♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J24] Quand tu sers ton corps

Confinement, J24 ♥ Le printemps a un parfum d’été !

Jeudi 9 avril, je me lève un peu plus tard qu’à l’accoutumée avec une flemmingite aiguë. Je me prépare relativement vite et trouve un regain de motivation sous la douche. Si j’arrive à abattre beaucoup de travail aujourd’hui, je devrai vraiment pouvoir me la couler douce vendredi après-midi. Je me mets au travail vers 7h40, soit trente minutes après le réveil, et ça avance franchement bien ! Je m’accorde juste quinze minutes de lecture vers 8h30 histoire de rester plongée dans l’histoire narrée par Stephen King jusqu’au lendemain. MrSirban m’a offert une rose du jardin, elle sent divinement bon et est vraiment belle.

Nous déjeunons assez tôt au jardin, car MrSirban a prévu d’aller chasser la nourriture au supermarché pour la prochaine quinzaine. Depuis le confinement, faire ses courses est devenu une vraie gageure. Il faut avoir la foi ! Il a mis plus d’une heure et demie alors qu’il n’a pas dévalisé le magasin. Par contre, il a pratiquement tout trouvé, y compris du papier toilette et du papier essuie-tout ! Qui l’eut cru, mais ce sont devenues des “denrées rares” !

Je profite de sa sortie pour faire trente minutes de vélo elliptique devant la série The Purge. Saison 2 terminée ! Il va falloir étudier le catalogue et voir quelle série d’horreur serait sympa à regarder. Pour la première fois depuis le 30 janvier, je n’ai pas mal au tendon d’Achille ! La tendinite finirait-elle enfin par se calmer ? Lueur d’espoir ! Je reprends avec dix minutes de retard. Ca a des avantages le télétravail ! On peut mieux gérer son temps.

Je termine le travail vers 17h. Mon Homme en a encore pour une petite vingtaine de minutes. Ca a beau être ma période “Domina”, j’ai juste envie de Lui. Sans chichi, sans jeu. Je désire sentir ses lèvres et son souffle sur ma peau, sentir son parfum et la chaleur de son corps. Sentir sa queue en moi ! Nous allons dans la chambre. Après une délicieuse fellation à genoux devant mon Beau Mâle, nous basculons sur le lit.

MrSirban a également très envie de me prendre, mais ma proposition le perturbe quelque peu. Il s’était mentalement calibré à m’être soumis et a du mal à faire la bascule. Il me doigte assez longuement en faisant des allers et retours dans ma petite chatte trempée d’envie. Il ne m’a plus prise depuis dix jours et mon intimité est particulièrement serrée. Je sens parfaitement son doigt dans mon sexe et c’est vraiment excitant. La bascule faite, il me chevauche alors que je suis allongée sur le ventre, le cul cambré et bien tendu.

Ses doigts laissent place à son chibre érigé. Nous ne baisons pas mais faisons l’amour. Il y a de la tendresse, de la passion et une infinité de sentiments. Ses coups de reins sont profonds et nos intimités ne se séparent pour ainsi dire jamais. Nous ne faisons qu’un à cet instant précis et plus rien autour n’existe.

Notre corps à corps amoureux bascule sur le côté et mon Aimé me prend en cuillère. Nos souffles se mêlent lorsque nos regards se croisent et nous fusionnons dans un même plaisir. Ses mains empoignent mes seins et viennent se perdre, du bout des doigts, sur mon clitoris. Je jouis sous ses coups de reins et quel bonheur de sentir mon Homme en moi.

Comme je vous le disais précédemment, les périodes du mois ne sont qu’un fil d’Ariane et en aucun cas un carcan. On se laisse guider par nos envies quelles qu’elles soient et quelque soit la quinzaine du mois. Quel bonheur de pouvoir jouir l’un de l’autre avec une telle osmose. Je remercie mon Homme d’être en tout point merveilleux. Cet article pue l’amour non ? On est de vrais bisounours depuis dix-sept ans et je crois que ce n’est pas prêt de changer !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “[Confinement J24] Quand tu sers ton corps”