[Exhib] Ascension à la chapelle N.-D.-de-Beauvoir

Le week-end dernier, du 21 au 23 septembre, nous sommes allés à Moustiers-Sainte-Marie pour fêter l’anniversaire de MrSirban (lire l’article). Dès le samedi matin, nous avons entrepris l’ascension vers la Chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir surplombant Moustiers. Chaussez vos baskets, prenez bien votre souffle… je vous embarque avec nous. J’espère que vous n’avez pas le vertige !

Pour y accéder, il n’y a pas d’autres solutions que de grimper ! Très rapidement, dès les premières marches, je m’amuse à dévoiler régulièrement mes fesses à mon Homme, qui est juste derrière moi le coquin, la raison officielle étant qu’il peut me rattraper si je glisse… Nous avons pris notre temps pour grimper les 262 marches menant à la chapelle en faisant des photos normales et coquines, en bifurquant à droite/à gauche à la découverte de petits chemins, d’un lit de cascade asséché ou d’un beau paysage… On a mis plus de deux heures en tout !

Les marches ne sont pas difficiles en soi, par contre, les pavés sont très glissants… même par temps sec ! Pèlerins et touristes les ont lissés à force de marcher dessus. N’y allez pas en claquettes ou tongs ! A minima, les baskets seront vos alliées précieuses, sinon des chaussures de randonnée seront idéales. Les points de vue sont superbes : on domine tantôt le village à nos pieds, tantôt la vallée au loin. Avec mon Homme, on prend un vrai plaisir à conjuguer promenade et exhib. Et puis, ces haltes coquines nous permettent aussi de crapahuter tranquillement !

La montée est constellée d’anciens oratoires et d’un chemin de croix. Au niveau d’un des oratoires, une sorte d’avancée rocheuse a éveillé notre curiosité. On a grimpé jusqu’à étancher notre soif de découverte. Arrivés au niveau de la “grotte”, nous avons été très étonnés d’y découvrir… Accrochez-vous, c’est l’instant glamour ! Une multitude de crottes de chèvres… Je ne vous raconte pas l’odeur ! Et si au moins on avait eu plaisir à voir l’une d’elle, mais même pas ! On s’est demandés du coup si c’était un lieu de transhumance… Nous n’avons toujours pas notre réponse. Quoiqu’il en soit, on a vu, quatre narines ont été vaincues, sur le “chemin officiel” nous sommes revenus !

Le long de l’escalier à flanc de roche, il y a plein de petits chemins offrant d’autres possibilités de promenades. L’un d’eux nous conduit à la grotte de Marie-Madeleine en longeant une fine bande de terre et cailloux. Les points de vue sont magnifiques avec le Lac de Sainte-Croix au fond de la vallée. Nous pimentons cette partie de nombreuses exhibitions malgré une belle sensation de vertige lors du passage “sous la roche” à flanc de falaise. J’ai littéralement la vue qui tourbillonne, comme si je regardais “That ’70 Show” ou un kaléidoscope en ayant piqué des lunettes de vue à un myope et en ayant trois grammes dans le sang ! MrSirban me demande si je souhaite rebrousser chemin. Il est hors de question qu’une stupide zone de mon cerveau décide à la place de ma conscience sur la poursuite de notre promenade ou non. Je lui force la main pour continuer, je ne vais pas commencer à m’empêcher de vivre à cause d’un vertige à la con noix !

Ca m’a surprise, car je ne l’ai pas ressentie sur les crêtes de Cassis et pourtant j’étais allongée en bord de falaise (lire l’article).  La seule différence : à Moustiers, la largeur du chemin est délimitée d’un côté par le ravin et de l’autre par la roche. A Cassis, il y a également le vide d’un côté, mais toute la garrigue de l’autre. Assez étrangement, me mettre nue m’a permis de reprendre le contrôle sur cette sale sensation en portant mon regard ailleurs peut-être, ne serait-ce que pour me dévêtir ! Les vertus de l’exhibition en milieu naturel sont à exploiter contre le vertige et peut-être d’autres phobies !

Nous sommes allés jusqu’à la grotte. Nous avons trouvé que le chemin en lui-même valait plus le coup que l’aboutissement ! La grotte est enclose derrière un grillage et il s’agit plus d’un petit renfoncement dans la roche que d’une grotte à proprement parlé. Par contre, le petit chemin est vraiment sympa. La grotte vue, nous avons rebroussé chemin et avons repris l’ascension vers la Chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir. La vue est toujours à tombée par terre et je prends un grand plaisir à agacer mon Homme en exhibant mes charmes devant lui. Régulièrement, je m’amuse à remuer mes fesses sous ses yeux, à me pencher maladroitement ou à montrer mes seins ou mon sexe. Je le maintiens dans un état d’excitation constant, je veux qu’il soit au taquet !

Nous avons terminé ici notre ascension… toute nue à proximité de la chapelle, que vous pouvez enfin contempler juste derrière moi ! Pour la petite histoire, elle a été édifiée au XIIème siècle en lieu et place d’un temple marial datant du Vème siècle. Son ancien nom est Notre-Dame-d’Entre-Roches. Avec mon Aimé, nous trouvons le nom originel plus parlant.

La chapelle fait face à un autre python rocheux. Une étoile dorée est suspendue entre les roches par une chaîne. Frédéric Mistral a écrit sa légende. Au XIIIème siècle, le seigneur de Blacas aurait participé à la Croisade menée par le roi Saint-Louis en Egypte. Il aurait été fait prisonnier par le Sultan et aurait fait serment à la Vierge Marie, que s’il s’en sortait vivant, il dresserait cette étoile entre les roches avec les chaînes l’ayant maintenu captif. Quoiqu’il en soit, c’est vraiment très original. Ca participe au charme du lieu. Sous l’étoile coule a priori une cascade, d’après le lit asséché dans lequel nous nous sommes promenés samedi dernier !

Ce week-end à Moustiers a été un enchantement. On est tombés sous le charme de ce village de faïenciers niché à flanc de roche. Le fait d’y être allés hors haute-saison touristique a joué pour beaucoup je vous avouerai, car j’ai comme idée que c’est bien moins sympa en juillet et août vue la petitesse du lieu ! On s’est régalés à faire de nombreuses exhib en ville ou lors de l’ascension vers la chapelle. Je me suis particulièrement amusée à maintenir mon Homme dans un état d’excitation permanent. A ce jour, dimanche 30 septembre, MrSirban n’a toujours pas fini de voir la vidéo de mes ébats avec Wyatt11 à la maison, alors qu’il était au travail. Il commence à la regarder et l’excitation est telle qu’il jouit au bout d’une dizaine de minutes et stoppe son visionnage, pour mieux le reprendre plus tard dans la journée ou le lendemain ! La vidéo fait plus de 70mn, on n’est pas rendus (ouh la vilaine !) ! Quoiqu’il en soit, ce sera le prochain article du blog ! J’ai extrait toutes les photos, il ne me reste plus qu’à tout vous raconter maintenant. Il me tarde…



♥♥♥ Vive les cinquante ans de MrSirban ♥♥♥

 14 septembre : Partie libertine à la maison avec Wyatt11 pendant que MrSirban travaille

 21 septembre : flashing à Moustiers et week-end en amoureux

 22 septembre : exhib pendant l’ascension à la Chapelle d’Entre-Roches à Moustiers

 22 septembre : Nue et coquine à la grotte d’Entre-Roches à Moustiers

 29 septembre : rencontre candauliste avec Garimpeiros


Si vous souhaitez participer au cadeau de MrSirban pour son demi-siècle

►► j’ai mis en place un pot commun ! ◄◄


Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 commentaires sur “[Exhib] Ascension à la chapelle N.-D.-de-Beauvoir”