♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

En lingerie dans les vignes, exhib champêtre

Nous passons le week-end avec nos amis, Elysa Exhib et Enrique, en Pays d’Oc. Pendant qu’ils finissent de se préparer, on part à la découverte de la campagne alentours. On a envie de faire des exhib coquines dans les vignes en lingerie.

L’automne est au crépuscule de son existence et l’hiver ne devrait pas tarder à couvrir le Midi de sa froideur. Ce sont les dernières exhib dans les vignes que nous pourrons faire avant qu’elles ne perdent leurs feuilles roussies et ne soient plus que des ceps nus attendant la renaissance du printemps.

On a repéré un domaine viticole à quelques kilomètres de l’hôtel. Il y a toujours des lingeries dans la valise. J’opte pour un ensemble rouge passion rappelant les couleurs automnales et des talons aiguilles tout terrain de treize centimètres. Que le sol soit détrempé, caillouteux, terreux, instable, ils me permettent de marcher perchée partout.

Il a plu une partie de la nuit et en cette fin de matinée, le terrain est toujours boueux. Le domaine viticole surplombe une route passante. On a garé la voiture en contrebas. Je porte juste une lingerie sous le manteau. MrSirban propose d’aller au coeur des vignes, dos à la route. Je suis perplexe. Je ne trouve pas l’endroit très joli. Le rendu photo sera peut être plus agréable qu’à l’oeil nu.

Les feuilles sont flétries, les ceps décharnés. J’ai confiance en mon Homme, il fera tout pour rendre le lieu plus séduisant. J’ôte mon manteau. Me voilà en lingerie dans les vignes sans pouvoir me revêtir rapidement si quelqu’un arrive. Je reste au maximum sur la pointe des pieds. Toute tentative d’appui sur les talons aiguilles m’enfonce dans la gadoue. Après le poinçonneur des Lilas, je vous présente la poinçonneuse des Vignes !

Finalement, mon Aimé me rejoint sur l’aspect « nature morte » et ne trouve pas le coin aussi joli qu’il ne pensait. On s’y est pris un peu tard pour célébrer l’automne érotique. Seules les vignes en bord de route arborent encore les couleurs de saison. On revient sur nos pas pour continuer les exhib champêtres. Je reste en lingerie dans la Nature. Il fait onze degrés, mais l’excitation de l’exhibition doit me réchauffer… à moins qu’il ne s’agisse de la digestion du petit-déjeuner pantagruélique pris à l’hôtel !

On prend notre temps. A un moment, on entend des branches craquer suivi de bruits de tir. Cela doit être des chasseurs, mais nous ne les avons pas vus et cela nous a paru éloigné. On n’a pas senti le besoin de se rhabiller et fuir les lieux, comme cela a été le cas l’année dernière. On s’était retrouvés à proximité immédiate d’une battue de chasse et j’avais eu peur en entendant la meute de chiens et les coups de feu à côté (lire l’article).

On est restés une bonne vingtaine de minutes à faire les exhib en lingerie sur le chemin. Il y a bien dû y avoir une douzaine de voitures qui sont passées a minima sur la route en contrebas. Quasiment à chaque fois, je l’ai signalé à MrSirban soit en lui disant oralement, soit en lui désignant l’auto du doigt mais… entre les fois où on se trouvait dans les vignes mortes de l’autre côté du sentier et les fois où mon Aimé a pris la photographie un peu tard, on a réussi à n’immortaliser qu’un seul passage d’automobiliste !

Je commence enfin à ressentir la fraîcheur automnale. Pour ne pas courir le risque d’attraper froid, on est rentrés à l’hôtel. Nous avons repris la voiture et rejoint nos amis Elysa Exhib et Enrique. On leurs a expliqué que les exhib campagnardes ont été boueuses. Vu l’état de mes escarpins, cela les a dissuadés d’y aller à leur tour. On a fait des photos coquines dans le confort douillet de la chambre avec… mes talons souillés !

Dix ans d’amitié et toujours la même complicité, nous avons passé un excellent week-end tous les quatre, on n’a pas vu le temps passer. Cela nous a complètement déconnectés avec MrSirban. On est rentrés dans notre belle Provence avec des souvenirs plein la tête.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 commentaires sur “En lingerie dans les vignes, exhib champêtre”