♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J13] La robe chinoise transparente

Confinement, jour 13… mais aussi jour du changement d’heure ! Ca se complique !

J’ouvre un oeil à 9h10, contre 8h10 la veille, et me voilà à courir après le temps en espérant rattraper l’heure perdue pour faire tout ce qu’il y a à faire. Je ne sais pas pour vous, mais je ne trouve absolument pas le temps de m’ennuyer ou de voir le temps passer même confinée. Entre la lecture, les jeux vidéos, les photos quotidiennes et la rédaction de l’article du jour, les coquineries avec mon Homme, la maison à s’occuper a minima… ça file à toute vitesse !

La journée est de nouveau printanière et on atteint même les 23°. C’est très agréable. On décide de déjeuner au jardin les crevettes au curry et riz cuisinées avec amour. J’ai essayé de faire une belle présentation pour changer, il faut que je me perfectionne encore. On se régale. On agrémente le repas d’un duo de fromages et de raisins.

Je porte une tenue qui m’a été offerte par Raphaël, il me gâte énormément : une robe chinoise fendue en tulle. Mon Homme craint que je n’attrape froid. Le repas englouti avec gourmandise, nous avons fait quelques photos coquines dans le jardin. Les voisins doivent se régaler… en tout cas, ils ne se sont jamais plaints ! La robe chinoise est très transparente et c’est vraiment sensuel.

Le temps des clichés, j’ai craqué et mis des petits talons aiguilles de dix centimètres. J’en ai vraiment marre d’être en tatanes depuis deux mois à cause du tendon d’achille. Qu’est-ce que c’est long ! Et comme le kiné est fermé à cause du Coronavirus, je ne peux plus faire les soins d’ondes de choc qui soulageaient vraiment. Je n’aurai jamais cru dire que ça me manquerait un jour de faire du “marteau-piqueur” à mollet.

Les photos terminées, mon Aimé me mène dans la chambre. Mes règles sont en train de tomber quelques jours plus tôt que prévu et j’ai mal aux seins, aux ovaires, au ventre… tout n’est que chaos en mon for intérieur ! A la base, il ne souhaitait pas que nous jouions, mais j’ai insisté. MrSirban commence par me caresser à travers la robe, puis la soulève pour accéder à ma peau. Il dévoile mon pubis, puis mes fesses. Je lui tourne le dos, il me met de bonnes claques sur le popotin et me fait même un suçon. Ses doigts fouillent ma petite chatte que je sens mouillée de plus en plus, jusqu’à la jouissance.

Il s’installe confortablement et me demande de m’appliquer pour le faire jouir. Vu mon piteux état, il ne veut pas me prendre de peur que j’aie mal. A genoux devant son chibre tendu, je le suce du gland à la garde. J’avale tout son sexe en gorge profonde. MrSirban maintient ma tête ainsi jusqu’à ce que j’ai le réflexe de me dégager. Je salive de gourmandise. J’adore les fellations de profondis !

A un moment, il pince mes lèvres dans un rictus de “brochet” et me demande ce que cela me fait… Spontanée, je réponds : “Bah ! J’ai une tête bizarre là !”. Je ne trouve pas cela excitant d’avoir une tête de poisson à cet instant précis, mais j’aurai dû enjoliver le ressenti. Ca casse le délire de mon Homme… Oups ! MrSirban m’ordonne de rester à genoux mains dans le dos. Il excite mon clitoris avec son pied, jusqu’à ce qu’il jouisse dans un râle de plaisir. Quel bonheur, même si je suis un peu déçue d’avoir mal répondu à un moment. Je suis définitivement trop nature. Dès demain, les rôles s’inversent…

Nous coupons le mois en deux quinzaines :

  • une où je suis sous sa coupe, son jouet sexuel prêt à répondre à ses envies et fantasmes
  • l’autre où il est mon soumis cocu prêt à obéir au doigt et à l’œil à mes désirs les plus sadiques.

Nous faisons coïncider ma période avec la “mauvaise période du mois”. Les rencontres libertines n’entrent dans aucune période et il arrive bien souvent que nous ne nous préoccupions pas du découpage et vivions nos envies coquines comme on l’entend. C’est un fil conducteur, mais ce n’est pas une obligation.

Encore une belle journée de confinement même si je suis criquée de partout ! MrSirban et moi sommes aux anges de pouvoir passer autant de temps ensembles et d’avoir enfin du temps pour nous en dehors des vacances. Bon courage à celles et ceux vivants mal leur confinement et un très gros soutien à toutes les personnes ayant des jobs indispensables et devant malgré tout travailler physiquement et non depuis chez eux. On pense à vous !

Demain, jour de confinement 14, débute ma quinzaine de Domination !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 commentaires sur “[Confinement J13] La robe chinoise transparente”