Site gratuit d'une coquine libertine
Site gratuit d'une coquine libertine

Rando cul nu sur le sentier littoral

Mi-mai, on fait une petite randonnée d’à peine six kilomètres sur le sentier littoral de la Madrague. Le temps est idéal pour marcher, ni trop chaud ni frisquet. Les exhibes ne sont pas initialement prévues au programme. Le lieu est trop beau pour ne pas être partagé. Par chance, mon short en jean est facile à vivre et se retire aisément pour exhiber mes fesses.

Nous avons déjà fait cette marche en 2021 (voir la publication). On a envie d’explorer un autre chemin. La première fois, on s’était attardés sur quelques vestiges militaires du XVIIème siècle. Nous pensons privilégier le sentier forestier. Les sirènes du bord de mer ont eu raison de notre bonne volonté. Le cadre est époustouflant pour faire des exhibes.

J’ai eu l’excellente idée de mettre des chaussures neuves. Si elles sont extrêmement confortables, ce sont des savonnettes. Elles ont une accroche approximative. Mon Aimé a le même modèle sans problème. La galère commence à la plage de galets. Les pierres policées par la mer sont glissantes sous les semelles. La position la plus stable est statique les seins à l’air ; immobile le cul nu !

Nous croisons du monde régulièrement. Cela apporte du piment aux photos d’exhibes en nature ! On s’arrête souvent pour immortaliser la vue. Impossible de se lasser d’un tel panorama et je suis sûre que nous ferons cette rando coquine une troisième fois. Les chaussures et moi nous réconcilions sur les chemins de terre. MrSirban est content de ne plus m’entendre pester !

Nous empruntons un chemin sous la Pointe Grenier. La visite déjà été faite, on reste focus sur le paysage. Nous faisons des exhibes coquines. Il y a des bateaux et une belle vue jusqu’au Bec de l’Aigle entre La Ciotat et Cassis. Je suis les seins à l’air quand un homme pointe le bout de son nez. Je le signale à MrSirban : “Euh ! Y a un mec, Amour, il est là !”.

On poursuit les exhibes en essayant de voir s’il revient ou pas. La vigilance est de mise. On ne l’a pas entendu venir et on ne l’a pas entendu repartir ! Je dévoile mes fesses en regardant régulièrement derrière nous. Deux options : il a rebroussé chemin après avoir vu mes seins et mon pubis ou il mate tranquillement derrière un bosquet en se faisant discret.

On continue nos pérégrinations en contrebas de Pointe Grenier. Nous passons devant quatre personnes en train de pique-niquer. On emprunte un chemin de traverse à cent mètres d’eux. Bien nous en prend ! Il y a une petite crique aux eaux turquoises et azur. Je me dénude devant ce paysage ! Un rocher est idéalement placé pour prendre des poses suggestives.

On entend quelqu’un bruisser dans les bosquets. Nous nous retournons. On ne voit personne. Demeure l’impression d’être observés. Je dévoile ma poitrine et mon sexe sur le rocher. Je bascule pour admirer la calanque le cul à l’air. Le soleil a rendez-vous avec ma lune en la nimbant de ses rayons. On en prend plein les mirettes avec mon Aimé. Il y a du bruit. Un homme en t-shirt noir passe au loin, suivi d’un couple. Ils ne semblent pas nous remarquer. On arrête les photos coquines pour aujourd’hui.

Nous crapahutons. Et on est au beau milieu du sentier littoral. Cette zone n’est pas sûre. On ne voulait pas l’emprunter. Il y a des risques d’éboulement. On est à égale distance entre Pointe Grenier et Pointe Fauconnière. On marche prudemment jusqu’à cette dernière. Une demi-douzaine de randonneurs admirent la vue. Et là qui trône fièrement ? Le rocher sur lequel on a fait toutes nos exhibes tranquilles ! Ouuuups ! On comprend mieux la sensation d’être observés !

Nous avons continué en récupérant le sentier dans les vignes. Physiquement, je peine pour crapahuter et souffle comme un bœuf. C’est la première rando après une semaine de torticolis. C’est soit ça, soit la vieillerie ! Dans le doute, j’ai repris le vélo elliptique à la maison. Après avoir marché environ six kilomètres dans ce paysage paradisiaque, on s’est fait un bon gueuleton avec MrSirban pour reprendre des forces. A n’en pas douter, on reviendra explorer ce mirifique sentier.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “Rando cul nu sur le sentier littoral”