♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J7] Hula Hoop en lingerie

Lundi 23 mars, septième jour de confinement ! Je reprends officiellement mon travail en… télétravail ! Je me lève normalement, vers les 7h30, et prends mon petit-déjeuner tout en lisant mon livre gore. Je l’ai quasiment terminé. J’ai bien envie de commencer le boulot dès que possible afin d’avancer rapidement et être débarrassée au plus tôt.

Je pense être relativement sereine, mais en fait je croule sous la paperasse. La secrétaire a omis de nombreuses choses et je dois réparer ses oublis pour pouvoir avancer… Ça me ralentit considérablement dans le travail et finalement, la journée est beaucoup plus dense que prévue. Je la maudits un peu de vous à moi !

En fin de matinée, mon Homme est parti chasser la nourriture au supermarché ! Il a mis plus d’une heure et demie le pauvre pour ramener les courses après avoir fait une longue queue en extérieur avant de pouvoir rentrer. On ne comprend toujours pas les pénuries dans les magasins d’alimentation, notamment celle de papier toilette. Il revient de la chasse victorieux en ayant même pensé à ramener des chocolats pour Pâques avant que ce soit une denrée pillée !

En fin d’après-midi, je m’octroie une petite pause que je juge bien méritée ! Je prends mon hula hoop, enfile une petite culotte taille haute et profite du jardin pour faire du cerceau à demi-nue en extérieur. Il ne fait pas très chaud aujourd’hui, dans les 16°, et le soleil est aux abonnés absents. Telle mon humeur, le ciel est à la grisaille !

Mes voisins doivent souvent me voir en faire, car le hula-hoop a la faculté de me détendre. Je ne saurai pas vous expliquer pourquoi. Je peux passer vingt ou trente minutes en écoutant de la musique à faire tourner le cerceau autour de la taille pour mon plus grand bonheur. Je trouve cela zenifiant. Il m’arrive d’en faire nue, mais je préfère porter une culotte haute car les chocs répétés du cerceau sur la peau finissent par faire des bleus. Le tissu amortit l’effet de frottement !

Dans l’absolu, j’aimerai m’améliorer. La durée n’est pas un problème, je me lasse de le faire tourner avant qu’il ne tombe. J’arrive à faire quelques pas en le maintenant en suspension mais rien d’élégant ou de gracieux. Mon Homme adore me regarder faire du hulahoop nue ou en lingerie, il y voit un érotisme fou. Parfois, il se met sur le canapé ou dans l’encoignure de la porte et m’observe avec un sourire jusqu’aux oreilles et le regard rempli d’amour.

La météo est mitigée. Il fait assez frais par rapport aux autres jours. On a perdu huit degrés depuis hier. J’arrête au bout d’une petite dizaine de minutes pour ne pas attraper froid. J’en profite pour faire quelques clichés. Après cette courte pause, je suis retournée travaillée. La reprise a été très dense et les collègues ont réussi à me mettre les nerfs en pelote à distance.

J’ai eu beaucoup de mal à faire redescendre la pression. Habituellement, je marche une bonne demi-heure pour me détendre avant de rentrer à la maison, mais avec le confinement et le télétravail, je n’ai pas de sas de décompression quand le travail prend fin. Il va falloir que je trouve une astuce pour y remédier rapidement sinon je risque d’être désagréable !

Mon Aimé est venu me chercher alors que je venais tout juste de fermer l’ordinateur pour que nous allions faire l’amour dans la chambre en douceur. Heureusement, mon Homme est merveilleux et a tout fait pour me faire oublier la rude journée ! Allongée sur le ventre, il s’est glissé entre mes cuisses venant étreindre son corps au mien. Dans un rythme lent, il m’a prise jusqu’à que je lâche prise et m’abandonner à l’orgasme sous ses baisers et sa voix. Nous avons joui ensemble en communion.

Archive : photo de janvier 2005

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “[Confinement J7] Hula Hoop en lingerie”