Site gratuit d'une coquine libertine
Site gratuit d'une coquine libertine

Les porte-jarretelles et les bas nylons bleus

On rentre de promenade et une bonne douche s’impose avant de sortir. Mon Homme commence. Je profite de ce moment seule pour choisir une lingerie dans le tiroir et faire une surprise coquine. J’ai terriblement envie de Lui ! Dès qu’il quitte la salle-de-bains, je me récure de fond en comble, mets porte-jarretelles et bas nylon Cervin avec jarretelle bleue, ainsi que des escarpins bleus.

Je rejoins MrSirban dans la chambre d’hôtel. Il consulte son téléphone portable et ne remarque pas tout de suite la surprise coquine. Quand il lève les yeux de l’écran, il semble franchement apprécier la tenue ! On n’est pas très en avance sur l’horaire, mais aucune réservation ne nous attend. Le désir n’attend pas et on compte se dévorer l’un et l’autre.

Comme une parade amoureuse, mon Aimé fait des clichés érotiques avec les porte-jarretelles, nylons et escarpins. En toute honnêteté, quand j’ai acheté les bas à jarretelles bleues, j’ai craint qu’ils ne se marient avec rien. Agréablement surpris, on les a trouvés jolis avec MrSirban. Je ne sais pas ce que vous en pensez. Ces bas vous plaisent ?

Mon Homme me laisse choisir les premières positions érotiques. Alanguie telle une chatte sur un lit brûlant, je minaude pour le séduire entre sourire enjôleur et cambrure accentuée. Après bientôt vingt-et-un ans d’amour passionné, on essaie toujours de se plaire comme au premier jour et de se surprendre – même si on se connaît par coeur -.

MrSirban dirige maintenant la séance photos. C’est plus cru. Mon cul cintré par le porte-jarretelles est photographié à quatre pattes et bien cambré. La tension sexuelle monte dans la chambre d’hôtel et le désir de l’autre transpire par chaque pore de nos peaux. Ses mains caressent mes seins, s’égarent sur mes fesses, caressent le nylon jusqu’à la naissance des orteils.

Et la température monte d’un cran… je m’offre à Lui débauchée et impudique, offerte à nos envies de ne faire qu’un et de fusionner. Le feu palpite d’un désir brûlant entre mes cuisses grandes ouvertes. Nos regards se soutiennent empreints de gourmandise mutuelle. Sentez-vous la chaleur monter subitement également derrière votre écran ?

Le corps à corps est question de minutes. L’impact charnel approche. MrSirban pose le téléphone contre une bouteille d’eau. Il me rejoint sur le lit et s’allonge. Je goûte son membre avant de l’accueillir entre mes jambes. Ce sera à découvrir la semaine prochaine en photos et vidéo (elle n’est pas encore montée)… mon Homme m’a d’abord prise sur un fauteuil, puis m’a baisée contre la fenêtre !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 commentaires sur “Les porte-jarretelles et les bas nylons bleus”