♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Oman] Les vieux villages délaissés

Chaque année, nous essayons de faire un voyage pour découvrir de nouveaux paysages et peuples, de nouvelles histoires et cultures, de nouvelles senteurs et saveurs. La destination dépend en grande partie du budget, puis des envies du moment ! En 2018, nous étions partis en Amérique Centrale, au Costa Rica, pour faire le plein de nature. Cette année, nous avons choisi Oman, le pays le plus oriental de la péninsule arabique, autant pour la culture moyen-orientale que ses déserts rougeoyants et ses montagnes arides.

On ne pense pas pouvoir faire d’exhibitions comme à notre habitude, mais finalement nous avons trouvé les Omanais tellement tolérants que nous ne nous sommes pas sentis bridés. Nous avons seulement veillé à ne jamais les offenser : nous n’avons fait aucun flashing public. Niveau tenue vestimentaire, j’ai souhaité rester la plus respectueuse possible de leurs mœurs. J’ai opté pour des T-shirt, des pantalons ou des jupes mi-longues pendant tout le séjour. Cependant, de nombreuses touristes se sont posées bien moins de questions que moi et ont visité en short, mini-jupe ou débardeur sans que cela ne pose le moindre problème. C’est un des pays les plus sûrs au monde, l’insécurité est totalement inexistante. Pour vous donner une idée : laisser ses fenêtres de voiture grandes ouvertes et partir un long moment (vu à Mascate, la capitale) ou laisser son téléphone portable chargé sans surveillance dans un musée (vu à Nizwa, deuxième ville du pays) n’entraîneront aucune conséquence : ni vol, ni dégradation.

Après quasiment 9h de vol (2h jusque Francfurt, puis 7h jusque Mascate) et en s’étant levée à 4h50 la veille, j’aime autant vous dire que je ne suis pas très fraîche à l’arrivée ! Toutefois, deux choses me dépaysent immédiatement. Premièrement : il n’y a pas de papier toilette dans les toilettes, il y a la douchette. Pour tout vous dire, je me suis promenée avec des mouchoirs durant tout le séjour et je n’ai pas utilisé la douchette une seule fois après que mon Homme ait testé et m’ait dit que le jet était super puissant et l’eau froide ! Deuxièmement : les rues sont d’une propreté remarquable et les routes sont impeccables, larges, neuves et toutes éclairées de lampadaires même au milieu de nulle part. Sur la vidéo, les traces sur mon pubis sont celles laissées par le legging, c’est juste à la sortie de l’avion et nous n’avons pas pu prendre de douche et nous changer.

Nous avons commencé le voyage par les montagnes, qui culminent à plus de 3 000 mètres d’altitude. Ce sont les Monts Hajar. Le matin, il fait frais, dans les 13°. En fin de matinée, il fait dans les 24° et dès le milieu d’après-midi, on rebascule à 13°, puis ça descend jusque 3/4° la nuit. Le climat est assez particulier et la petite laine n’est vraiment pas un luxe. En toute fin de journée, on ressort même la doudoune !

Etant en jean et gros godillots de marche, j’ai plus facilement exhibé mes seins que mon minou. Nous avons ponctué nos journées montagnardes de quelques exhibes au gré de nos randonnées dans les montagnes mêmes ou dans les villages anciens. Si vous vous renseignez sur le pays, vous lirez que les villages sont abandonnés. Ce n’est pas vrai. Des gens y vivent et nous en avons croisé tout sourire et n’hésitant pas à nous saluer ou à engager la conversation. On a été très vigilants lors des exhibitions pour le coup.

Avant de comprendre que les villages soit disant abandonnés sont en fait occupés, j’ai commencé à fureter partout avec une âme d’aventurière pleine de curiosité. Seulement, j’ai vite été limitée dans nos explorations car je me retrouvais rapidement devant des propriétés privées. On a d’ailleurs découvert que les gens mettent de l’eau fraîche, du café à la cardamome et des dattes à disposition des visiteurs de passage. Nous n’en avons pas profité, mais nous avons trouvé cela très hospitalier et généreux.

A force de fouiner, MrSirban et moi avons trouvé une maison en torchis abandonnée où quelques traces d’une vie passée subsistent : un berceau en bois oublié, un seau, des couvercles de casserole… Il y a toujours quelque chose de touchant à imaginer l’histoire d’une vie passée. J’avais eu cette même émotion lorsque nous avions vu en Namibie des peintures rupestres de Bushmen datant de la Préhistoire. Je suis un petit coeur sensible que voulez-vous, l’Humain me touche et n’y voyez rien de coquin… quoique ! Les hommes me touchent aussi mais d’une manière toute différente !

Les villages sont délaissés par manque de commodités. Il n’y a pas l’eau courante, le système d’irrigation est ancestral (les aflajs) et remonte à plus de quatre mille ans. Tout se fait à pieds et bonjour la randonnée. Elle n’est pas de tout repos et demande de crapahuter. Les cultures sont en terrasses et il n’y a pas de routes. C’est à flanc de montagne, difficile d’accès, mais des gens continuent d’y vivre et cultivent du fourrage pour les chèvres notamment, d’après ce que nous a expliqués un Omanais avec qui nous avons papoté.

Juste avant de partir, l’équipe de Wyylde nous a envoyé Hervé le Poulet avec qui on avait déliré pendant 24 heures cet été au Cap d’Agde (lire l’article). On lui a fait faire une petite sortie photo pour qu’il puisse lui aussi admirer le paysage ! Après une bonne randonnée qui nous a occupés plusieurs heures, nous sommes rentrés à l’hôtel bien fatigués et un peu courbaturés.

J’espère que cette première virée en terre d’Arabie Heureuse vous aura plu. MrSirban et moi avons trouvé les lieux splendides avec un vrai “air de montagnes” mais des paysages quasi-méditerranéens. Malheureusement, c’est aussi l’hiver à Oman et nous n’avons pas pu voir les roseraies s’étendre à perte de vue sur les coteaux. Elles sont visibles au mois d’avril. Toutefois, nous avons découvert que partout où nous allons, trois odeurs dominent nettement : l’encens, près des habitations et des magasins ; les fleurs à peu près partout ; la biquette, quand il y en a eu dans le coin on le sent, elles laissent un puissant sillage derrière elles, et parfois ça sent la biquette même si aucune n’est passée par là… genre dans les hôtels par exemple ! Prochaine étape : Rock in the casbah !


Tous nos articles sur notre voyage en Arabie Heureuse en cliquant ci-dessous

Amante Lilli, nue désert, coquine désert, sexy désert, érotique désert, coquine dunes, sexy dunes, erotique dunes, libertine dunes, exhib dunes, exhib desert

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “[Oman] Les vieux villages délaissés”