[Cap 2018] J4 – Petit bukkake & restau entre amis

Vendredi 3 août, nous entamons notre quatrième jour de Cap et notre première grasse matinée ! On se lève vers 10h20, on petit-déjeune, puis je rédige l’article sur le blog pour vous raconter toutes nos folles aventures de la veille. Nous mettons à jour le compteur de LoulouX suite à mes 26 partenaires de la veille. Avant de partir au Cap d’Agde, le compteur affichait déjà 34 partenaires.

Finalement, il est déjà 13h. Je propose à MrSirban que nous allions prendre notre douche et déjeuner au Baskin, le bar juste au-dessus du sauna libertin Kama Sutra. Nous nous rendons au bar. Il fait super chaud sur cette terrasse. On reste collés à un brumisateur pour avoir plus frais. Mon Homme opte pour des spaghettis à la carbonara et pour ma part, une salade végétarienne. J’ai juste envie de verdure par 39° et d’un demi-litre de sirop de citron ! On se régale, c’est vraiment bon et copieux.

Le repas terminé, nous migrons immédiatement au Kama Sutra. Nous posons nos affaires, remettons de la crème solaire, prenons une petite douche (et oui, nous l’avons fait exactement dans ce sens : crème solaire puis douche !) et nous avons foncé illico presto dans la piscine à 30° ! Nous avons nagé un peu et avons retrouvé un couple de copains de vacances. Il y a trois ans, la femme m’avait prêté son mari pour que je le suce et depuis, on prend toujours plaisir à se revoir chaque année pour papoter.

Après la trempette, nous sommes allés dans la partie “sauna libertin” du Kama. C’est bondé ! Il y a beaucoup, beaucoup de couples et malgré la climatisation, il fait une chaleur moite étouffante. Nous parvenons à nous frayer un chemin jusqu’à un coin câlin. Je m’installe sur le rebord et commence à sucer quelques zizis. J’ai encore mal à mon sexe suite au gangbang de la veille. Le petit jeune de 18 ans m’a pénétrée brusquement et a été très mécanique, ça n’a pas plu à mon minou ! Je suce un zizi, deux zizis, trois zizis, quatre zizis… et aucun ne jouit ! Je comprends rapidement que la récolte de sperme va être très compliquée. Peu importe, je prends plaisir à faire des fellations et des gorges profondes et tant pis si aucun ne veut partager son sperme avec moi ! Beaucoup m’arrêtent juste avant la jouissance, c’est un peu frustrant mais je bascule cérébralement en me disant que je les prépare pour les filles qui voudront se faire prendre. Un Monsieur décide enfin à m’offrir sa jouissance sur mes seins, il est le premier après au moins quinze minutes infructueuses. Ca m’en déclenche deux autres assez rapidement. J’en retrouve certains de l’année dernière. Un Anglais m’a également offert une belle giclée qu’il a étalé tout partout sur mes seins. Dans l’action, je vois un couple nous regarder. La femme tient le sexe de son mari et le masturbe. Elle s’abaisse et me chuchote à l’oreille que je peux m’en occuper si je veux, car il adore les bonnes suceuses. Je ne me fais pas prier. Je trouve la situation très excitante. Je m’occupe de son époux : gorges profondes, passage de langue sur le frein pendant la fellation… A plusieurs reprises, il m’arrête car il est à deux doigts de jouir. Elle aimerait qu’il me prenne. Je lui explique qu’ayant fait un gangbang la veille, je récupère. Elle comprend tout à fait pour avoir déjà vécu pareille situation. Au final, son mari ne jouira pas, mais j’aurai passé un excellent et délicieux moment en leur compagnie. C’est un couple très charmant : Maxx13 sur Wyylde. Je poursuis ma difficile tentative de récolte. Trois autres hommes m’offrent leur jus, dont un qui s’est montré particulièrement énergique. Il me caressait, me shampouinait et haletait de plaisir. C’est excitant. Certains sont parfois impassibles et finissent par jouir, mais pendant toute la partie, je n’arrive absolument pas à savoir si ça leur plaît ou non, car leur visage reste figé et je n’ai aucune interaction avec eux. Je préfère les hommes un peu plus expressifs : des râles, des sourires, des yeux fermés fortement pour se concentrer… Il y a un échange et un partage, c’est plus excitant pour moi. Au total, j’ai réussi, non sans difficulté, à faire jouir 7 hommes après presque une heure de fellations avec une bonne quinzaine de partenaires. MrSirban me répétait régulièrement : “Mais arrête, lui, il ne va pas jouir” !

Les coquineries terminées, j’ai repris une petite douche et nous sommes remontés profiter de la piscine, où nous avons de nouveau papoter avec le couple de copains coquins ! Nous avons pris un petit verre et sommes partis du Kama vers 18h30 direction la caravane, une nouvelle douche et le choix des tenues pour la soirée. Nous dînons avec nos amis Elysa Exhib et Enrique, ainsi que Doc au restaurant le Bistro. J’opte pour une lingerie avec porte-jarretelles et bas de soie. Mes bas de soie sont un peu fatigués et j’ai très envie de les voir recouverts de sperme. Ne me demandez pas pourquoi, je trouve l’idée excitante !

Vers 20h, nous prenons un verre au Waïki et à 21h, nous retrouvons Elysa, Enrique et Doc. Le repas est délicieux et fin. Elysa et Doc optent pour une salade de tomates, un poisson et un dessert. Enrique prend du carpaccio, une entrecôte de boeuf avec MrSirban et un dessert. MrSirban et moi prenons chacun du foie gras en entrée et pour ma part, une queue de lotte en plat principal. Je me régale ! En plus, le service est toujours souriant et plein de bonne humeur, depuis que nous connaissons le serveur. Nous prenons une bouteille de vin pour nous cinq. Enrique et moi nous contentons d’une gorgée de sociabilité.

En fin de repas, je demande à MrSirban s’il peut me donner des médicaments, car je sens que j’ai mangé un ou des aliments faisant partie de ma trentaine d’intolérances alimentaires (que des aliments de consommation courante : gluten : blé, pâte, pain, avoine, épeautre…, lactose : laitage et fromages, pomme, poire, pêche, mangue, pastèque, poireaux, sulfite : vinaigre/vin, toutes les légumineuses, tous les choux…). Je commence à avoir des crampes dans le ventre. Je sais que le vin en fait partie, mais je n’ai pris qu’une lichette. Normalement ça passe. Nous nous séparons tous les cinq après le restau, vers minuit. Elysa, Enrique et Doc partent faire du shopping et pour notre part, nous nous dirigeons avec mon Aimé vers le cinéma porno. MrSirban aimerait aller au Tantra ensuite, mais je lui explique que j’ai trop mal au ventre pour faire et le ciné X et le Tantra. Mon bidon ressemble à une montgolfière et me fait fichtrement mal. Je prends sur moi pour poursuivre la soirée a minima au ciné porno. Sur le chemin, nous rencontrons un follower qui nous a reconnus. Il est absolument adorable. Un amour. Les échanges que nous avons eu sont super sympas, intéressants. C’est un jeune homme charmant ayant la tête sur les épaules et de belles valeurs libertines.

Juste après cette rencontre imprévue, je demande à mon Homme de trouver très rapidement des toilettes. Ca ne va pas du tout. Je vous épargne les détails, ils ne sont vraiment pas glamour. C’est super gênant d’avoir ce genre de problèmes au Cap d’Agde, un lieu de séduction et de charme. Je vais une première fois aux WC, je souhaite malgré tout aller au ciné porno, mais l’appel du trône se fait de nouveau sentir et nous décidons finalement de finir notre soirée à la caravane. Du coup, nous nous sommes couchés vers 1h30.

Mais qu’est-ce que je suis déçue ! J’ai eu l’impression d’avoir gâché la soirée, même si mon Homme a été extrêmement prévenant et attentionné et ne m’a en rien jeté la pierre. Je suis la plus embêtée de nous deux. Lui souhaite juste que j’aille mieux et se fiche de la soirée qui tombe à l’eau. Heureusement que nous avions eu la possibilité de nous amuser l’après-midi au Kama Sutra ! Ca me console un petit peu.


Total du jour : 7 coquins

7 giclettes au Kama Sutra

Total du séjour : 62 hommes


Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “[Cap 2018] J4 – Petit bukkake & restau entre amis”