♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J55] La chevauchée coquine

Confinement, J55 ♥ Chevauchée fantastique en ce dernier jour d’enfermement !

Dimanche 10 mai, c’est officiellement le dernier jour de confinement. Mon Homme ouvre un oeil à 6h et pour ma part, à 7h30. Décidément, on oublie les grasses matinées ce week-end. Le temps est tantôt ensoleillé, tantôt maussade, tantôt pluvieux. Demain, le télétravail continue pour MrSirban. De mon côté, je retourne travailler en présentiel quatre jours sur cinq de 7h30 à 18h30. Je serai dans l’incapacité d’écrire un article quotidien. Cela prend quatre à sept heures journalières et je n’aurai pas ce temps à consacrer au blog. Ca va être bizarre de revoir du monde. J’ai été en arrêt maladie fin janvier à cause d’une tendinite au tendon d’achille et j’ai enchaîné un mois et demi d’arrêt, puis deux mois de confinement. La reprise va sans doute piquer.

La matinée se déroule calmement. Mon Aimé fait son vélo elliptique vers onze heures et je prends le relais vers midi. Entre temps, nous avons plus envie de nous câliner sur la banquette que de nous envoyer en l’air. Le midi, mon Homme nous prépare une bonne omelette au parmesan et au bacon. Nous nous posons ensuite sur le canapé pour jouer à Animal Crossing.

Mon Aimé caresse mes bas nylons et a rapidement une érection. Je la vois se dessiner à travers le tissu de son pantalon. C’est tentant… vraiment trop tentant ! Quel pousse au crime ! On a eu beau se dire le matin qu’on serait en mode “bisounours”, je ne peux pas résister à son beau chibre. Je demande à le voir et me lève pour venir m’empaler sur sa queue tendue.


Telle Andromaque, je le chevauche vers une contrée orgasmique faite de plaisirs. C’est si bon de le sentir si dur entre mes cuisses. Un vrai bonheur ! Les va-et-viens sont tout à la fois tendres et profonds. Mon Homme me laisse diriger la majeure partie de la pénétration. A califourchon sur son sexe, j’alterne des allers-retours profonds et bien sentis.


Ses mains sur mes hanches nous guident vers le Septième Ciel et nos souffles se mêlent dans une ôde jouissive. Le corps à corps est intense et sensuel. En cette dernière journée de quinzaine de Domination, il n’y a aucun jeu, aucun enjeu. Il n’est pas question d’abstinence, de chasteté, mais juste d’une fusion charnelle. Mon Aimé souhaite que je profite au maximum de prendre du plaisir et caresse mon clitoris pendant que je m’empale. Nous finissons par jouir à l’unisson, en communion.


MrSirban et moi faisons partie des personnes ayant très bien vécu le confinement. On a la chance d’être dans une maison avec jardin, dans une région au climat privilégié. On a aussi la chance d’avoir pu être mis en télétravail et d’être confinés à deux. Toutes les planètes ont été alignées pour que cela se passe bien. On a profité l’un de l’autre comme on le souhaitait, sans contrainte de temps ou de fatigue à cause des temps de trajet. Ces deux mois d’enfermement nous ont rapprochés plus encore que nous ne l’étions déjà. On a toujours été un couple fusionnel. Après dix-sept ans de vie commune, qu’est-ce qu’on est bien ensemble et plus que jamais, on s’aime passionnément ! Les deux seules choses qui nous manquent à présent sont de se promener et de se faire une bonne bouffe au restaurant ! On va bientôt pouvoir refaire des balades à défaut de se péter le bidon. Un sur deux, c’est déjà bien !

Je tenais à vous remercier d’avoir été si nombreux à lire quotidiennement ces petites histoires coquines. Ayant respecté le confinement, toutes se sont passées à la maison. J’espère juste vous avoir apporté un peu de bonne humeur et de plaisir en cette période toute à la fois dramatique et anxiogène. Continuez à prendre soin de vous surtout !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “[Confinement J55] La chevauchée coquine”