♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J14] Que commence la quinzaine Domina

Confinement J14.

Une nouvelle semaine de télétravail commence avec la petite routine quotidienne. J’ai beaucoup de mal à émerger. Même la douche n’a pas réussi à me réveiller, je suis dans le coaltar pour la journée ! Je bois un thé en lisant un livre juste avant d’entamer le travail à distance. Je suis contente car les quinze prochains jours sont ceux de ma Domination sur MrSirban. Comme je vous l’expliquais hier, nous divisons le mois en deux parties : une où je suis son jouet sexuel, l’autre où il est mon soumis.

Malgré tout, je progresse plutôt bien dans les tâches données et j’abats une belle somme de travail. Je ne pensais pas aller si rapidement surtout que je suis toujours dans le gaz. Le déjeuner est rapide, mon Homme a peu de temps pour manger et des horaires imprécis. Il devait avoir une réunion à 11h30 qui a été décalée. Une autre s’est greffée à 13h pendant la pause… également reportée. L’après-midi est laborieux et je continue à bien avancer.

Vers 15h40, MrSirban s’accorde une petite pause d’une quinzaine de minutes. Je Lui demande de se déshabiller et de m’attendre sur le canapé. J’ai préparé une petite serviette pour qu’il puisse poser ses fesses de soumis cocu. J’ai un oeil sur la montre, car il a une réunion à 16h et je le vois mal démarrer sa conférence en pleine séance SM. Je compte juste le faire monter en pression.

Je démarre gentiment par quelques pincements et griffes très modérés sur ses bourses et sa verge. Mes mains caressent son corps, le griffe, pincent ses tétons, caressent son périnée. Je claque des parties sensibles avant de les toucher en douceur… Telle une chatte, je joue avec ma proie. MrSirban est à 70 % excité et à 30 % soucieux de s’accorder une pause sado-masochiste en plein télétravail. Il a peur qu’on l’appelle ! Sauf que… Mon patron a appelé pile pendant la partie et je n’ai pas entendu le téléphone sonner ! Oups !

Je grimpe sur le canapé pour pouvoir donner quelques coups de pieds et piétiner son sexe avec mes escarpins de 14 centimètres. Le ballbusting  est une pratique qui m’excite beaucoup. Attention ! Cette zone étant vraiment sensible, il n’est pas nécessaire de frapper fort. Je vous conseille de taper avec le plat du pied sous les bourses au niveau du périnée, plutôt que sur les testicules mêmes. Vous pouvez les faire remonter en les prenant par en-dessous.

Je prends appui sur MrSirban, très docile et obéissant, et après lui avoir pincé de nouveau les seins, je prends appui sur sa gorge pour simuler l’étranglement. Si je voulais faire autre chose qu’une simulation, il faudrait que je prenne mes deux mains, car elles sont vraiment toutes petites et je ne parviens même pas à encercler le côté droit et le côté gauche en même temps avec une paume ! C’est grand petit d’être petite ! L’heure tourne et il est déjà bientôt seize heures. Je termine la séance en demandant à mon soumis de se masturber jusqu’à avoir une belle érection. Il a interdiction de jouir. Il reprendra le télétravail avec une superbe érection confinée dans son pantalon jusqu’à ce que nous poursuivions la séance après la journée. C’est une belle mise en bouche !

Vers 18h, nous poursuivons. Je le mène par la queue dans la chambre. Nu sur le lit, allongé sur le dos, je le rejoins armée de mes ongles acérés. Je poursuis la séance de CBT là où je l’avais laissée en caressant son sexe, griffant son sexe, caressant son corps puis le griffant. Je refais une petite séance de ballbusting avec mes genoux que je projette sur son périnée. Je reproduis ces gestes jusqu’à l’entendre haletant des plaisirs mêlés à la douce souffrance. Je finis ma séance en plantant deux doigts autour de son canal déférent et lui ordonne de se masturber jusqu’à jouissance cette fois. Je maintiens la pression des deux doigts et donne des petites claques sur ses bourses, puis j’étreins fortement la base de sa verge pour bloquer momentanément l’arrivée du sperme. Je relâche pile au moment où il jouit. Quel plaisir partagé !

J’évoque très rarement nos jeux SM, car mon blog est avant tout tourné vers le libertinage et nous ne mêlons jamais ces deux univers. Le confinement vous permettra de mieux connaître cette facette de notre sexualité qui intervient la moitié de chaque mois. Nous aimons cela tous les deux. Nous ne le pratiquerions pas le cas échéant. Comme pour le sexe ou le libertinage, nous ne faisons que ce qui nous plait. Mon Homme adore autant que moi ces séances S/M. Il trouve souvent que je ne vais pas assez loin, mais l’amour que je lui porte retient sans doute la dureté des gestes. Cette double séance nous a éreintés. C’est très cérébral et ça demande une grande concentration, d’entrer en osmose avec l’esprit de l’autre pour fusionner et ne jamais aller au-delà des limites de ce qu’il peut endurer ou accepter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “[Confinement J14] Que commence la quinzaine Domina”