♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Voisine] En lingerie dans la neige !

La neige, en Provence, c’est l’Arlésienne ! On en parle chaque année mais on ne la voit jamais. 2021 commence fort puisque le 4 janvier et moins d’une semaine après, le 10 janvier, un manteau blanc a revêtu la région. Le Var s’est paré d’une jolie couverture neigeuse ayant suffi à provoquer une belle pagaille : carambolages, glissades, embouteillages et… la possibilité de faire des photos en lingerie dans la neige !

J’ai quitté Paris intra-muros pour le Sud en 2003 et je peux compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où il a neigé : 2004, 2009, 2015 (lire l’article), 2017 (lire l’article) et là, 2021 ! Cela doit correspondre à 12 jours de neige maximum sur plus de 6 000 jours, c’est à dire moins de deux semaines en dix-sept ans. On n’est vraiment pas habitués en Provence !

Le lundi 4 janvier, mon Aimé est venu me récupérer au travail et nous sommes rentrés doucement à la maison. Juste après le repas et une bonne galette des rois, je Lui ai demandé si nous pouvions faire des photos coquines dans la neige. Vous pourrez constater qu’une poignée de flocons mettent la pagaille ici ! Je suis vite allée mettre une petite lingerie blanche neige, virginale et sexy. Malheureusement, c’est déjà en train de fondre et on n’a pas le temps de faire trop de clichés.

Qu’à cela ne tienne, puisque dimanche 10 janvier, soit six jours plus tard, on se réveille sous un blanc manteau. Il neige bien plus que lundi dernier et ça tient bien au sol. C’est idéal un week-end, on peut pleinement en profiter sans avoir la crainte de mettre des heures pour rentrer chez soi ou sans devoir poser une journée de congés…

Une journée de congé alors qu’il neige ? Je suis sûre que vous faites une moue dubitative derrière votre écran ! En Provence, il neige si rarement que sa venue est une excuse pour ne pas se rendre au travail. Cela fonctionne dès 2 ou 3 centimètres. Dès que le sol blanchit, on peut rentrer chez soi ou ne pas venir. Au départ, j’étais incrédule mais c’est le genre de chose à laquelle on s’adapte vite… surtout quand il s’agit de profiter d’une journée de congés ! Ne dit-on pas “Si tu es à Rome, vis comme les Romains“.

Avant même d’attendre de vérifier si ça tient, je demande à MrSirban d’immortaliser l’instant ! Je me suis à peine laissée le temps de boire mon thé, trop impatiente face à la rareté des flocons dans la région. La magie de la neige est telle, qu’elle fait recouvrir immédiatement son âme d’enfant. Mon Aimé n’en perd pas une miette et regarde la neige tomber pendant que j’enfile une lingerie pour l’occasion.

Il y a une féérie dans ces flocons blancs. A cet instant précis, je n’ai plus quarante ans mais j’en ai à peine huit ! Je trépigne, je veux faire les clichés tout de suite. Je m’empresse d’aller choisir une lingerie pour la neige. La première salve, j’avais opté pour une tenue virginale d’infirmière coquine, cette fois j’opte pour une nuisette plus sombre.

Pour tout vous avouer, j’aime le contraste thermique. Ce doit être les origines flamandes qui s’expriment ! Chaque matin, en sortant du lit douillet, j’ai un vrai plaisir à être saisie par le froid nue au jardin. De même, quand je prends la douche bien chaude, j’aime ouvrir en grand la fenêtre pour ressentir l’air frais caresser la peau. MrSirban ne partage pas du tout ce plaisir et a fait toutes les photos coquines sous la neige avec sa grosse doudoune d’hiver !

Aussitôt les clichés de lingerie enneigée terminés, nous rentrons nous pelotonner en amoureux contre le radiateur. L’excitation passée, nous avons plutôt froid en toute honnêteté mais on est particulièrement excités tous les deux. On pétille de désir l’un pour l’autre à avoir fait ces photos coquines sous les flocons… même si les chutes de neige occupent notre esprit, partagés entre l’espoir d’aller au travail lundi et la coupable envie de rester bloqués à la maison.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 commentaires sur “[Voisine] En lingerie dans la neige !”