Site gratuit d'une coquine libertine
Site gratuit d'une coquine libertine

[Sexchallenge] Stupre et luxure en lingeries


On est partis deux nuits dans les Corbières fin mai et mon Aimé m’a lancé trois sexchallenges. Dans le dernier article, je vous ai partagé la masturbation avec un sextoy et fellation à Carcassonne. J’ai également accepté de relever le défi coquin de porter une lingerie si on se pose à l’hôtel plus de 30 mn !


  • JOUR 1 : body ouvert rouge et sexe en chambre

Après avoir des exhibes avec un rosebud dans un petit village des Corbières, nous sommes rentrés nous délasser à l’appartement. On est fatigués par la route, mais pas suffisamment pour ne pas avoir envie de s’amuser. Mon Homme a bien envie de profiter de sa Quinzaine et d’user et abuser de moi… pour notre plus grand plaisir à tous les deux !

Je revête un body ouvert rouge avec des petits cœurs plein d’amour. Il m’a été demandée de porter une lingerie dès qu’on reste plus d’une demi heure dans la chambre. J’en ai pris trois dans la valise, au cas où on aurait le temps de faire des photos coquines. J’ai été inspirée ! MrSirban connaît trop bien mes habitudes de voyage… Saperlipopette ! Je suis fichtrement prévisible en fait !

A force de prendre des poses suggestives, il me demande de m’approcher. Il enserre fermement mon pubis entre ses doigts et masturbe mon clitoris sans contact direct. Je suis extrêmement sensible de cette zone qui requiert doigté et délicatesse. J’ai tellement envie qu’il me prenne. L’envie est forte. Quand il désigne une ottomane aux pieds du lit, je comprends qu’il va me baiser en levrette.

Mon Homme me chevauche puissamment. Ses mains enserrent mes chevilles, ses poings frappent mes fesses, les mots sont crus… Il s’empare des mes poignets me faisant cambrer comme un animal sauvage. Je monte au Septième Ciel et étouffe un orgasme la tête cachée dans le lit. Je me délecte de sentir son chibre faire des allers-retours dans mon sexe serré. Nouvelle extase ! MrSirban ne souhaite pas jouir et se retire bandant encore. La vidéo de nos ébats est en fin d’article comme d’habitude.

Après l’effort le réconfort, nous allons prendre un bon bain en amoureux avant de rejoindre le restaurant et déguster d’autres genres de spécialités. On est des bons vivants, on raffole des bonnes choses de la vie. Le lendemain, on change de chambre !


  • JOUR 2 : dessous chics et érotisme en chambre

Après avoir longuement arpenté la cité médiévale et relever le sexchallenge de me masturber publiquement avec un sextoy jusqu’à l’orgasme, on en a plein les jambes. On a besoin de se reposer un peu. Je fonce sous la douche en premier, puis pendant que mon Aimé prend la sienne, j’en profite pour mettre une très jolie lingerie en dentelle brodée de papillons.

J’avais déjà montré ses dessous chics à mon Homme à Venise mais on n’avait pas pris de photos. On partage seulement quelques instants, mais la majorité reste privé. Ca fait perdre un peu de spontanéité quand on filme. Pour une fois, vous noterez que MrSirban s’est prêté au jeu et a accepté de poser ! Il a validé chacune des photos, il n’aime pas passer de l’autre côté de l’objectif.

Emerveillée par la vue depuis la chambre, je constate qu’on voit les gens se promener. Peuvent-ils nous voir également ? C’est toujours excitant ce genre d’exhibition coquine car on ne sait jamais si on est repérés ou non. De ce doute subtil naît un savoureux mélange d’excitation et d’interrogation. Etre nue sur un balcon ou en lingerie devant une fenêtre m’a toujours beaucoup plu.

Les positions sont de plus en plus suggestives. On se dévoile plus promptement, on se charme, on s’aguiche… on se chauffe. La tension sexuelle monte progressivement et se ressent dans la chambre. On se désire fortement, mais on laisse la chaleur de l’envie nous inonder le temps de terminer la série. La délivrance n’en sera que meilleure !

On déguste la célèbre Blanquette de Limoux – je suis désolée pour les locaux et autres amateurs de ce breuvage -, mais… ni MrSirban ni moi n’apprécions ! C’est affaire de goût et on n’aime déjà pas le Champagne. Ca partait mal ! Mon Homme préfère les vins légers et fruités et moi, les vins rouges tanniques (Malbec, Meursault, Châteauneuf du Pape, Grave…).

MrSirban finit sa flûte, je me contente d’une unique gorgée de sociabilité ! Je profite une nouvelle fois d’une brève absence de sa part – il va faire un petit pipi – pour lui envoyer un message qui n’a rien de subliminal à son retour des toilettes. Bien cambrée sur le sofa, les cuisses ouvertes et prêtes à l’accueillir. C’est très clair, ça signifie « Baise-moi tout de suite ! » !

On n’a pas filmé, on y a pensé brièvement mais on était trop excités pour faire retomber l’excitation en cherchant où placer le téléphone pour un bon angle de vue ! Il me prend de manière très tonique. Ses coups de reins sont incisifs et précis. Il me démonte ! Il boit une gorgée de Blanquette. J’intercepte la flûte et fais couler l’alcool sur ma chute de reins en pleine levrette en versant le verre par dessus l’épaule. Miracle ! Je vise super bien et ma cambrure accueille le liquide comme un petit lac que je sens s’agiter au gré des pénétrations. Une fessée musclée répand le nectar sur mes fesses puis ma minette. Je me fais baiser à l’alcool.

Ca pique furtivement les muqueuses. Mon Aimé craint de m’irriter et préfère se retirer. Assise sur la chaise, j’excite mon Homme avec la flûte encore partiellement remplie. Pendant qu’il se masturbe sur mes nylons, je me caresse et verse l’alcool sur ma poitrine, ça coule sur mon sexe. Je caresse mes seins et ma chatte avec ce breuvage en disant des mots salaces à MrSirban.

Ca sent la vinasse. Ma peau est imprégnée d’alcool. On vient de baiser sauvagement. C’est sale, sexuel et bestial. On est dans un état d’excitation phénoménal. On s’est complètement lâchés ! Stupre et luxure sont à leur paroxysme ! Quand mon Aimé éjacule, je récupère un peu de sperme dans le verre pour boire ce qu’il reste de Blanquette de Limoux aromatisée à la semence.

Après ce moment HOT’ment charnel, on a pris un bon bain pour se délasser de cette débauche. On est encore tout excités ! Ensuite, nous avons été prendre l’apéritif dans un bar et dîner un délicieux Cassoulet de Castelnaudary histoire de reprendre des forces. Le lendemain est le jour du départ. Notre séjour dans les Corbières a été très sexe… en amoureux ! Les sexchallenges ont pimenté le séjour en le teintant d’érotisme et de stupre. On a été chauds bouillants !


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 commentaires sur “[Sexchallenge] Stupre et luxure en lingeries”