♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J4] Bloganniversaire et printemps

Hier, vendredi 20 mars, c’est le premier jour du printemps et c’est aussi le bloganniversaire de “amantelilli.com”, qui fête ses 5 ans d’existence ! Merci d’être aussi nombreux à lire et partager nos aventures coquines et libertines. Vous êtes entre 4 000 et 5 000 chaque jour et en ce moment, dans les 6 000, mais vos visites ne cessent d’augmenter de manière exponentielle.. MrSirban et moi vous avons fait une petite série érotique et sexy au jardin jeudi midi à la pause déjeuner ! Avec le confinement, nous n’avons pas eu la possibilité de la faire en extérieur comme l’an dernier. Cet article sera donc en deux parties : la journée de confinement et l’anniversaire.


Journal de confinement J4

Vendredi 20 mars, c’est le premier jour du printemps ! Les fleurs s’épanouissent dans le jardin, la douceur des températures est très agréable. Le soleil fait de belles percées et les oiseaux chantent. Effectivement, bien que nous soignons confinés, ça y ressemble ! Je me réveille vraiment bien reposée. Ma matinée débute comme toutes les autres : je lis en buvant mon thé pendant que mon Homme télétravaille.

Après avoir pris la douche, je prépare des crevettes au curry. On se régale. Je ne suis pas une grande cuisinière, mais j’ai quelques réussites culinaires à mon actif ! Il faut bien se faire des petits plaisirs gustatifs pour adoucir le confinement.

Mon pauvre Amour croule sous le travail et ne s’accorde que trois quart d’heures de pause le midi. Le repas terminé, il retourne dans le bureau travailler. Pour ma part, j’ai bien envie de célébrer le printemps comme il se doit. J’enfile des talons aiguilles en espérant secrètement pouvoir porter autre chose que des tatanes. J’en ai marre de larver sur le canapé depuis fin janvier soit pieds nus soit en claquettes. D’ailleurs, j’en ai marre de larver sur le canapé tout court !

J’ai opté pour une tenue printanière : une jupette à bretelles seins nus avec des bas nylons écrus et des escarpins de dix centimètres. Force est de constater que ma tendinite n’est pas guérie, car le peu de pas faits entre le salon et le jardin me relance les douleurs au tendon d’achille. Tant pis ! Je maintiens l’idée et les quelques photos se feront en talons. Mon Homme travaillant, je les ai faites toutes seules avec le retardateur du téléphone posé sur cinq secondes.

Il y a un petit mistral qui n’arrête pas de soulever ma jupette légère. J’entends les voisins vaquer dans leur jardin, j’entraperçois l’un d’eux derrière la palissade nous séparant. Je ne sais pas s’il m’a vue, mais si c’est le cas, il doit me prendre pour une folle à prendre des pauses sexy toute seule dans le jardin !

Vers quatorze heures, je retrouve mon canapé maudit chéri et me colle sur Amazon Prime pour regarder quelques épisodes de la saison deux de The Purge. Mon Aimé m’annonce qu’il ne compte pas s’éterniser en télétravail. Il finit vers quatre heure et demie pour notre plus grand bonheur. Juste à ce moment, mon patron m’appelle pour me demander si j’accepte de télétravailler à partir de lundi. Bien évidemment ! On adaptera cela pour que ça soit le plus efficace et le plus pertinent possible.

Je suis vraiment frustrée que MrSirban ne me laisse pas jouir et je fais tout pour qu’il cède : position alanguie, regard de biche ou de chat poté, verbalisation franche de l’envie (si jamais les signaux ne sont pas clairs). Il y a une chaleur dans mon bas ventre, je brûle de désir pour Lui. Après dix-sept ans de vie commune, ma chatte le réclame comme au premier jour. Il me refuse de nouveau en m’interdisant toute jouissance. Je suis à son service !

A genoux, les mains dans le dos, je n’ai plus le droit de le toucher. Il ne souhaite utiliser que ma bouche. Si jamais je le touche, il me crachera  dessus. Très maniaque niveau hygiène, je déteste les jeux de salive, je m’abstiens donc de tout contact. Quand on veut, on peut ! Mon Homme impose les gorges profondes, les contrôle, reste longtemps au fond de ma gorge jusqu’à ce que je ne puisse plus. Il m’étrangle et me gifle également. C’est vraiment très excitant. J’adore être malmenée et brusquée. Au final, il jouit sur ma poitrine… pile sur le coup de soleil d’hier ! Je vais franchement prendre goût au confinement avec mon Chéri, en tout cas, ça m’est franchement plus agréable depuis qu’il est avec moi à la maison.


La petite histoire du site

Avec MrSirban, nous nous sommes mis en couple en mai 2003 et avons commencé le libertinage la même année : le 21 juin 2003. La fête de la Musique s’est transformée en symphonie des plaisirs au club Glamour au Cap d’Agde. J’ai eu très envie de découvrir un club. La partition libertine s’est créée à quatre mains et à deux cœurs. Nous avons rapidement souhaité partager nos aventures coquines sur Internet dès 2004. Cela fait partie du plaisir. J’ai fabriqué un petit site de toutes pièces sous Dreamweaver et Flash en n’y connaissant absolument rien. La répartition des rôles est aujourd’hui toujours la même : mon Homme gère vidéos et partie technique (mise-à-jour, sauvegarde, ad-don…) et je gère la partie sympa (rédaction des articles, photos). Notre premier site contient uniquement des photos de MrSirban et moi à part égale. Les thèmes sont les mêmes qu’aujourd’hui : rencontres libertines, érotisme, lingerie, exhibitionnisme, fetish et SM soft. C’est déjà totalement gratuit.

2008, mon Homme est reconnu sur son lieu de travail. A l’époque, nous étions à visage découvert. La sentence tombe : son employeur lui demande de ne plus exposer publiquement une sexualité aussi libre et libérée sur un site adulte. On continue notre libertinage en sous-marin, nous ne l’exposons plus du tout. On reste discrets de 2008 à 2011.

Ne plus partager nous manque vraiment. Juillet 2011, nous craquons et créons un blog sur Blogspot. On modifie légèrement le concept initial. Nous ouvrons chacun un blog et décidons de raconter nos aventures libertines en les agrémentant, comme autrefois, de nos photos coquines. Il n’y a pas de vidéo. Je floute chaque photo pour que nous n’ayons plus les mêmes problèmes vis-à-vis des employeurs.

2015, Blogspot lance une véritable chasse aux sorcières et la censure s’abat sur de nombreux blogs porno ou coquins. Avant de devoir se brider, nous choisissons de migrer nos sites vers un hébergeur privé en prenant les frais à notre charge. C’est ainsi que le site “amantelilli.com” est né. Cela nous a permis d’être beaucoup plus libres dans nos publications et d’agrémenter nos articles de petites vidéos coquines. Nous sommes toutefois limités par la taille des vidéos (donc la durée), car nous avons opté pour un hébergement que nous pouvons supporter financièrement sans devoir vous faire payer quoique ce soit. On tient à rester libres de nos publications, donc à rester gratuits. La gratuité, c’est la liberté et ça ôte tout sentiment de contrainte ou d’obligation.


Merci d’être toujours plus nombreux à suivre nos aventures libertines !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “[Confinement J4] Bloganniversaire et printemps”