[Anniv] Amant à la maison, Mari au boulot

Pour les cinquante ans de MrSirban, je lui ai mijoté plusieurs surprises, dont deux libertines. La première a ouvrir le bal a été une surprise coquine qu’il adore et qu’on pratique excessivement rarement. J’ai reçu toute seule un Amant à la maison alors qu’il est au travail. Malheureusement, les longues journées de labeur et le manque de temps font qu’il est très compliqué de réaliser ce genre de jeux libertins. On se lève à 5h20 et on rentre à peu près en même temps vers 19h/19h30. J’ai dû poser un après-midi exprès et mon Amant a prétexté un faux rendez-vous auprès de son patron pour se libérer ! Quelle organisation !

Avec mon Amant Wyatt11 (son pseudo sur Wyylde, le mien : amante-lilli), nous nous sommes vus le vendredi 14 septembre à 15h et mon Aimé a été informé de la rencontre le… vendredi 14 septembre à 7h20 du matin ! Avant de partir de la maison, à 6h, j’ai tourné une petite vidéo dans laquelle j’expliquais à mon Homme que j’étais en train de recharger tout le matériel vidéo, car il serait cocu dans l’après-midi. Ca nous a terriblement excités. Mon Homme a eu beaucoup de mal à rester concentré sur ses réunions et j’ai été particulièrement contre-productive toute la matinée !

Dès le jeudi, j’ai commencé à tout nettoyer et ranger dans la maison à 6h du mat’ et à 19h30 en mettant MrSirban à contribution… qui n’a pas compris cet excès de propreté à des heures aussi inappropriées. Arrivée à la maison le vendredi à 14h, j’ai fini de nettoyer et ranger. J’ai pris une douche rapide, mis une jolie lingerie qui m’a été offerte par Fabb et placé la GoPro sur l’aquarium et le camescope sur le buffet. Dans le feu de l’action, je n’ai mis en route que la GoPro, que j’ai laissé tourner sans m’en occuper. J’ai zappé le camescope.

Wyatt est arrivé pile à l’heure. C’est un adorable libertin, très respectueux des désirs de la Femme et pas envahissant pour un sou. C’est d’ailleurs pour cela que je le convie à la maison pour la seconde fois en étant toute seule. Nous le connaissons depuis 2014 et on se voit chaque année soit en parties libertines privées, soit au Cap d’Agde. Pour ne rien gâcher, il est super sympa et vraiment charmant. MrSirban sait que je me sens bien avec lui. On est complices, l’entente est réelle et j’ai toute confiance. Je suis de suite à l’aise et l’accueille chaleureusement. Rapidement, nous nous… mettons à l’aise et nous embrassons !

Je suis désolée pour les plans fixes et la vue sur l’aquarium au premier plan, mais j’ai simplement posé la caméra et j’ai préféré me consacrer pleinement à mon Amant. Heureusement, après nous avons changé d’endroit ! Wyatt a beaucoup apprécié la surprise sous ma robe : une jolie lingerie d’un blanc virginal et le petit détail de la jarretelle sur les bas, qu’il a de suite remarqué. Il a ôté ma robe et a souhaité un joyeux anniversaire à mon Homme en regardant la caméra. Super initiative, joueuse et complice, comme on adore ! Il m’a avoué que le sien tombait quelques jours plus tard… Je ne savais pas. Bon anniversaire Wyatt ! 

Ma robe posée sur la table, le soutien-gorge et la culotte ont rapidement suivi le même chemin. Wyatt s’est dénudé également et j’ai pu me régaler de son sexe lisse. Plusieurs allers-retours en fellation et en gorge profonde m’ont permis de savourer son membre durci de plaisir. L’envie de passer à la vitesse supérieure s’est vite faite sentir. Il m’a bien baisée debout contre la table à manger, ses mains prenant tantôt appui sur mes hanches, mes épaules ou mes seins. Les va-et-viens sont bien sentis, je jouis déjà sous sa fougue et son adresse.

Nous migrons vers le canapé, pour plus de confort. A genoux et bien cambrée, je tends ma croupe tout en le suçant. Son sexe durcit de désir. Je m’allonge sur le canapé les cuisses ouvertes et offertes au plaisir. Il vient sur moi et me prend très virilement. Un marteau-pilon ! Chaque va et vient impose une saccade frénétique. Tout d’abord, il se positionne comme s’il faisait des pompes au-dessus de mon corps. Allez savoir pourquoi, mais c’est une pose qui m’excite terriblement à chaque fois qu’un homme la prend !

A un moment, il prend mes jambes en main et me tire. Il m’amène à lui pour une pénétration encore plus profonde. Mes reins se soulèvent du canapé, mes fesses ne touchent plus terre. Il m’emmène au Septième Ciel et les orgasmes s’enchaînent sous ses coups de reins musclés. Chaque secousse n’est que plaisir. Mon corps frémi, l’instant partagé est extatique. Face à tant d’excitations, nous basculons en position 69, pendant que Wyatt m’offre un délicieux cunnilingus, je prends son sexe en bouche et me régale avec son chibre.

Alors que nous sommes en plein 69 sur le canapé, la sonnerie de la maison retentit… Ding dong ! Ca nous coupe en pleine action. On se consulte brièvement. Non, je n’attends personne. Je suis plutôt dans l’idée de laisser sonner sans répondre, mais Wyatt est sur le qui-vive et attend que j’aille ouvrir. Nous nous levons, j’enfile la petite robe noire qui traîne sur la table. Je vais ouvrir dans un état minable : brushing post-coïtum, en robe, nylon par 34° et sans chaussures… C’est la voisine qui vient m’amener un colis ! Mon Amant a précipitamment quitté le salon et piqué un sprint pour se cacher dans le jardin ! J’essaie de faire bonne figure, je reste affable mais ne fais rien pour que la voisine s’éternise ! Je sens qu’elle a envie de papoter, mais j’ai mieux à faire.

C’est vaudevillesque, on se croirait dans un Feydeau. C’est tellement incongru ! En mon for intérieur, je suis pliée… entre rires et gêne, excitation et interrogation ! C’est tout à la fois cocasse et drôle !  Je suis absolument persuadée qu’elle a entendu nos ébats et a voulu voir avec qui cette “petit salope trompait ce pauvre mari cocu”. On vit dans un petit village varois, dans un quartier de retraités. Il fait 34°, les fenêtres sont grandes ouvertes. Sans faire des vocalises de soprano, on ne se retient pas non plus de parler, haleter de plaisir et jouir. Ca va du “Tu aimes la queue toi” à “Tu es une bonne petite chienne” avec les réponses qui vont avec “J’adore ta belle bite” à “c’est le Cocu qui va se régaler“… Bref, pas le genre de conversation qu’on tient habituellement avec un visiteur ! Par expérience, nous savons avec MrSirban qu’on entend tout depuis la rue et le jardin quand c’est ouvert l’Eté. Voilà voilà… Grillés ! Nous avons repris nos coquineries juste après avoir bien ri de la situation. Ciel ! Ma voisine !

Nous reprenons où nous nous étions arrêtés : en position 69 ! Je jouis une fois encore sous sa langue agile. L’envie de pénétration se fait sentir des deux côtés. Nous sommes très rapidement re-rentrés dans nos complices envies libertines. Cul tendu, bien cambrée et en appui sur le dossier du canapé, j’attends qu’il mette son préservatif et me prenne en levrette. Il s’immisce entre mes cuisses serrées, se faufile dans mon étroit chemin de plaisir. Je le sens bien en moi. Il est très dur.

La baise est hard et bien sentie, sans chichi et sans mièvrerie. On se régale ! Nous prenons tous les deux beaucoup de plaisir, ça s’entend et la voisine doit vraiment s’interroger sur cet étrange visiteur. Les coups de rein s’enchaînent. Wyatt grimpe sur le canapé et prend appui sur ma cambrure pour me pénétrer bien en profondeur. Les orgasmes se succèdent les uns aux autres. Cette étreinte m’éreinte. Je vacille. Mes bras cèdent sous sa virilité et la puissance de va-et-vient.

Ses mains claquent mes fesses rebondies. Mon cuir rougit sous ses doigts et mon corps se cabre de plaisir. Autant je déteste foncièrement avoir mal et c’est réellement bloquant ; autant j’adore la fessée et la sensation de la peau s’échauffant sous une main. Ca m’excite terriblement. C’est la seule “douleur” qui m’offre du bonheur ! J’adore le sexe hard et viril, mais je ne suis pas masochiste pour un sou. La virilité me permet de m’abandonner complètement, là où quand la rencontre est trop tendre, je continue à cogiter à vingt mille tours minutes sur plein de questions en suspends. Alors, quand est-il de nos pratiques libertines ? La gifle n’est pas douloureuse, sauf quand elle est balancée comme une torgnole en mode “tonton flingueur”, elle éparpille façon puzzle si elle est mal dosée ! Le tirage de cheveux ne fait pas davantage mal, car je ne crains pas spécialement. Et quand mon minou surchauffe, on arrête tout !

C’est la fesse rougie que je m’étends sur le canapé et guide mon Amant jusqu’à l’entrée de mon sexe. Il me prend en missionnaire sur le canapé. Nos regards se croisent et notre bonne entente est omniprésente. On est vraiment très complices et je sais que mon Homme le ressentira lorsqu’il découvrir la vidéo. Il adore me savoir particulièrement proche de mes amants. Notre corps à corps n’est que plaisirs.

Je commence légèrement à surchauffer du minou et je préviens mon Amant que je ne vais plus tenir longtemps. Wyatt est très endurant et peut tenir des heures, ce n’est pas mon cas ! Toutefois, j’ai encore pleinement envie de profiter de son chibre. Pour terminer, Wyatt souhaite me prendre de nouveau en levrette. Je me positionne sur le canapé, les reins tendus vers son membre érigé. Il se glisse en moi et m’offre un dernier orgasme. Mon corps tressaute, ma peau frissonne, mes pieds n’en font qu’à leur tête. Je jouis une dernière fois ! Mon Homme adore me voir prendre autant de plaisir, il aime tellement me savoir dans les bras d’un autre et me voir jouir.

Epuisée par tant d’efforts physiques, je préfère arrêter là la partie pénétrante ! Je suis en feu. A  genoux, je prends le sexe de mon Amant en bouche et le suce jusqu’à jouissance. Habituellement et pour des raisons de sécurité sanitaire, je ne prends jamais le sperme d’un autre homme que MrSirban en bouche. Exceptionnellement, parce que ce sont les Cinquante Ans de mon Aimé et que j’ai une confiance totale en Wyatt11, un vrai libertin confirmé et régulièrement testé, je franchis cette limite. J’accepte qu’il jouisse dans ma bouche. Je récupère son sperme sur ma langue et le recrache sur mes seins pour l’étaler sur ma poitrine. Je prends la GoPro pour l’éteindre. La suite ? Nous avons repris des forces avec mon Amant, pris un verre et papoté ! Lorsqu’il est parti, j’ai vite transféré les vidéos sur mon ordinateur de peur que la GoPro, vieille de cinq ans et demi, ne lâche et que je n’ai rien à offrir à mon Aimé.

Le 27 septembre, soit deux semaines après la partie coquine, j’ai offert une clef USB à mon Homme avant de partir au travail. Il n’a pu en regarder le contenu que le soir. Il a pu découvrir les soixante-dix minutes de vidéos tournées lors de cette incroyable rencontre libertine avec Wyatt11. MrSirban a tellement été excité par le visionnage du film, qu’il a dû s’y prendre à plusieurs reprises pour le finir ! La première fois, il a joui au bout de quinze minutes. Le deuxième et troisième visionnage l’ont tout autant excité. Il a fini de tout voir jeudi 4 octobre et il a joui lorsqu’il a compris que je recrachais le sperme de Wyatt sur mes seins. Ou comment rendre son Mari candauliste fou d’excitation. Happy50Cocu !



La vidéo a été tournée le 14 septembre 2018. C’est la dernière fois que vous verrez mon adorable petit Cassius sur les photos. Malheureusement, il est parti le 1er octobre rejoindre un monde sans souffrance. Notre chat avait 15 ans et de nombreux problèmes de santé. Nous l’avons trouvé dans le jardin un mois après avoir emménagé ensemble avec MrSirban en août 2003. Il était alors âgé de quinze jours. Dans notre tristesse, nous avons la chance que Gluglu soit toujours à nos côtés, plus câlin et plus filou que jamais !


♥♥♥ Vive les cinquante ans de MrSirban ♥♥♥

 14 septembre : Partie libertine à la maison avec Wyatt11 pendant que MrSirban travaille

 21 septembre : flashing à Moustiers et week-end en amoureux

 22 septembre : exhib pendant l’ascension à la Chapelle d’Entre-Roches à Moustiers

 22 septembre : Nue et coquine à la grotte d’Entre-Roches à Moustiers

 29 septembre : rencontre candauliste avec Garimpeiros (article à venir)


Si vous souhaitez participer au cadeau de MrSirban pour son demi-siècle

j’ai mis en place un pot commun !


Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “[Anniv] Amant à la maison, Mari au boulot”