[GangBang] En club libertin

Pluralité, août 2010
Pluralité au Cap d’Agde, août 2010

Samedi 20 juin, pour fêter la venue de l’été, mes 20K followers et surtout profiter du temps magnifique, nous avions décidé avec MrSirban de faire une pluralité au club marseillais, Le Vahiné. Nous ne le connaissions absolument pas et nous partions à la découverte de nouveaux horizons libertins.

vahiné1

Le Vahiné sélectionne un certain nombre d’hommes en fonction du nombre de couples présents, ce n’est pas un club pluraliste, mais à tendance trioliste. Je présente toutes mes excuses à la vingtaine de coquins qui n’ont pas pu rentrer dans le club. Le club ne peut pas accepter autant d’hommes et je le comprends tout à fait. C’est gage de sérieux et de crédibilité de leur part. Les hommes refusés provenaient de mon site, de Netechangisme. Aucun ne venait de Twitter. On avait pensé un temps pouvoir compléter les rencontres libertines par Twitter, en plus de Netech, mais malheureusement, ce n’est pas un réseau social spécialisé dans le libertinage et pour le coup, il y a très peu de vrais pratiquants libertins. Il y a surtout des personnes curieuses de ce mode de vie et qui ne le connaissent pas intimement. Cela se confirme avec le nombre de possibilités qu’ont les Twittos de me rencontrer. Au final, on voit toujours les mêmes et ils ont dans la grande majorité des cas une fiche Netechangisme. Je re-présente mes excuses à la patronne, qui s’est retrouvée bien embarrassée devant un tel afflux de LoulouX. Une trentaine d’hommes venant de Netechangisme est venue pour me rencontrer et seule une petite dizaine a pu rentrer. Les photos utilisées ont été prises en d’autres circonstances et servent à illustrer mes propos. Aucune photo n’a été prise hier, c’est interdit en club libertin. Cela préserve l’anonymat des personnes s’y trouvant.

vahiné2

Nous sommes arrivés à l’ouverture pour 14h. Nous n’avons eu que de bons échos et la longévité du lieu laisse présager un endroit respectueux des règles libertines, propre et convivial. Après avoir été briefés sur l’organisation du club et les coins stratégiques, nous avons exploré le lieu. Au préalable, nous nous sommes dévêtus dans la salle des casiers, ne conservant que mes sandales. A l’intérieur, il y a piste de danse, bar, plusieurs coins câlins à l’étage (pour les couples sur la partie droite et les trios sur la partie gauche), espace balnéothérapie (hammam, sauna, jacuzzi à bulles, douches chaudes ou froides au choix). Dans une cour sans vis-à-vis et entourée de végétation et canisses se trouvent une piscine chauffée à 32°, un jacuzzi (sans bulles lorsque nous l’avons testé), des transats, un bar et deux coins câlins. Les lieux sont très propres, il y a de quoi se laver de partout. Concernant les coins câlins côté trios, j’ai trouvé qu’ils manquaient de charme : sombres, éclairés d’une lumière rouge tamisée, dénués de décoration. Les lits sont couverts de draps en tissu. Habituellement ils sont en skaï et je trouve cela plus hygiénique, car le tissu absorbe les fluides (transpiration, sperme, cyprine…) et ne peut pas être nettoyé d’un coup de chiffon imbibé de produit. Je suis contente de les avoir étrennés et de ne pas être passée après d’autres coquins.

Kruger Park, Afrique du Sud, 2014
Bronzette au Kruger Park, Afrique du Sud, 2014

Avec mon Homme, nous avons profité du patio extérieur avant de coquiner. J’y ai reconnu un coquin rencontré au cinéma porno l’Etoile (Yaka1383, pseudo Netech). Ca m’a fait plaisir de le revoir, il est adorable et extrêmement respectueux : un vrai libertin prenant soin de sa partenaire. Nous nous sommes relaxés un peu sur les transats avant d’aller dans la piscine, qui était à température idéale. Dans l’eau, nous avons rigolé en s’envoyant des gouttes et autres bêtises de douze ans d’âge mental ! Nous avons testé ensuite le jacuzzi extérieur. Un couple nous y a rejoint (Fibel, pseudo Netech’), très gentil et agréable. Après avoir papoté un peu, nous sommes allés à l’espace balnéo, où j’ai croisé le chemin d’un beau légionnaire (inondation… mon fantasme). On y a également croisé un coquin déjà rencontré au cinéma porno X-Center (Totolasaumure, pseudo Netech’).

Sans-titre---99993-copie
Mon tout premier gangbang, 2004

La petite promenade relaxante terminée et une troisième douche prise, nous sommes montés dans les coins câlins côté trio avec plusieurs hommes : 5 au départ, puis d’autres nous ont rejoint ! Mon Chéri a donné les consignes : pas d’éjaculation en bouche et pas d’anal. J’ai commencé par sucer les hommes présents pendant qu’un coquin me léchait le minou. J’étais à quatre pattes et j’ai gardé cette position pendant toute l’action !

Trio, en 2003
Trio, en 2003

Comme nous n’avions pas de montre, j’ai aucune idée du temps que ça a duré. Ca m’a semblé rapide, tout s’enchaînait à merveille et les coquins étaient joueurs et respectueux. Juste un m’a un peu brusquée, mais globalement tous se sont montrés doux sans être câlins pour autant. Le premier à me prendre a été Yaka1383, il m’a bien baisée en levrette. Ensuite, les Louloux se sont enchaînés : un coquin musclé, le légionnaire, un câlin, un qui m’a fait un peu mal mais après c’était top.

Sans-titre---9995-copie
Mon tout premier gangbang, 2004
Sans-titre---99999993-copie
Mon tout premier gangbang, 2004

Entre tous ces enchaînements de queues et d’orgasmes, je continuais à sucer et masturber les hommes. Parfois, j’arrivais même à m’occuper de quatre en même temps : un dans chaque main, un dans la bouche, un dans le minou. Polyvalente la Lilli ! Je me suis également occupée du mari du couple Fibel en le suçant goulûment sous le regard complice de sa douce.

Mon tout premier gang-bang, 2004
Mon tout premier gangbang, 2004
Première expérience bi et mélangiste, 2003
Première expérience bi et mélangiste, 2003

Ensuite, Totolasaumure m’a prise. J’appréhendais un peu, car il est vraiment très bien membré. S’il était venu pour me prendre en premier, ça ne serait pas passé. Les deux premiers coquins à m’avoir prise ont eu du mal à rentrer et ont du forcer. Heureusement, après plusieurs pénétrations, j’étais suffisamment dilatée pour prendre de plus gros sexes. Les pénétrations par des hommes bien membrés en gangbang sonnent généralement le glas des coquineries. Cela me provoque une sensation douloureuse, une “coupure” à l’entrée du minou qui perdure jusqu’au lendemain. Pendant l’action, je passe outre et je prends du plaisir, mais c’est après coup, quand l’excitation redescend que je ressens la douleur. Après Toto, je me suis faite prendre par un autre homme puis je n’ai plus pu me faire baiser. Je commençais à avoir mal et entrer en surchauffe de minou intensive !

Pluralité avec Groupedemecs, août 2014
Pluralité avec Groupedemecs, août 2014
Sans-titre---99999-copie
Mon tout premier gangbang, 2004

Au total, sept coquins m’ont baisée et tous ont joui dans le préservatif. Ils ont été super et joueurs ! J’ai passé un excellent moment. Mon Homme a beaucoup aimé me voir prise ainsi. Contrairement aux gangbang privés où il est occupé à filmer, là il a pu en profiter pleinement et se régaler en voyant sa petite bonne femme faire un petit film porno sous ses yeux ! Dans ce cas, il adore se masturber mais souhaite rarement jouir. Il préfère rester excité avec de belles images en tête. C’est un véritable partage, une symbiose entre Lui et moi. Je me cabre, gémis et jouis de plaisir sous les assauts d’autres mâles sous le regard complice et protecteur de mon Bel Aimé. C’est extatique!

Gang-bang 100 % black, décembre 2013
Gang-bang 100 % black, décembre 2013

Après les coquineries, nous sommes allés prendre une petite douche pour nous rincer de toute l’excitation puis nous sommes allés prendre un verre au bar du patio. Yaka souhaitait nous inviter à prendre un verre, comportement libertin par excellence. Nous avons décliné gentiment, mais cela ne nous a pas empêchés de discuter autour d’une Despé’ pour les Messieurs (Yaka, Toto et un troisième coquin) et d’un… Schweppes pour moi ! Nous avons ensuite quitté ce lieu coquin après deux heures passées dans l’antre du plaisir.

Cap d'Agde 2014, au Waïki
Cap d’Agde 2014, au Waïki
Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “[GangBang] En club libertin”