Site gratuit d'une libertine depuis 2011 !
Site gratuit d'une libertine depuis 2011 !

[Drone] Coquine vue du ciel à la chapelle

Il fait un temps magnifique en cette fin août et même si la mer est à 27°, on a envie de se promener dans les terres. Direction le Luberon et un petit village que nous n’avons jamais visité, Cucuron. On aimerait faire une vidéo coquine vue du ciel devant une chapelle. La dernière exhib avec le drone date d’octobre 2020 où je m’étais retrouvée nue sur la route en porte-jarretelles !

Avant d’entamer la visite de Cucuron, MrSirban a repéré une randonnée sans difficulté jusqu’à une chapelle. Elle fait à peine trois kilomètres aller via un chemin de garrigue comme il en existe des milliers dans la région. La zone est autorisée aux drones. Beaucoup de lieux sont interdits de survol malheureusement. On embarque le Dji Mavic Air 2 dans le sac à dos avec une paire de talons aiguilles… c’est quand même plus sexy que les tatanes de marche !


On ponctue la montée à la chapelle de quelques exhib. On arrive sur place en nage, il est 11h du matin et il fait dans les 32°. A priori, tout le monde doit être à la mer ou prépare la rentrée scolaire, car on a croisé une dizaine de personnes. Ou alors, le lieu n’est pas trop connu. C’est possible aussi, car le village abrite quatre milles âmes ! Mystère et boule de sperme !

Quoiqu’il en soit, cela arrange bien nos affaires ! On est sereins. On reste vigilants, si jamais des gens reviennent du chemin de randonnée derrière la chapelle ou décident de pique-niquer sur une des tables mises à disposition devant l’édifice. Quand la chapelle apparaît au bout du chemin, on la trouve toute mignonne blottie dans son îlot de verdure sur son promontoire.

Pour les curieux : la chapelle de l’Ermitage est édifiée au XIIème siècle. Un ermitage est ajouté au XVIIème siècle abritant des ermites venus s’isoler et prier. A la Révolution française, Cucuron en devient propriétaire. Le temps faisant son office… il a fallu la restaurer dans les années 50 puis 70. Aujourd’hui, on ne peut pas la visiter, elle est fermée.

Mon Aimé met le drone en marche. Je propose une « micro mise-en-scène » : je marche vers la chapelle et me mets nue sur les marches, puis me rhabille avant de saluer le drone. Rien de compliqué ! Mon Aimé a un aperçu sur l’arrière de l’église et les chemins y menant et moi, sur l’avant. Si besoin, je peux sprinter sur le côté gauche du bâtiment et je conserve la robe à la main pour me couvrir immédiatement. On est toujours vigilants vis-à-vis des familles. S’exhiber, oui, mais toujours dans le respect des autres.

Le drone s’envole et filme mes fesses en vue aérienne. Je n’ai pas intérêt à avoir un petit caillou roulant sous mes talons de treize centimètres sinon il faudra refaire la prise ! Aucun obstacle ne m’arrête et je me place devant le perron de l’édifice tranquillement.

Avec MrSirban, on se regarde pour être sûrs de se comprendre, car le drone est assez bruyant. Je me fie souvent à l’ouïe pour savoir si des gens arrivent. Là, je ne peux compter que sur la vue. L’engin couvre les sons environnants, y compris le chant des oiseaux. J’ôte ma robe en douceur et me retrouve complètement nue.

Face à la porte de la chapelle, en tenue d’Eve, le Dji virevolte, se stabilise, puis prend de la hauteur. La caméra étant autonome par rapport au drone, je ne sais pas ce que MrSirban filme. Je prends des initiatives coquines face au drone. Je m’accroupis au-dessus des marches cuisses grandes ouvertes et me relève pensant que l’exhib est finie. Je salue le drone nue sur le perron !

En fait, mon Homme continue de filmer. Le drone revient face à moi ! Je me rhabille en essayant de rester sexy, mais je loupe une manche et la priorité absolue à ce moment est de la remettre au lieu de baisser la robe sur mes fesses restées nues… Bienvenue dans ma tête où la logique est parfois très conceptuelle ! Le cul cambré contre la porte de la chapelle, je m’exhibe face au drone une dernière fois, le saluant pour de bon en le voyant s’envoler dans les cieux azuréens.

On adore utiliser le drone, mais de nombreux endroits sont interdits de survol. On n’arrive pas à faire autant de vidéos coquines aériennes qu’on aimerait. On visualise le rendu des vidéos coquines aériennes sur le téléphone. Satisfaits, on retourne au village pour déjeuner et croisons des personnes grimpant pour pique-niquer. On est restés une trentaine de minutes sur place en étant seuls au monde. On a eu de la chance !

On a passé une excellente dernière journée d’août entre la randonnée à la chapelle et la promenade pittoresque l’après-midi. On a visité Cucuron après le repas et vous le découvrirez dans un prochain article (MAJ 11/09/2022).



N’hésitez pas à découvrir le site de MrSirban si vous ne le connaissez pas encore !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 commentaires sur “[Drone] Coquine vue du ciel à la chapelle”