♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J40] Levrette au jardin, fête des voisins !

Confinement, J40 ♥ Jaune poussin ? Jaune soleil ? Pikachu !

Réveil assez tardif pour MrSirban et moi par rapport à nos habitudes, mon Aimé ouvre un oeil à 7h20 et de mon côté, une petite heure plus tard. Je dors toujours plus que Lui d’environ une heure. Si de mon côté la matinée est cool (lecture et jeu vidéo), mon Homme abat des corvées comme faire les impôts ou déboucher la tuyauterie de la maison, qui nous a envoyé de douces effluves de relents d’égouts la veille au soir. Il a préféré agir avant que cela ne se bouche.

Pendant que MrSirban débouche la tuyauterie (ni voyez rien de coquin pour le moment), j’en profite pour faire trente minutes de vélo elliptique devant une toute nouvelle série : la découverte d’un teenage movie semblant plutôt marrant après le premier épisode, DayBreak. Disons que cela ne demande aucun effort de réflexion : dans un monde post-apocalyptique peuplé de zombies adultes, un ado cherche son amoureuse. Je file prendre la douche pendant que mon Homme fait à son tour du vélo elliptique devant la série Elite.

Le confinement m’a laissé le temps de ranger la boîte à nylons et de redécouvrir une paire avec large jarretière datant de… 2015 ! Honnêtement, ils sont un peu fatigués et ont des petits accrocs, mais pour traîner à la maison, ils feront parfaitement l’affaire. Je ressors également une robe jaune Pikachu poussin datant de… 2013 !

Le repas du midi est très frugal. Nous déjeunons au jardin les moitiés de grandes pizzas entamées vendredi soir. Mon Aimé a une demie quatre fromages et moi, une demie pepperoni/figatelli !

L’après-midi, juste avant d’aller jouer avec un autre joystick sur la banquette, mon Homme m’explique qu’il va me faire plaisir aujourd’hui et faire quelque chose que j’adore. Il me conduit au jardin, où une chaise est installée. Il souhaite me prendre en extérieur. J’adore le sexe dehors et le vis-à-vis du voisinage a quelque chose de vraiment excitant cérébralement parlant. D’autant plus qu’il fait un temps presque estival et on entend les voisins vaquer à leurs occupations dans leur jardin respectif.

Mon Aimé m’installe sur la chaise et souhaite que je croise et décroise mes jambes gainées de nylon et chaussées d’escarpins de quatorze centimètres. Comme dans le film Basic Instinct, je croise et décroise en m’assurant bien qu’il puisse entrevoir que je ne porte pas de culotte. Comme d’hab’ ! Il se masturbe en me matant puis se rapproche pour que je le suce goulûment. Brusquement, ses mains enserrent ma gorge et me projettent contre le dossier de la chaise. Il devient Maître du Jeu !

MrSirban s’apprête à me prendre, je me positionne en levrette à genoux sur la chaise de jardin. J’entends les voisins discuter, rire. Ils ont déjà une vue plongeante Chez Nous, on va éviter qu’ils aient le son en plus ! Dans un petit cri de plaisir étouffé, j’accueille mon Aimé dans mon intimité. Je suis trempée d’envie de Lui. Bien cambrée, sa queue pénètre au plus profond de mon corps. Quel délice d’avoir mon Mari entre mes cuisses ! C’est orgasmique.

Viril et fougueux, le bruit de son pubis heurtant le rebondi de mes fesses ne doit pas laisser le voisinage indifférent. De nos bouches s’échappent des soupirs et râles de plaisirs à peine audibles, mais notre corps à corps sous un soleil de plomb n’est pas vraiment discret. Nos peaux se heurtent dans un bruit caractéristique. J’imagine les voisins nous regarder baiser à travers leur fenêtre ou les palissades séparant nos jardins. Que c’est excitant ! Tous ont un âge discret, dans les soixante-quinze ans pour les plus jeunes, et il n’y a plus d’enfants dans leur foyer. Etant donné qu’ils ne se sont jamais plaints de nos coquineries, on ne s’en est jamais privés.

MrSirban me met de bonnes fessées qui raisonnent comme si nous nous trouvions dans une arène ! Bam bam bam ! Ses ongles parcourent mon dos pour le griffer de la nuque à la chute de reins. Autant de plaisirs qui me conduisent à l’orgasme. Mon corps se cabre sous son assaut viril. Mes pieds se crispent. Mon Homme en attrape un et le caresse. Je jouis une fois encore. Quel plaisir ! J’adore qu’on touche mes escarpins et le haut de mon pied en plein rapport, ça me déclenche très facilement un orgasme qui aurait mis plus de temps à venir sans ce geste.

Mon Chéri souhaite jouir sur mon visage. Je m’étends sur la chaise, cuisses ouvertes et offertes. Une main tire sur mon téton sur les ordres de MrSirban, tandis que l’autre a pris l’initiative de caresser ses bourses. Le soleil caresse nos corps brûlants de cette douce chaleur charnelle. La position prise excite beaucoup mon Homme qui jouit finalement sur mon corps.  Quel bonheur ! Je remercie mon Aimé de m’avoir prise au jardin. J’adore. J’adore. J’adore !

Nous sommes rentrés nous faire une petite propreté et avons profité ensuite pour paresser sur le canapé en jouant à Mario Kart pour MrSirban et à Animal Crossing pour moi.

Déjà quarante jours de confinement et trois mois avec mon arrêt maladie depuis fin janvier. J’aurai passé un quart de l’année 2020 à la maison, alors que je marche une cinquantaine de kilomètres par semaines habituellement. Jamais nous n’aurions cru vivre un événement qui impacterait fortement nos modes de vie et durablement notre économie. En France, on a la chance de se sentir protégés de presque tout. Nos guerres sont externalisées. Maladies et soucis frappent comme partout, mais les épidémies sont plutôt de gastro-entérites ou de grippe sous nos latitudes. Avec mon Aimé, on s’auto-congratulait il y a quelques jours d’avoir toujours eu pour devise de jouir de la vie et de profiter au mieux pour vivre nos envies. Ce genre d’événements nous persuadent d’avoir eu raison. Carpe Diem ! Prenez soin de vous !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “[Confinement J40] Levrette au jardin, fête des voisins !”