Site gratuit d'une coquine libertine
Site gratuit d'une coquine libertine

[Exhib] Flashing public à Vaison

On a envie de découvrir des endroits que nous n’avons jamais visité. A la base, on pense aller à Pont-Saint-Esprit, ça nous avait paru sympa en rentrant du Ran du Chabrier en juin dernier, mais après avoir étudié, on a l’impression qu’il n’y a pas grand’chose à voir. MrSirban suggère des exhib à Vaison-la-Romaine agrémentées de trois sexchallenges à relever.

On part tôt le matin pour y passer la journée. On connaît Vaison-la-Romaine par la triste renommée des inondations et on a choisi la destination la veille au soir. On n’a pas eu le temps d’étudier. A l’office du tourisme, on nous explique qu’il faut compter environ cinq heures pour les deux sites de l’époque romaine : Puymin et La Villasse. Il y a aussi une ville médiévale, un cloître, des thermes… On avisera en fonction de la réalité du terrain. On n’aime pas se presser. Au pire, on reviendra y passer une nuit car les alentours semblent sympas à découvrir également ! On démarre les visites vers 10h30 après un petit pipi dans les toilettes turques de la ville.

On pénètre dans le premier site antique de la ville. Il y a du monde et notamment, des clans de papis et mamies en goguette ! C’est vrai que l’arrière-saison de septembre est souvent prisée par des touristes plus âgés. Les exhib qu’on pensait aussi tranquilles qu’à Cucuron (voir l’article) le seront nettement moins. C’est mieux, ce sera plus excitant.

Nous débutons par le site de Puymin et la Maison de l’Apollon Lauré. C’est une énorme demeure de 2000m². Un plan permet de comprendre l’agencement des pièces : thermes privés, cuisine, bureau, latrines… Très important de repérer où sont les toilettes chez quelqu’un ! On imagine aisément que cette baraque envoyait du lourd ! MrSirban a envie d’exhib. Il y a du monde à droite, à gauche, derrière moi… et même devant, derrière des arbres ! Le piment du risque est présent et je dévoile mes seins avec excitation.

Direction le musée. Malicieux, mon Aimé me propose d’y aller les fesses à l’air à la vue de tous. Le site archéologique est en contrebas. Joueuse, j’obéis ! Je me rhabille pour pénétrer dans le musée. On apprend que Vaison-la-Romaine est le plus gros site archéologique ouvert au public en France. On pensait trouver un musée de campagne se visitant en quinze minutes. Si on veut s’intéresser aux expositions, il va falloir un certain temps ! On ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autant de choses à voir.

Il est déjà 11h20. On a réservé le restau pour 12h30. On survole la moitié du musée. On a un objectif : aller voir au moins le théâtre ! Vous noterez qu’on s’est manqués sur la durée des visites, on zappe le musée mais on arrive quand même à trouver le temps de faire des exhibes touristiques ! On emprunte une galerie souterraine. Je me dénude en pensant avoir semé les autres touristes.

On arrive au théâtre antique du 1er siècle après Jésus-Christ. Il a été restauré et accueille toujours du public pour des représentations à ciel ouvert ! Ils ont quand même construit de sacrés bâtiments ces Romains. Cela nous fait penser aux vestiges à Arles. En 2004, je n’avais pas eu la même assurance pour les photos coquines et on n’en avait pas fait aux arènes ou au théâtre (voir l’article).

Ce site attire du monde et les flashing sont risqués. Habituellement, nos exhib se font avec une visibilité large quitte à être repérés ou observés. C’est le piment de l’exhibitionnisme. MrSirban couvre derrière moi ; moi, derrière Lui. Là, la configuration du théâtre n’offre pas cette visibilité. Il y a des angles, des entrées de toute part. On se fie autant à la vue qu’à l’ouïe.

L’horloge tourne, mais ce site est superbe. Mon Aimé saute sur… l’occasion et seulement sur l’occasion après m’avoir rappelé qu’on est à la bourre ! On a toujours cette mauvaise visibilité. MrSirban se place à l’entrée d’un vomitoire pour vérifier l’accès aux gradins. Je fais une vidéo coquine au théâtre, mais il me signale que du monde arrive. On quitte l’endroit pour surplomber les gradins.

Pas le temps pour une cul-turlute antique ou une masturbation historique avec le sextoy. On se contente d’exhib qui nous ralentissent assez. On est longs… se créer des souvenirs coquins est chronophage ! On se fait surprendre par un couple pendant les photos coquines devant la colonne. L’étau se resserre, les gens qu’on avait semé arrivent les uns après les autres.

Il est 12h10, on quitte le premier site antique de Puymin sans avoir vu la demeure à la tonnelle ni le musée. Si on veut voir la ville médiévale, on n’aura pas le temps de faire le second site avec l’allée commerçante. On fait une croix dessus. On reviendra assurément. On se dirige vers le restaurant en s’accordant dix minutes de retard. On se prend un verre sur la place centrale du village. C’est le week-end et c’est frustrant de visiter au pas de course.

Après le déjeuner au restaurant où MrSirban m’a lancé un sexchallenge plutôt difficile… notamment la partie où il a fallu aller aux toilettes sextoy à la main alors que la salle est comble, on poursuit notre découverte de Vaison-la-Romaine en direction de la ville médiévale. Un dernier défi coquin m’y attend, mais je ne le connais pas.

Pour passer de la ville antique à la ville médiévale, il faut emprunter le pont romain. Point central ouvert aux piétons et automobilistes, il est fréquenté. On attend avant de faire les exhib sur le pont, mais le flux ne s’interrompant pas, mon Homme me défie d’exhiber ma poitrine en public. Je me dénude quand les pompiers passent… pour mettre le feu ! On refait les photos coquines sur le pont après m’être tournée pour voir l’autre côté ! Des gens me font face, aucun ne semble voir ma nudité.

Direction la ville médiévale juchée sur un promontoire et dominée par un donjon, qui n’est plus ouvert aux visites. C’est un mal pour un bien car on n’aurait pas eu le temps de le faire ! Pierres sèches, pavés émoussés, beffroi, ruelles en calades, maisons anciennes et hôtels particuliers… on fait un bon dans le temps. Le charme opère et mes charmes se dévoilent !

Ce village est une vraie belle surprise et on continue à se mordre les doigts de ne pas avoir saisi tout son potentiel. Si on avait su, on serait restés une nuit pour en profiter. C’est carrément mignon et touristique, tout est réuni pour que le plaisir soit maximal.

On arrive sur la zone du dernier défi. Face à un plan de la cité, MrSirban m’apprend que j’ai cinq minutes chrono pour trouver un coin où le sucer dehors. J’accepte et l’embarque à toute berzingue dans ces escaliers montés au pas de course. Après une rapide pipe en pleine rue, essoufflés, on prend une bolée d’air en faisant ces exhib dans les escaliers. On est encore excités par le sexchallenge.

La visite de Vaison s’arrête à l’imposant château comtal après avoir crapahuté dans des ruelles jonchées de gravats. On a cru s’être trompés de chemin. Dos au donjon carré et assise sur une roche, j’exhibe ma petite chatte à MrSirban, qui me signale discrètement que des gens arrivent… ayant du mal à percuter, je suis restée les cuisses grandes ouvertes bêtement sereinement !

Le château date du XIIème siècle et est en mauvais état. La ville a dû le fermer au public faute de moyens financiers pour assurer une ouverture en toute sécurité. Le lieu offre un panorama à 360° sur les alentours. On a été jusqu’à un point de vue pour une dernière exhibition. MrSirban me désire totalement nue, mais je ne le sens pas. Il y a plein de touristes à quelques bosquets de là. J’ai conservé ma robe sur les épaules pour pouvoir la baisser rapidement si besoin !

On regrette de ne pas avoir eu le temps d’organiser notre venue, car on n’a pas pu tout voir. Entre le piment des sexchallenges, l’intérêt des visites et les exhib coquines, on a passé une journée géniale du matin au soir. C’est loin du Var, mais on reviendra en prenant certainement une nuit pour visiter également les alentours. Ce sera peut être l’occasion d’autres défis coquins ou flashing !


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “[Exhib] Flashing public à Vaison”