Site gratuit d'une libertine depuis 2011 !
Site gratuit d'une libertine depuis 2011 !

[CAP 2022] J01 – C’est parti en sucette !

Journal du Cap d’Agde 2022 – 1er jour

Ca y est, nous voilà repartis pour des vacances coquines au Cap d’Agde, comme à la grande époque ante-covid ! Etant en vacances depuis samedi, on a pris le temps d’organiser les valises sans pression. On part deux semaines en caravane, il y a beaucoup de choses à prévoir : nourriture et boissons dédiées aux parties libertines privées, produits d’hygiène et d’entretien, trousse à pharmacie standard et intime, linges de maison dont les oreillers et « lits tout-fait » (un drap housse relié par une fermeture éclair à un drap du dessus et une couette)… Nous partons avec 39 LoulouX à mon actif depuis janvier 2022 ! Le compteur à coquins va-t-il flamber ? On s’amuse sans challenge et sans pression, ce sera au gré des rencontres et envies !

J’ai pris une trentaine de lingeries histoire de parer à toute éventualité coquine ou météorologique, une vingtaine de paires de chaussures. MrSirban a été plus raisonnable et a pris le même nombre de tenues que de journées au Cap.

Le voyage avec la Tesla se fait sans encombre tout comme l’installation de la caravane, bien qu’elle n’ait plus été utilisée depuis l’été . On a rechargé la voiture à 100 % sur Montpellier par mesure de précaution en prenant un « petit-déjeuner tardif » chez McDo. La route se passe normalement entre bouchons et… mauvais temps. Puis, on retrouve notre petite maisonnée roulante délaissée en 2020 et 2021. On retrouve très vite nos repères et on a même davantage de place qu’à l’accoutumée, on a dû mieux s’organiser.

Vers 15h30, nous partons à la redécouverte du village naturiste. On le trouve assez calme en journée par rapport à nos souvenirs. On est surpris qu’il reste beaucoup de transats libres au sauna libertin du Kama Sutra. On s’est pris une assiette de tapas avec mon Aimé au Baskin. On est contents de revoir Denitsa à l’entrée du sauna. On la salue et on poursuit notre petit tour !

Le club libertin Le Jul’s n’existe plus et a été remplacé par le QAKC. A l’ancienne place du QAKC, il y a Le Pharaon. Niveau restaurants, la pizzeria La Loco est scindée en deux. A sa droite, c’est un nouvel établissement, le Mary’s, proposant des plats italiens. Le snack Vanille-Fraise a triplé de volume et se retrouve à deux autres endroits ! Le marchand de bijoux Michel Coulon est devenu un vendeur de CBD. Le Melrose s’est refait une beauté et un bouledogue orne une partie extérieur très sympa. Port Ambonne a bien changé ! Le Jeu de Mains est devenu Le Crystal, toujours avec le patron Joker, et l’avenue de la Joliette bordant le port est trop mignonne. Il y a un bar et restaurant, le Fou du Roy, juste à côté d’un nouveau club libertin, Plug&Play, ambiancé par Dj Fou. Un bar à cocktails/pizzeria est accolé au club et s’appelle O’Lounge. Il jouxte le bar à tapas, Le Cave Se Rebiffe. Toutes ces nouveautés nous ont donné soif. On va prendre un verre à La Pilouterie : un Diabolo Grenadine pour MrSirban et une menthe à l’eau pour moi ! Fou fou fou !

Nous sommes ensuite rentrés à la caravane afin de se faire une grosse remise au propre. Sur le chemin, nous croisons Stefan34, rencontré au Ran du Chabrier en juin dernier. Il nous confirme qu’il serait bien présent mardi 2 août au gros gangbang organisé par Bafana-Bafana. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à vous inscrire ! Les pseudos sont ceux des fiches sur le site Wyylde.

La tenue de MrSirban choisie et ma lingerie mise, nous partons prendre un verre au bar du Waïki. Mon Homme goûte le Long Island et un Mai Tai ; je suis restée aux jus de fruits avec le mocktail Lotus Poivré ! Notre complice et amant CokinMalin13 (les articles nos rencontres avec lui) nous a rejoint pour le deuxième verre. Ca fait toujours plaisir de se voir ! Il y a une très bonne entente humaine et coquine. On s’est quittés au moment du repas, on avait réservé une table en amoureux au Waïki. On a bien mangé, mais – bien qu’ayant suivi scrupuleusement la liste des allergènes -, j’ai commandé un tartare de bœuf avec une escalope de foie gras et… il y avait du vinaigre dans la salade alors que cela ne figurait pas comme allergène. Je suis intolérante aux sulfites, j’ai eu des grosses crampes de ventre et des nausées pendant 2h environ.

On a été au Melrose, car le bar ne ressemble plus du tout à ce que nous avions connu. On a adoré ! J’aurai mieux profité sans ma colopathie, mais ça a été mieux vers 23h et on a pu aller jouer. J’ai appris à vivre avec cette saloperie et je refuse qu’elle gâche nos vacances coquines. Sur le chemin, on a croisé un lecteur du blog qui nous a reconnus : PierreSXB (pseudo Wyylde). On papote un peu, ça nous a fait plaisir de le rencontrer car j’ai déjà lu quelques uns de ses messages et c’est sympa de mettre un visage sur un pseudo !

Nous sommes allés au cinéma porno L’Instant X, où on a eu un énorme plaisir à revoir Michel et Denise, les patrons du superbe club SM le Clair-Obscur. On a papoté avant de rejoindre la salle de projection coquine. Il y a une quinzaine d’hommes seuls me semble-t-il. Je les salue et me positionne sous l’écran. Mon Aimé glisse un petit coussin sous mes genoux. Un attroupement de coquins, zizis tendus vers mon visage, vient à moi. Je me prends un bon shoot d’adrénaline ! Quel bonheur de refaire un cinéma porno ! Plusieurs coquins nous remettent et sont super contents qu’on soit revenus. Ca fait chaud au coeur d’entendre des : « Oh Lilli ! T’es revenue cette année, tu nous as manqué » ou « Ca fait plaisir de te revoir ! ».

Le premier coquin que j’ai sucé porte une casquette et a une petite trentaine d’années. Il est agréable et sympa, il jouit assez rapidement sur mes seins. S’en suit un « habitué », je l’ai toujours bien aimé car il est souriant et jovial. Ses bourses étant lisses, je m’applique en léchant de ses testicules jusqu’au gland tout en caressant son périnée. Je m’attarde sur un autre zizi reconnu, celui d’un monsieur d’un âge discret. Je le suce avec plaisir mais pas jusqu’aux bourses. Il y a des poils. – A ce sujet, j’ai une anecdote à vous raconter avec un autre coquin… il m’est arrivé un truc con débile ! Je vous dis ça d’ici quelques lignes ! Suspens de dingue ! – Je prends le temps mais comprend qu’il aura du mal à jouir. Je m’en détourne pour aller prendre en bouche un homme avec plein de cheveux frisés ! Il se montre presque tendre, enlace ses doigts dans les miens, caresse mes cheveux, puis jouit abondamment sur ma petite poitrine. Le quatrième coquin a giclé est un que nous connaissons de précédents cinés. Il y a l’avantage qu’il connaisse nos pratiques et jouit vite sur mes petits lolos enspermés. En même temps, je sens un homme étaler le sperme sur mon sein gauche. Je me tourne pour le sucer, mais il a trop joué et a mal au sexe. Il veut juste regarder et se caresser doucement. Je compatis !

Ensuite, j’ai une traversée du désert. MrSirban est assis derrière moi, sur le canapé sous l’écran de projection, et essaie de stimuler les hommes pour qu’ils me malmènent ou m’utilisent pour se faire jouir, mais ils sont tous câlins, tendres et très gentils ! Reprise en douceur ! J’enchaîne plusieurs hommes dont les zizis sont à sec. Pourtant, certains essaient vraiment, se concentrent, ont des mouvements et des contractions, mais ils ont trop joué ! C’est en suçant l’un d’eux qu’il m’est arrivé le truc débile ! Une grande première qui pourrait rejoindre le Top 5 de mes moments de solitude de libertine ! Un homme au crâne rasé et très souriant présente son zizi devant ma bouche, je le lèche et le suce, je caresse ses bourses de mes doigts et là… un de ses poils pubiens s’enroule sur une de mes bagues et au moment où je vais pour le masturber, je sens que je lui arrache ! Il a perdu sa bandaison et est reparti. Normal ! Je lui ai fait une épilation gratuite le pauvre !

Le cinquième est totalement imberbe, au moins pas de risque pour ses poils ! Je suis quasi sûre de le connaître de précédents cinés porno, mais dans le doute, je n’ose rien dire. Il est expressif et tente une communication non-verbale que je ne comprends pas forcément. Il me fait des gestes d’yeux et de bouche pour essayer de m’aiguiller mais c’est moins évident que la parole. Je fais ce que je crois bien et ça fonctionne, car il m’offre une superbe giclée sur les seins et l’épaule ! Je sens son sperme couler jusque sur la lingerie et le stoppe d’un geste de la main pour qu’il ne gagne pas mon intimité. Sur les quatre autres coquins restants, deux jouiront deux fois ! Un homme aux cheveux d’albâtre et à la ceinture maintenant son pantalon ouvert m’offre une toute petite mini giclette, de l’ordre de deux gouttes ! On blague sur la sécheresse et plusieurs sont dans ce cas, des petits raisins de Corinthe desséchés ! Il reviendra juste avant qu’on parte se faire sucer une seconde fois et m’offrira une vraie giclée ! Un autre monsieur vêtu de noir et portant des lunettes de soleil, qu’il retire pour jouer, se fait sucer. Il est très sympa et se régale de ma « prestation » de fellatrice ! Il jouit une abondante dose sur mes seins déjà bien recouverts. Il me félicite à plusieurs reprises en me disant que je fais partie de ses meilleures fellations, c’est flatteur ! Il reviendra également avant notre départ et jouira une seconde fois avec autant de plaisir !

Je suce deux hommes, dont un mignon mais pas très expressif. Ca me lasse assez vite. Je ne sens pas de connexion ou d’échange. Je me tourne vers le deuxième homme qui est au strict opposé. Il se régale ! Il caresse mes cheveux, mon visage, mes épaules, me fait de grands sourires remplis de bienveillance et de gentillesse. Il ne jouit pas mais je prends le temps de lui faire plaisir car il y a un feeling. Les deux derniers coquins à jouir sur mes seins sont un monsieur âgé que j’ai intercepté. Il n’osait pas trop venir. Il a joui vite. Il y a aussi un bel homme grand avec un polo bleu, qui avait fait partie de la traversée du désert du milieu de partie et a finalement joui abondamment ! On a fini ainsi. MrSirban a adoré me voir couverte de sperme. On a été étonnés que les hommes soient tous aussi propres et sympas. Ils nous ont remerciés et applaudis lorsque nous sommes partis. Au total, j’ai fait jouir 9 coquins différents et obtenu 11 giclettes en tout. Je suis allée prendre une petite douche pour me rincer ensuite. Ma lingerie et mes bas étant couverts de sperme, je suis toute nue juste vêtue de mon collier et mes talons.

On va prendre un dernier verre au bar en face de la Pilouterie, puis sur le chemin du retour, nous sommes attirés par de la bonne musique au nouveau bar, le O’Lounge se trouvant avenue de la Joliette. Je reconnais DJ Babastark (aller sur son site). On a déjà entendu ses mix au sauna l’AbsoSpa et il est excellent ! On pense rentrer se coucher et finalement, on fait la clôture du bar en dansant comme des fous. Je suis un peu embarrassée d’être à poil, mais cela ne semble gêner personne… bien au contraire ! Timide que je suis, je danse coller à ma chaise, mais MrSirban me propose un sexchallenge : aller danser toute nue devant le DJ et… tout le bar ! Je ne sais pas danser, je me trémousse plus qu’autre chose. Je suis nue comme un ver. J’ai ma colopathie qui m’embête et le ventre gonflé… Ok ! C’est pour 10 000 points de coquineries, je me lance. Je suis restée le temps d’une bonne chanson et mon Aimé m’a rejoint sur la fin ! On s’est éclatés. Plusieurs personnes nous ont remerciés pour notre côté nature/peinture et jovial.

On est ensuite rentrés se coucher à 2h30. On a bien papoté dans le lit et avons dû trouver le sommeil vers 3h ! Cette première journée au Cap a été géniale. On a adoré : une installation sans problème, un apéro super sympa, un bon restau, une soirée de dingue avec un ciné X plein de bienveillance, des retrouvailles et un final dansant au bon son d’un super DJ !


Total du jour : 9  coquins

 11 giclettes au cinéma porno L’Instant X – bukkake cinéphile

Total du séjour : 9 coquins


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

10 commentaires sur “[CAP 2022] J01 – C’est parti en sucette !”