♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J9] Tenue de chatte & défi coquin

Neuvième jour de confinement et il paraît que c’est parti pour continuer au moins jusque fin avril. Le rythme reste identique depuis que j’ai commencé le télétravail lundi. Je me lève à mon rythme entre 7h00 et 7h30, savoure tranquillement un petit-déjeuner en lisant juste après avoir pris une bonne douche. Je suis très carrée et je ne m’imagine pas télétravailler sans être lavée, shampouinée, maquillée et brushée. C’est plus pour moi que pour les autres, car personne ne le voit ! Mon Aimé rencontre le même problème.

La matinée se déroule sans encombre, j’ai pris le rythme et je trouve ça plutôt sympa de travailler chez soi. Ça demande d’être autonome et volontaire pour résister à tous les loisirs de la maison, mais on peut gérer son rythme. Vers midi, nous prenons la pause déjeuner avec MrSirban. Jusque là tout va bien… Jusque là tout va bien… Jusque là tout va bien… sauf qu’à la reprise du boulot vers 13h10/13h20, on se rend compte que nous n’avons plus Internet. On s’acharne sur la box jusqu’à finalement devoir appeler le service client. On a un problème sur la ligne et le dépanneur ne pourra pas venir avant dix jours. Génial ! Heureusement qu’il est toujours possible d’utiliser son téléphone portable comme point d’accès internet. Ca nous sauve momentanément la mise.

Tout cela m’a cassé dans mon élan stakhanoviste. Autant le matin, j’étais motivée. Autant avoir dû lutter contre la box en pleine digestion m’a coupé l’envie de travailler. Je travaille a minima histoire d’avoir bonne conscience et profite des rayons du soleil pour faire quelques photos avec mon Chéri dans le jardin. La veille, on avait 5° le midi et là, il fait 15°. Le temps est devenu fou ! Je ne tiens pas longtemps en lingerie dehors. J’espère que vous n’êtes pas allergique aux chattes ! Cette tenue m’a été offerte il y a deux ou trois ans sur ma Wishlist Amazon par un Loulou Mystère qui ne s’est jamais manifesté. Je la trouve super mignonne et sexy, elle a un côté “cosplay” érotique.

Après une petite pause coquine, nous retournons sur nos ordinateurs respectifs pour finir notre journée de travail. Mon Homme a une conférence jusque 18h. Il est particulièrement tendu, comme moi lundi. Il a eu une mauvaise journée. Je Lui saute plus ou moins dessus dès que j’aperçois sa frimousse. J’aimerai bien le détendre. Il n’était pas parti dans cette optique mais me suit. Il me lance un challenge coquin : je dois réussir à le faire jouir sans que mes lèvres ne touchent son sexe ne serait-ce qu’une fois. Si j’échoue… je subirai une séance de crachats alors que je n’aime vraiment pas les gens de salive, maniaque que je suis. Je cours dans le bureau revêtir des talons aiguilles blancs et des bas nylons couleur chair. Ce sont ses préférés. Il est allongé sur le lit et attendant. Il adore me voir marcher comme si j’étais une “marcheuse du sexe” et que je “tapinais”. Ca m’a toujours amusée, mais j’ai bien envie de relever le challenge coquin, donc je marche ! Son sexe ne tarde pas à se gonfler et s’ériger devant mon corps nu déambulant dans la chambre. Je le rejoins sur le lit et asperge ma poitrine d’huile de massage. Je lui fais un mixe entre un massage body-body huileux et une branlette espagnole. Je frotte également mon clitoris contre sa jambe telle une chatte en chaleur. Mon regard malicieux ne le lâche pas des yeux. Il est très souriant, je dois avoir juste. Son souffle se fait plus court, presque haletant.

Je le masturbe de la main droite, approche mes lèvres pour souffler sur son sexe, caresse ses bourses et son périnée de la main gauche. Ma main va et vient sur son chibre, du gland à la garde sans omettre le frein. Il se crispe dans un dernier élan et éjacule sur son ventre. Défi réussi ! Youpi ! Mon Aimé a joué le jeu et ne s’est pas retenu de jouir, il a profité autant que moi.

Lorsque nous sommes revenus au salon, nous avons remarqué qu’il tombait quelques flocons de neige fondue. Rien de bien fameux, mais nous n’avions plus vu de neige depuis 2017 dans notre coin du Var (lire l’article). C’est royal, car avec le confinement c’est uniquement du plaisir sans avoir le déplaisir de devoir circuler en Provence avec des gens qui arrêtent de prendre la voiture et font des têtes à queue dès trois centimètres. De notre côté, le confinement nous régale toujours autant et on peut profiter l’un de l’autre comme bon nous semble. C’est franchement positif. Restez chez vous et prenez soin de vous ! 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “[Confinement J9] Tenue de chatte & défi coquin”