♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J39] Le collant fetish en short

Confinement, J39 ♥ Ce sera collants pour changer !

J’ouvre un œil à 6h10 et traîne au lit trente minutes. Ça me laisse plus de temps pour profiter du petit-déjeuner avant d’entamer la journée de télétravail. Dès 7h50, je reçois un appel du patron et c’est parti pour une conférence téléphonique d’une heure et demie imprévue. Je pensais finir les cent dernières pages de mon Stephen King, loupé ! Je n’ai pas le temps de monter et encoder la vidéo coquine de la veille, je le fais en étant en confcall et en vérifiant dix fois que le son ne soit pas ouvert. Je me verrai mal expliquer certains bruitages et mots crus à mon employeur, étant donnée qu’on ne vit pas du libertinage ou du sexe.

La journée est laborieuse et j’ai bien du mal à faire autre chose que travailler. Je m’accorde cependant deux petites pauses Animal Crossing, histoire de souffler un peu.

MrSirban est autant au taquet que moi. Nous nous retrouvons une petite heure à la pause déjeuner, puis vers dix-sept heures en fin de journée. Pour changer un peu de tenue, j’ai opté pour un collant caramel brillant, un petit short Union Jack et des escarpins blancs, ceux-là même que je portais à notre mariage. Mon Homme adore cette tenue, il raffole des shorts davantage encore que les jupes et les collants le séduisent au moins tout autant que les bas, si ce n’est plus. J’en porte rarement, je préfère les bas nylons pour ma part. J’en mets surtout pour lui faire plaisir !

Il souhaite prendre quelques clichés de la tenue avant de m’embarquer dans la chambre pour un rodéo fétiche axé sur le collant. Il compte jouir au maximum de ce petit plaisir fetish. Après une charnelle étreinte remplie d’amour, MrSirban commence par me fesser à travers le short.

Avec le jean, ça fait une bonne couche de protection et je ne sens pas grand’chose. Je me retrouve rapidement juste vêtue du collant chair et des escarpins blancs. Une douce étreinte de nos corps enlacés laisse rapidement place à une sacrée fessée. MrSirban fait monter la puissance crescendo. Il n’y va pas de main morte au point qu’un “Aïeeeeuh” m’échappe ! Je le soupçonne d’avoir attendu que je le dise pour tester ma résistance.

Je mets la photo suivante pour les fétichistes des collants, pour ma part je trouve le gousset et la couture vraiment inesthétique ! Je préfère les collants sans couture et plus encore, les bas ont toute mon attirance. MrSirban profite pleinement de la vue du nylon galbant mon corps. Il trouve cela très érotique. Tel un objet de plaisir, je m’offre à son regard et cela l’excite terriblement.

Tout en se masturbant, il me demande de me caresser de la plus chienne des façons. Il me veut “la plus salope possible”. Je glisse une main dans le collant et excite mon clitoris tout en ondulant le reste du corps. Mon bassin se soulève au gré des caresses et son regard pétille de plaisir de voir ma main glisser entre mes cuisses à travers le nylon.

Il souhaite se frotter contre mes fesses ennylonnées. Je me retourne et, bien cambrée, lui tend mon petit cul pour qu’il puisse venir exciter son sexe contre le tissu. Il se frotte contre moi, m’utilise comme il utiliserait un sextoy pour s’amener jusqu’à la jouissance au simple contact de mes fesses rebondies et du nylon. Il est terriblement émoustillé et troublé par la situation. C’est très sensuel et charnel, j’ai toujours trouvé très excitant lorsqu’il se frotte tel un chien contre mon corps pour se faire jouir.

Il se lève et me domine de toute sa hauteur. Allongée à ses pieds, il souhaite que je me caresse à nouveau “comme tout à l’heure”. Je glisse ma main dans le collant et ondule mon bassin au gré des caresses. L’autre main parcoure mes petits seins pointant d’excitation. Dans un râle rauque orgasmique, MrSirban éjacule sur mon corps. Je reçois son sperme chaud dans un dernier tressaut de plaisir sur mon ventre, mes seins et… mes cheveux ! En mode Mary à Tout Prix ! Nous avons une nouvelle fois bien ri. On a tous les deux beaucoup aimé cette sensuelle et animale façon de coquiner.

Ne pouvant pas aller au restaurant, nous avons décidé de faire venir le restaurant à nous en commandant… deux grandes pizzas histoire de bien démarrer le week-end. Mon Homme a opté pour une pizza blanche quatre fromages et pour ma part, une pizza tomates Peperroni et Figatelli. Lorsque je suis sortie saluer le livreur en petit short et talons aiguilles de 12 centimètres, j’ai lu immédiatement que la tenue ne le laissait pas du tout indifférent.

Mais avec le confinement et les mesures de distanciations sociales, je me suis contentée de lui dire bonsoir sans rien tenter. On aura tout à loisir de s’amuser de nouveau lorsque la pandémie sera maîtrisée. On sera sages quelques mois encore ! Prenez soin de vous.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “[Confinement J39] Le collant fetish en short”