♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Vacances] Exhib et fellation au château 3/3

C’est la dernière partie concernant les vacances à Carcassonne ! Après avoir visité la ville basse et la cité médiévale, on a terminé notre séjour entre exhib et fellation au château. Entre culture et cul-turlutte, le pas a été vite franchi !

On arrive une heure après l’ouverture et on a l’impression d’être seuls à visiter le château. On franchit un pont surplombant un large fossé sec, puis nous rentrons dans une grande pièce totalement vide. On a eu la bonne idée de prendre l’audioguide… histoire de comprendre ce que nous voyons, car ce n’est pas très parlant. Après avoir écouté la séquence, je m’assois sur un rebord et… ouvre grand mes cuisses. MrSirban ne résiste pas à l’envie d’immortaliser l’instant ! Clic-Clac Kodak ! Puis, il me demande de lui dévoiler mes fesses.

Le temps est tout aussi exécrable que les jours précédents. Il y a du crachin et un vent froid pénétrant. J’ai opté pour un collant sans gousset ni couture histoire d’avoir chaud aux fesses et un pull… celui qui dévoile mon intimité si je lève les bras (lire l’article) ! C’est important de protéger cette zone, il ne faudrait attraper un rhume de minette. On rejoint d’autres visiteurs au niveau des hourds. Ce sont les passages en bois bâtis sur les murs d’enceintes. Les exhib coquines ont davantage de piment avec le risque d’être surprise !

Le château comtal a été construit par la famille Trencavel, vicomte de Carcassonne au XIIème siècle, puis il a été remanié à de multiples reprises, avant d’être restauré par Viollet-Le-Duc. On trouve un peu dommage qu’aucune pièce ne soit meublée ou mise en situation, à l’exception du musée lapidaire. Heureusement, à l’audioguide s’ajoutent des panneaux explicatifs permettant de se projeter. Cela ne nous empêche pas de faire des exhib en agrémentant les arrêts par des pauses coquines châtelaines !

Entre deux lectures culturelles, la cul-ture prend une autre tournure. On se titille pendant la visite entre deux flots touristiques, caresses intimes et exhib pimentent la sortie. On ne se fait pas surprendre, mais il est souvent moins une. Cette adrénaline nous excite particulièrement. Je suis trempée malgré le froid… et je vous rassure, il n’y a eu aucun stalactite intime hormis celui de MrSirban !

La tension sexuelle est à son comble quand nous arrivons dans la tour de la chapelle. On laisse passer des visiteurs, puis mon Homme me plaque contre un mur par surprise et glisse ses doigts sous ma robe pour me masturber à travers le nylon. Je suis terriblement excitée par la situation et stressée à l’idée que des gens viennent. J’en ai repéré au niveau des hourds et je les entends parler. On est à quelques encâblures. MrSirban table sur le fait qu’entre la lecture des panneaux et l’observation des lieux, on a de quoi savourer sexuellement l’instant.

Il sort son chibre de son pantalon. Il a une érection magnifique. Il bande dur ! Sa queue est érigée en un puissant désir. Il m’ordonne : « A genoux, suce ! ». Ca a le mérite de couper court à mes tergiversations et autres masturbations de cerveau. Je m’exécute sans réfléchir. Prise par une folle excitation, tant pis si les gens arrivent. Je m’applique en faisant de belles gorges profondes ! Ce n’est pas tous les jours qu’on suce au Château !

C’est rare que MrSirban soit à l’aise pour du sexe en extérieur entre le manque de confort et le fait qu’il faille se dépêcher. Alors quand il me demande de me relever car il a envie de me prendre, je suis aux anges ! J’adore ça pour ma part. Il me demande de me plaquer contre les murs du château pour me baiser.

Je baisse mon collant, relève les pans du manteau, me cambre bien et lui tends ma chatte serrée pour qu’il la pénètre vigoureusement. On entend les gens parler de plus en plus près. Ca sent le roussi ! Je file jeter un œil pour voir où ils sont. Et merde ! Flûte ! Ils arrivent ! On se rhabille vite fait. Il est moins une ! MrSirban est en train de se rebraguetter quand ils entrent dans la pièce. On fait mine de contempler l’architecture. Ils ne s’attardent pas. On pense reprendre là où on s’est arrêtés, mais en regardant à nouveau si le champ est libre, d’autres visiteurs arrivent. Tant pis pour nous ! Ce ne sera pas possible pour cette fois.

Sur les remparts, on a bien du mal à faire de l’exhib car de nombreux touristes ont fini par nous rattraper. On est lents quand on visite. En général, on double les temps donnés. Si la visite est prévue pour durer une heure, on frôle les deux heures. On lit chaque panneau et on en discute pour comprendre ou apporter des précisions. On fait des clichés normaux et des photos coquines, voire plus si possibilités. On regarde les paysages et l’architecture… De vraies petites tortues, on prend le temps de prendre le temps !

La promenade sur les remparts s’achève par une superbe vue sur la Cathédrale Saint-Nazaire et Saint-Celse. Elle date également du XIIème siècle et a été construite sous le vicomte de Trencavel. On a ensuite été déjeunés dans une petite gargote ni bonne ni mauvaise. On a été faire une petite promenade digestive en faisant tout le tour des remparts extérieurs. C’est la particularité de Carcassonne, avoir une double enceinte sur trois kilomètres.

Nos envies de sexe au château ayant été avortées, on a poursuivi la visite en alliant découverte culturelle et exhibitionnisme sexuel. On est un peu frustrés de rester sur notre faim. D’ailleurs, le retour à l’hôtel a été torride. On s’est sautés dessus. Ces quatre jours de déconnection à Carcassonne nous ont fait le plus grand bien même si la météo n’a pas été au rendez-vous avec du vent et du crachin. On a ponctué les vacances de nombreuses exhib, de sexe, de visite. Ca a été un délice à tous points de vue.



Nos vacances coquines à Carcassonne

Exhib en porte-jarretelles au jardin public

Flashing nue sous le manteau à la cité médiévale

 Cul-turlutte et flashing au château comtal 


Le site de MrSirban fête ses 10 ans, n’hésitez pas à le découvrir !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 commentaires sur “[Vacances] Exhib et fellation au château 3/3”