♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Exhib] En ville en legging transparent

Trois jours avant le deuxième confinement, nous sommes allés nous promener aux Baux-de-Provence. C’est parti pour une visite cul-turelle… enfin, plus cul quand même ! Cela fait des mois que je tanne MrSirban pour découvrir l’exposition sur l’artiste Salvador Dali aux Carrières de Lumières. Mon Homme n’aime pas particulièrement son univers, mais il accepte bon gré mal gré de m’accompagner pour me faire plaisir. Le surréalisme fait écho à des thèmes qui me touchent comme l’onirisme du temps qui passe ou de la mort. J’aime particulièrement Aragon, Dali, Eluard, Man Ray, Apollinaire, Desnos… Je vous rassure, je ne vais pas m’appesantir sur le sujet, je ne voudrais pas vous endormir !

Bref… nous sommes allés aux Baux voir une expo sur Dali !

Promis, j’arrête de digresser…

Du cul, du cul, du cul ! Et des exhib !

Je porte un legging transparent avec mes fesses bien apparentes, ainsi qu’une robe pull pour pouvoir couvrir les fesses si nous croisons des familles. Même en Provence, nous connaissons le mauvais temps. La petite virgule ensoleillée sur la carte de France revête parfois sa plus belle grisaille et en cet après-midi maussade, il y a un vent épouvantable. Un mistral glacial. Il fait froid. On se pèle les fesses à un point tel que MrSirban dépose son manteau sur mes épaules pour me réchauffer, se sacrifiant. Il a eu beaucoup de mal à se réchauffer après cet excès de galanterie !

Le vent pénètre les corps à tel point qu’on pense ne faire aucune exhib pour ne pas se dévêtir et risquer d’attraper froid. Mon Homme n’est franchement pas “chaud” pour que je me dénude ! Il a peur que j’attrape un rhume et en ces périodes de pandémie, qui dit rhume dit pénétration nasale avec coton-tige dans le nez ! Vous pouvez voir à mes tétons durcis par le froid que je n’en rajoute pas quant au ressenti frigorifique.

De prime abord, je suis ses bons conseils et m’emmitoufle dans les vêtements, mais l’envie de faire la coquine est bien trop forte et je Lui montre rapidement mes seins. Il rit de bon coeur mais me demande si je suis vraiment sûre de vouloir faire du flashing ! Oui, l’excitation de l’exhibition me réchauffe et son manteau m’a bien aidée ! Je Lui ai d’ailleurs rendu pour qu’il puisse se réchauffer à son tour.

On a beau être fin octobre avec un véritable temps de Toussaint, les Baux sont bondés de monde alors que cette période est habituellement calme. Nous recherchons les lieux d’exhib loin des familles, une véritable chasse coquine s’engage avec MrSirban. On découvre des ruelles et recoins que nous ne connaissions pas, bien que nous sommes venus à plusieurs reprises dans ce village pittoresque, comme deux jours après notre mariage en août 2015 (lire l’article) ou en 2018 avec Exhibicouple, un couple libertin ayant les mêmes valeurs d’un libertinage de partage (lire l’article).

Nos pérégrinations nous mènent jusqu’au point de vue principal offrant une image de carte postale sur la vallée. Je lance un regard à mon Aimé qui en dit long… “Je dis ça, je dis rien mais je ferai bien une exhib” ! Il hésite à cause du mistral glacial, mais se laisse séduire par mes charmes lorsque je remonte le pull pour exhiber mes seins. On est deux incorrigibles coquins, il y en a rarement un pour rattraper l’autre. On essaie parfois de tempérer un peu nos ardeurs, mais c’est si bon d’avoir cette petite perversité libertine permanente !

On a beau tout mettre en œuvre pour faire des exhibitions discrètes cette fois, certaines personnes sont plus observatrices que d’autres. Un Monsieur nous a surpris en beauté ! Il nous a beaucoup amusés, car il a regardé une première fois puis est revenu sur ses pas pour bien mater nos coquineries ! Son sourire transparaît jusqu’à travers son masque en créant un soleil autour de son regard. Il faut dire qu’avec le legging transparent et le petit blouson dévoilant les fesses, il n’a pas pu faire autrement que de voir mon popotin à peine couvert d’un voile noir. Je pense qu’il a également capté le mouvement d’exhib des seins !

On aurait bien poursuivi la promenade, mais il fait définitivement trop froid à notre goût. Loin de se calmer, le mistral n’a cessé de se renforcer et il nous reste plus d’une heure et demie de route à faire. On prend la direction du parking satisfaits de notre journée entre visite culturelle et cul-turelle ! Nous avons allié tous les plaisirs en se rendant à une exposition passionnante et très bien réalisée, puis en faisant des exhib en ville malgré la météo peu engageante.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “[Exhib] En ville en legging transparent”