Osez le candaulisme d’Eve de Candaulie

Osez-le-candaulisme-eve-candaulie-libertinageOsez-le-candaulisme-eve-candaulie-libertinage

Lorsque la très coquine Eve de Candaulie nous a proposé de découvrir son dernier ouvrage : “Osez le candaulisme” paru aux éditions La Musardine, c’est avec une excitation certaine que nous avons accepté ! Merci beaucoup de nous avoir fait parvenir un exemplaire ! On est très touchés.


Définition succincte du candaulisme

Avant de commencer, certains doivent se demander ce qu’est le candaulisme ? Ce n’est pas de l’échangisme. Ce n’est pas non plus le libertinage dans son ensemble. C’est une pratique libertine comme il en existe beaucoup. Le candauliste est excité en voyant sa partenaire avoir des rapports sexuels avec d’autres hommes ou femmes. Il peut y assister physiquement, lors d’une rencontre libertine par exemple, mais aussi regarder des photos ou vidéos de sa partenaire en action sans avoir été physiquement présent !

Le candaulisme n’est pas de l’adultère ou de l’infidélité : le conjoint candauliste est toujours au courant de tout. Il n’y a aucune cachotterie, dissimulation ou tromperie, car tout est consenti ! C’est un plaisir partagé au sein du couple. L’amateur de candaulisme peut être un homme (très majoritairement) ou une femme (rarement, mais pas inexistant !).


Eve de Candaulie, le candaulisme et… nous !

Eve de Candaulie est une libertine assumée, qui a une belle expérience coquine. Elle pratique le libertinage depuis une quinzaine d’années avec son époux candauliste, un mari formidable ! Elle est également auteure de deux romans érotiques : Mon Mari est un Homme formidable et L’Infidélité Promise.

En écho à son histoire, le candaulisme est ce que nous pratiquons avec MrSirban depuis également une quinzaine d’années ! Mon Mari adore me voir prendre du plaisir dans les bras d’un autre homme que Lui, que ce soit en gangbang ou en duo plus intime. C’est ce qui l’excite le plus. Nous pratiquons également le cuckolding, un jeu très cérébral dans lequel MrSirban devient cocu volontaire et subit brimades et humiliations de la part de mon Amant (le Bull) et moi, son Épouse.

Osez-le-candaulisme-eve-candaulie-libertinage


A la découverte de l’ouvrage “Osez le candaulisme”

Est-ce que ça peut être un premier pas vers le candaulisme ?

Je vais tâcher de vous décrire l’ouvrage sans vous donner trop de détails, ce n’est vraiment pas le but pour découvrir ou s’intéresser à une pratique libertine! Le mieux est que vous fassiez vous même sa découverte, je n’ai pas le regard d’une novice et il risque d’être biaisé dans la mesure où le candaulisme correspond à 90 % de nos rencontres libertines avec mon Homme, les 10 % étant dévolus au cuckolding !

Le livre n’est pas bien épais et se lit très rapidement ! En moins de deux heures, vous l’aurez dévoré et aurez une bonne définition du candaulisme, que vous soyez pratiquants ou non. Quand on manque de temps, c’est un atout non-négligeable. Mon Homme a été le premier à le lire et face à son enthousiasme, je me suis à mon tour jeté dessus. Il se compose de 6 chapitres et fait 133 pages. Un petit glossaire super utile pour se retrouver dans tout notre charabia libertin se trouve à la fin ! Vous allez devenir incollable. Entre autres thématiques, vous découvrirez :

  • l’histoire du candaulisme
  • de nombreuses réflexions intéressantes sur le rapport à la jalousie, à la monogamie, à la peur de l’abandon…
  • des idées de scenarii types selon les trois grandes catégories de candaulisme : devant le mari, sans le mari et le cas “cuckolding”
  • amener le candaulisme dans son couple, trouver l’amant idéal, se décomplexer par rapport à la Société…
  • un glossaire

Cet ouvrage est clairement écrit par une libertine. En ayant la même pratique, nous nous retrouvons dans la plupart des chapitres et des termes exprimés. C’est pédagogique, didactique, pratique et facile. Ca peut être un très bon tremplin pour découvrir cette pratique, car il y a beaucoup d’explications claires et détaillées avec des exemples concrets. “Osez le Candaulisme me semble très bien pour initier Madame aux jeux libertins, car il n’est jamais vulgaire et le fait qu’il soit écrit par une femme peut être rassurant.

Je vous lis les premières lignes pour vous faire une idée !


Quelques petites divergences

Nous concernant, nous avons quelques points de désaccord. Un libertinage ne fait pas l’autre et c’est toute la richesse des plaisirs pluriels.

Nous n’incluons jamais la notion de polyamour dans nos pratiques coquines et l’emploi du terme “infidélité” nous a dérangé. Le libertinage n’est en aucun cas de l’infidélité, car il n’y a pas de duperie. Tout est voulu et partagé au sein du couple et par les partenaires, c’est une complicité sans tromperie. Il y a un échange des corps, des plaisirs, des désirs ; un échange intellectuel et cérébral aussi. Nous apprécions humainement parlant les gens avec qui nous nous amusons et certains sont devenus des amis, mais il n’y a jamais eu la moindre notion de sentiments amoureux ou d”ami-mour” de notre côté.

De même, Eve parle du Mari choisissant les amants. Au sein de notre couple, je choisis nos partenaires de jeu sur Wyylde. Mon Mari étant candauliste, il ressent moins le besoin de sélectionner les hommes à ma place. Il a un regard consultatif sur les libertins retenus pour nos rencontres. Il aime parfois discuter avec certains d’entre eux lorsqu’il souhaite établir un scenario précis, auquel cas nous en parlons avant. Je suis également très majoritairement initiatrice de nos sorties libertines. Je les suggère à mon Aimé, qui les accepte s’il le souhaite. Assez bizarrement, il est toujours partant… un peu comme les scouts, MrSirban est toujours prêt à me voir prendre du plaisir dans les bras d’un autre homme !


Le site d’Eve de Candaulie

Se procurer l’ouvrage Osez le Candaulisme


Benjamin Warlop et Flore Cherry de Wyylde ont reçu Eve de Candaulie pour parler candaulisme !
A écouter sans modération et sans complexe !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Osez le candaulisme d’Eve de Candaulie”