir cinq semaines, j’arrête les pénétrations au 14ème Loulou. J’entre en surchauffe et je ne veux pas forcer. Latin.Lover arrive 15ème malheureusement. Cela ne le déstabilise pas, malgré une certaine déception. Je le suce avec gourmandise – mon regard plongé dans le sien – jusqu’à ce qu’il m’offre une belle lampée de sperme.

Joujou13008 a un air d’Iggy Pop qui me ravit, c’est un de mes rockeurs préférés. D’abord en équilibre précaire contre un siège, il parvient à me rejoindre. Quand je le prends en bouche, je suis étonnée par la douceur de son beau chibre. Je m’en délecte, le suce du gland aux bourses jusqu’à ce que TNC13000 maintienne fermement ma tête pour le prendre en gorge profonde « forcée ». J’ai adoré !

Je suis désolée de ne pas avoir le souvenir exact du déroulé. J’ai un enchaînement de giclettes à genoux sous l’écran de projection. Pêle-mêle : un homme à la chevelure poivre et sel avec un châle autour du cou ; un charmant jeune homme avec un masque anti-Covid porté sous le nez – je crois qu’il s’agit de PY30 – ; un Monsieur avec un masque FFP2 porté sur le nez ; Sam-7613 gicle sur mon bras… Thier04 m’arrose d’une abondante salve. Je crois que Motard013 asperge mes seins à ce moment. Il m’a décrit sur Wyylde sa tenue vestimentaire, je pense le reconnaître. Je reconnais Red13 vers l’écran de projection. On l’a déjà vu au X-Center et à l’Etoile. Il commence à faire un petit crachat sur mon visage comme à son habitude, mais je refuse. Il y a trop de monde et j’ai peur que tous se mettent à faire pareil.

Un bel homme aux cheveux noirs, barbe taillée, visage carré… jouit dans ma bouche. J’ai recraché n’acceptant pas le sperme d’autres hommes que le mien en bouche pour des raisons sanitaires. Vu le monde, je ne suis pas sûre qu’il ait entendu la consigne ou qu’il soit arrivé à l’heure. Dans le doute, mon Homme a failli le gronder, mais je lui ai demandé de laisser tomber. Il a juste fait remarquer.

Il y a tellement de monde que les coquins peinent à me rejoindre. Certains ne m’atteindront jamais et je vois difficilement comment je pourrais me faufiler jusqu’à eux. Paradoxalement, les hommes sont très respectueux et sexuellement, ce n’est pas hard. Ce qui est hard, c’est cette centaine d’hommes présents. Il faut être ni agoraphobe ni claustrophobe ! Coquinette nous rejoint aider par des hommes ayant poussé les sièges pour lui faire de la place. Elle s’est retrouvée coincée au fond du ciné et n’a pas pu venir avant. Elle ne souhaitait pas participer, mais avait envie de regarder comment cela se déroulait.

Bibi et Palasoul m’offrent chacun une grosse giclée : Palasoul vers l’écran de projection, pendant qu’un coquin me papouille le fessier et Bibi, lorsque je suis à disposition dans le couloir. C’est le sens de l’amitié ! Le complice que nous avons revu m’a arrosée la poitrine après m’avoir gentiment donné plein de mouchoirs pour éviter que cela ne coule sur mon sexe.

TNC13000 et mon Homme proposent qu’on aille dans le couloir. Il fait chaud dans la salle de projection. Je me faufile les bras serrés sur la poitrine pour éviter de spermer tout le monde. En quittant la salle de projection, je suis contente de voir une copine de coquinerie, Ccherie13, venue faire un petit coucou !

Je m’agenouille dans le couloir pour sucer les nombreux coquins restants à honorer de leur venue. Craignant que je souffre de la rotule, le personnel du ciné m’apporte une table basse avec une serviette. Je me souviens pêle-mêle – faute d’une mémoire infaillible – avoir fait jouir Casual13, alias Sperminator, qui a giclé sur mes seins ; un grand brun très concentré peu souriant avec une chevelure de geai, qui m’a inondé en simultané avec un coquin qu’on connaît depuis 2016 et que je suce en même temps que son copain. Son copain a joui juste avant sur mes seins en me disant qu’il savait qu’on reviendrait au ciné porno un de ces jours. Je reconnais également Kevin130009 parmi les coquins joueurs. Il ne pensait pas pouvoir venir mais a pu se libérer !

Amadeus m’a décrit précisément en message privé sur Wyylde une scène à laquelle il a participé et je regrette de ne pas l’avoir reconnu car le feeling est très bien passé. Il m’a arrosée quand TNC13000 et MrSirban me maintenaient en arrière sur une petite table pour que les hommes jouissent sur moi en bukkake. J’ai eu plusieurs giclettes simultanées. Synchronisation des giclettes ! Parker Lewis ne perd jamais !

C’est la partie la plus brouillonne pour ma mémoire. L’interaction habituelle avec les coquins me permettant de retenir est bloquée par TNC13000 et MrSirban, qui me tiennent en arrière et m’empêchent de toucher les hommes. Or, caresser, échanger, regarder en jouant… ces moments font que je retiens l’action. C’était tout à la fois excitant d’être offerte et frustrant d’être passive.

Fred–13 est dans les derniers à m’offrir une belle salve de sperme sur la poitrine dans le couloir. A la fin de la partie, quand Latin.Lover voit que j’arrive à cinquante partenaires, il fait rire tout le monde en disant « 51 comme le Pastis, on est à Marseille ». Aimant cet alcool, je n’ai pas résisté à l’envie de pousser jusqu’au Petit Jaune. Le cinquante-et-unième coquin n’a pas lésiné sur la dose ! Ce n’était pas 4cl !

Après avoir atteint le record absolu de 51 coquins : 14 en pénétrations en gangbang et 37 en douche de sperme.

Mon Aimé prend quelques photos du résultat final. Je suis couverte de sperme de la tête aux pieds.

J’en ai dans les cheveux genre Mary à tout prix – ce qui a fait rire plein de coquins, je me suis faite chambrée avec beaucoup d’humour -, sur le visage, les seins, le ventre, les résilles, les tibias, les talons aiguilles. Heureusement, j’ai pu prendre une bonne douche au cinéma porno et ressortir proprette et prête à recommencer… Non ! Je rigole ! Je suis lessivée après quasiment 2h de partie coquine.

Je tiens réellement à remercier les coquins présents pour leur savoir-vivre, leur bonne humeur et leur savoir-faire. Je remercie également le personnel du cinéma X-Center de Plan-de-Campagne pour sa gentillesse, sa présence et son aide. Il a été aux petits soins malgré le fait qu’ils étaient impressionnés par le nombre d’hommes. Ils n’avaient jamais vu ça… Nous non plus ! Je n’ai pas pu jouer avec tout le monde. Je présente également mes excuses aux oubliés. Ce n’est pas parce que c’était nul, c’est simplement le fait que vous étiez tellement nombreux que je n’ai pas pu tout retenir. J’ai une bonne mémoire, mais je ne suis pas un ordinateur.

Ni MrSirban ni moi avons imaginé un seul instant qu’entre 85 et 100 coquins feraient le déplacement. C’est au-delà de toutes nos prévisions. Le plus beau dans cette histoire, l’ambiance est restée calme, respectueuse, joueuse, bienveillante, coquine. En un mot : libertine. On a eu à gérer des cinémas porno bien plus difficiles avec quatre fois moins d’hommes ! Je n’ai pas été bousculée, ni prise pour une poupée gonflable qu’on tire à droite à gauche. Je n’ai pas eu besoin de râler pour tempérer les (h)ardeurs. C’est ce qui nous a le plus impressionnés. Ca aurait pu être The Purge Anarchy et ça a été tout le contraire. Encore merci à tous pour votre bon esprit et d’être venus nous rencontrer. C’est un de nos meilleurs cinéma porno.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 commentaires sur “[Ciné X] 51 coquins… comme le Pastaga !”