♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Exhib] Flashing osés en bord de Sorgues

Il y a un an, quasiment jour pour jour, on allait se déconfiner à Fontaine-de-Vaucluse. Sans y réfléchir, nous refaisons la même chose en ce mois de mai 2021. Notre première vraie promenade loin de chez nous se fait de nouveau en ces lieux. L’occasion d’exhib public très osées, le coin est littéralement noir de monde.

On profite du week-end de l’Ascension pour se faire vacciner contre la Covid avec de l’ARN-Messager. On a pris un rendez-vous de bonne heure. O a dans l’idée d’aller aux Saintes-Maries-de-la-Mer après l’injection. Mais le temps perdu au vaccinodrome contre-carre nos projets et nous le quittons trop tard pour aller aussi loin. On n’a pas envie de rester dans le Var. Sur un coup de tête, mon Homme suggère “Fontaine-de-Vaucluse” et c’est parti pour 1h30 de route contre 2h20 si on était restés sur l’idée initiale ! MrSirban n’a absolument aucun effet secondaire. Il pète le feu ! Pour ma part, j’ai eu mal au point d’injection jusqu’au samedi, comme si j’avais un gros hématome et c’est tout.

On arrive à Fontaine-de-Vaucluse un peu avant 13h. Il y a une foule digne d’un mois de juillet ou d’un mois d’août. C’est une invasion touristique en bonne et due forme. J’avais dans l’espoir de faire une série d’exhib sur les lieux de promenade, mais en voyant le monde, j’explique à mon Chéri que ce sera une simple balade sans flashing certainement. On trouve à déjeuner non sans mal, les snacks sont pris d’assaut et certains n’ont plus de stock de nourriture à servir. On n’a jamais vu ça !

Pour vous donner une idée du monde en ce jeudi de l’Ascension 2021 !

Après, il faut avouer qu’il fait un temps exécrable sur toute la France, exceptée la petite virgule toujours ensoleillée dans le Sud-Est et je peux comprendre que les touristes viennent dans notre région pour se dorer la pilule.

Finalement, je ne pense pas faire d’exhib public, mais l’envie est trop forte et dès le repas sur un banc, je ne résiste pas à l’envie de dévoiler mes seins et mon sexe. MrSirban est aux anges et caresse mes jambes gainées de nylon. Les envies de flashing sont lancées et dès la fin du repas, on chercher les moments à saisir pour faire des exhib coquines ! Vu le monde, c’est affaire de créneaux et de feeling. On veille juste à ce qu’il n’y ait jamais d’enfants dans les parages, après c’est au jugé car il y a forcément des gens en face de moi pour voir notre exhibitionnisme.

MrSirban se sent l’âme d’un cabris et m’embarque dans une pseudo-escalade pour profiter du point de vue et aller au plus près de l’eau. J’ai mis une petite jupette fendue sans culotte (comme toujours), des bas nylon et des sneakers compensées avec une semelle très lisse. Je pensais qu’on irait aux Sainte-Maries, sinon j’aurai opté au moins pour des godillots. Je n’arrête pas de glisser, de me tordre les chevilles, de forcer sur les genoux pour compenser la plateforme, de faire attention à ne pas dévoiler mon sexe sans culotte, car il y a beaucoup de familles… J’ai râlé après ma tenue une partie de la journée et je plains mon Homme d’avoir eu à subir cela. Les vêtements totalement inappropriés aux circonstances m’ont rendue grognon par moment.

Honnêtement, mon Chéri a bien fait de me faire crapahuter car le point de vue est superbe et la exsurgence de la Sorgues n’a jamais été aussi haute. C’est la première fois que nous la voyons se déverser avec autant de puissance et de force. Le spectacle offert par la Nature est de toute beauté et même si ma tenue me gonfle, c’est magnifique ! C’est la plus grosse source de France et la cinquième au niveau mondial. On ne connaît pas la profondeur exacte de la grotte d’où la source jaillit. Demeure le mystère de la source de… la source ! L’année dernière, après le premier confinement, à la même période, le spectacle que nous avions vu était totalement différent.  Ls eaux étaient beaucoup plus calmes et… il y avait nettement moins de monde (lire l’article).

Mon Chéri a l’idée de quelques flashing très osés où vous pouvez voir l’importance du monde présent pour contempler la Fontaine. Après cela, nous décidons de rentrer à la maison, lorsque notre regard est attiré par les ruines d’un fort sur un promontoire rocheux dominant la rivière. On regarde la faisabilité d’y aller et on constate que c’est à moins d’un kilomètre d’où nous nous trouvons. Hop ! Il n’en fallait pas plus pour avoir de découvrir l’endroit. Il s’agit de l’ancien château des archevêques.

On passe l’autre côté de la Sorgue en empruntant la calade François Pétrarque. Nous n’avons jamais visité cet endroit. Tout commence bien avec quelques escaliers à monter, puis le chemin se complique franchement avec des chaussures non-adaptées. Les pierres sont polies par les années et particulièrement glissantes. Certains endroits demandent à être escaladés, sinon des échelles sont mises à disposition. Bref ! Aller voir le château en ruines se mérite !

Une fois arrivés tout en haut, la vue est superbe. On domine le site de Fontaine-de-Vaucluse et on voit la rivière Sorgues s’écouler dans un trou de verdure. Nous sommes allés presque à la pointe du promontoire. Il y a un fort mistral et on préfère s’assurer notre sécurité plutôt que de tenter d’aller au bout du bout ! Pendant qu’un jeune couple discute derrière MrSirban, je lui dévoile mes seins pour une dernière exhib avant que nous redescendions pour rentrer à la maison.

La corvée du vaccin passée, on a passé une excellente journée de promenade dans le Vaucluse. C’est amusant de se retrouver là quasiment un an jour pour jour après le premier déconfinement. Nous sommes sortis du troisième déconfinement et sur un coup de tête, on s’est décidés à aller au même endroit ! On en a ri avec mon Chéri en se disant que c’était notre “lieu de déconfinage” ! Les exhib ont été compliquées à faire, car le site était beaucoup trop peuplé, mais malgré tout, on a beaucoup aimé y retourner.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 commentaires sur “[Exhib] Flashing osés en bord de Sorgues”