[Couple] Baisée dehors, partie de sexe au jardin public

Lors de notre journée passée sur l’île de Bendor, au large de Bandol, MrSirban et moi avons eu une très grosse envie. Je suis sûre que vous savez de quoi je parle derrière votre écran. Ne faites pas semblant de ne pas voir de quoi il s’agit… Vous savez, c’est cette fameuse envie à laquelle on n’arrive pas à résister. Elle est pressée, elle est urgente. On ressent des petits papillons dans le bas ventre. Ca démange ! On ne tient plus. Bref… on a une furieuse envie de sexe !

Après avoir fait quelques exhibes sur l’île, nous nous dirigeons vers le petit parc arboré et fleuri. Il y a une superbe vue sur la mer Méditerranée. Nos mains effleurent nos corps, d’abord le visage, puis les seins, jusqu’à caresser du bout des doigts l’intimité de l’Autre. Nos regards pétillent. On jette un oeil à droite, un autre à gauche. On tend les oreilles. Nous partons à la recherche d’un petit coin pour s’adonner librement aux plaisirs charnels dans les jardins de Neptune. L’île étant très petite, seulement sept hectares, nous n’avons pas trop de difficultés à dénicher une cachette juste après avoir croisé un jardinier s’affairant à la tâche.

Mon petit haut glisse de mes épaules laissant apparaître mes seins nus. Dans un même temps, MrSirban sort son sexe du pantalon. Nous jetons un dernier coup d’oeil pour nous assurer que le jardinier n’a rien oublié et reste concentré sur son labeur. Je m’accroupie et mon Homme s’avance vers moi, sexe tendu vers mes lèvres ouvertes de désir. Ma langue se promène sur son gland, sa verge, ses bourses. Mes mains effleurent son chibre. Je me régale avec une gourmandise non feinte du sexe de mon Mari dans ce parc.

Une belle érection ne tarde pas à naître sous ma langue. Je sens son membre durcir et gonfler dans ma bouche. Mon Homme retrousse ma jupette d’un blanc virginal et je prends appui contre un muret après qu’il m’ait retourné virilement. Il me baise au jardin public. Notre partie de sexe en extérieur se fait sous le chant des cigales. Ces adorables insectes couvriront le bruit de quiconque passera dans le coin. Elles font un de ces boucans ! Je ne peux compter que sur l’observation et avec l’excitation, je perds vite l’envie d’être vigilante en m’abandonnant au plaisir de sentir mon Chéri en moi. Tant pis si nous sommes surpris par le jardinier !

MrSirban a glissé son membre en érection dans mon entre-cuisse trempé d’excitation. Ses coups de reins sont incisifs, ses va-et-vient ne font pas dans la demi-mesure. Il me pilonne. Il n’y a pas de tendresse, nous vivons un pur instant de sexe en extérieur. Ses mains, bien en appui sur mes hanches, me maintiennent en position cambrée et il ne perd pas de temps pour m’emmener au Septième Ciel. C’est orgasmique. Quelques gloussements de jouissance s’échappent de ma bouche bien que j’essaie d’en contenir le maximum. J’espère que personne n’a décidé de visiter les jardins de Neptune à cet instant. Nous sommes un samedi midi par 37°, le temps idéal pour une partie de baise au parc !

Mon Chéri n’a pas souhaité jouir et a préféré rester en état d’excitation pour le reste de la journée. Il s’est senti sur un petit nuage jusqu’au coucher. Pour ma part, j’ai joui à plusieurs reprises : cadre enchanteur en extérieur et avec son Mari d’Amour… Il y a de quoi perdre de pieds ! Concernant les photos et la vidéo, j’ai tenu mon téléphone portable à bout de bras pour pouvoir vous immortaliser l’instant. Du coup, les plans ne sont pas très variés, mais vous avez été au plus près de l’action !

Que dire de notre journée sur l’île de Bendor ? Les exhibes étaient hyper sympas à faire (voir l’article), car ce lieu est mignon comme tout, et la partie de baise au parc public, c’était la cerise sur le gâteau ! Nous avons fini la journée à nous prélasser sur la plage et à barboter dans une eau à 27°, harasser par tant d’énergie dépenser avant le repas !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “[Couple] Baisée dehors, partie de sexe au jardin public”