[Exhib] Cannes, un week-end érotique

Le week-end du 1er mai, nous sommes partis deux jours à Cannes dans un superbe hôtel sur la Croisette. Notre séjour a été érotique, à défaut d’être très exhib. Ca n’est pas l’envie qui manque, mais entre les vacances scolaires, le premier pont de mai et 30°, il y a énormément de monde et surtout de familles. Nous avons réussi à en faire quelques unes malgré tout, sans heurter qui que ce soit !

Le midi, nous avons déjeuné dans un très bon restaurant de plage sur la Croisette. Le serveur est également très mignon ! Ca ne gâche rien au plaisir ! Je vous vois venir… non, non, il ne s’est rien passé du tout ! Les plans “hotwife” sont très… TRES difficiles à réaliser, quand on se trouve hors contexte libertin. Le libertinage n’est en rien une normalité et tenter ouvertement de séduire un homme, en étant une femme affichée comme mariée ou en couple, c’est réellement compliqué. Nous y sommes parvenus deux fois en quinze ans avec de vrais inconnus ne connaissant rien de nos pratiques coquines ou du concept de libertinage. Ca demande de mettre l’Autre en confiance à plusieurs niveaux et d’expliquer de A à Z le milieu libertin, la mentalité candauliste et qu’il n’y a rien à craindre du Mari (bien au contraire même)… C’est à dix milles lieues du concept classique du couple plus ou moins imposé par notre bonne vieille société judéo-chrétienne : fidélité des corps et de l’esprit. Faire comprendre qu’on aime partager le plaisir de sa Moitié par la complicité d’un regard ou d’un geste tendre, la cérébralité de l’échange du désir puis des corps, le sentiment de liberté ressenti, le renforcement du sentiment amoureux au sein du couple et le candaulisme qui rend fou de désir et de passion en voyant jouir son Épouse dans les bras d’autres hommes et qu’il n’y a jamais le moindre sentiment de jalousie… Très compliqué, je vous dis !

Bain erotique et sexy avec la boule de bain KamaSutra Sexplosion

Après une petite promenade en bord de mer, nous avons profité de la piscine de l’hôtel chauffée à 28°, puis d’un bon bain rose-bonbon. MrSirban et moi, amoureusement lovés dans les bras l’un de l’autre. Instant complice, tendre et câlin. Ca fait tellement de bien de partager ces moments magiques avec l’Etre Aimé en trinquant à “Nous”. Pour ma part, je n’ai bu qu’une demie-coupe de Champagne et mon Homme… le reste de la bouteille ! Nous sommes allés prendre un verre au bar de l’hôtel. Les cocktails y sont très bien réalisés. Entre la bouteille de Champagne et le cocktail, mon Aimé est d’humeur joyeuse, dirons-nous !

Après le dîner, nous tentons notre chance au Casino, mais “Heureux au jeu, malheureux en amour” et je crains que l’inverse ne soit tout aussi vrai, puisque nous perdons tout ce que nous avons flambé aux machines à sous et autres bandits-manchots. Il ne nous reste que 0..41 € sur la somme astronomique initialement jouée de… 10 € ! Le lendemain, nous nous réveillons plus complices et amoureux que jamais. Après une bonne douche, nous faisons quelques photos à la fenêtre de l’hôtel, qui donne sur une rue perpendiculaire à la Croisette.

Comme toujours, j’ai pris dans la valise de la lingerie. Mon Homme m’a offert en janvier dernier un magnifique ensemble en cuir et tulle pour me récompenser de toutes les coquineries faites en 2017. Chaque année, il met en place un “tableau des points” sur lequel je cumule des points à chaque coquinerie (défis à réaliser, sorties libertines…). A la fin de l’année, les points sont convertissables en “bon cadeau”. Vous pouvez découvrir la version 2018 sur le blog de mon Homme (tout savoir sur le tableau infernal en cliquant ici !).

C’est dommage qu’on ne puisse pas photographier les odeurs, car la lingerie sent bon le cuir et c’est plutôt excitant comme parfum ! Mêlée au Shalimar, j’aime beaucoup. C’est presque animal tout en étant terriblement glamour. Le contraste est très séduisant.

Le temps est encore plus agréable que la veille. Nous décidons d’aller nous promener côté Est cette fois. Toutefois, je n’ai pas résisté à l’envie de m’exhiber publiquement devant le restaurant de plage Z. ! Un vieux Monsieur n’en a pas perdu une miette et est reparti tout sourire. Je suis contente d’avoir égayé sa journée.

Nous sommes allés jusqu’au jardin du 8 mai, à Pointe Croisette, où nous avons fait quelques petites exhib loin des regards indiscrets. Une fois de plus, nous avons veillé à n’être vus de personne. Autant on adore l’exhibition très publique, autant on ne souhaite pas que des mineurs assistent à nos pérégrinations coquines. En ce superbe samedi ensoleillé, se promener sans culotte avec une robe aussi légère est un vrai bonheur.

Ca déconnecte bien de s’évader une nuit dans un bel hôtel pas trop loin de chez soi. C’est une parenthèse des plus agréables. Nous avons passé un super week-end cannois : érotique et chic, sensuel et sexy, légèrement exhib et surtout plein d’amour et de complicité avec MrSirban. A refaire pour notre plus grand plaisir et j’espère le votre aussi !

 

Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “[Exhib] Cannes, un week-end érotique”