[Exhib] Sans culotte sur les traces de Pagnol

Mercredi 30 octobre, nous sommes en vacances une semaine avec MrSirban et on profite d’une sorte d’Eté indien particulièrement doux. Le temps est superbe, il fait 27°. On a qu’une envie : profiter des derniers rayons du soleil baignant notre belle Provence avant d’affronter les frimas hivernaux.

Nous partons faire une promenade dans le Garlaban. C’est l’imposant massif dominant la ville d’Aubagne. Il y  une randonnée sur les traces des films de Marcel Pagnol, qui ont été tournés en décor naturel. Nous n’avons pas envie d’être sages. Les neuf kilomètres de parcours ont été ponctués d’exhib en photos et un peu au drone Tello. Le T-Shirt “Halloween” que je porte m’a été offert par Damien sur ma Wishlist (j’en ai deux, une sur Amazon et une sur Espace Libido). Je le trouve super sympa et très fun avec sa Sorcière de l’Ouest malicieuse ! Merciiiiiiiiii beaucoup pour ta gentille attention, ça me va droit au coeur !

Dès le parking, on découvre le puits de Raimu, qui a servi dans le film “La fille du puisatier” avec Raimu et Fernandel ! Honnêtement, il est très quelconque. On ne s’attarde pas. Le chemin est assez facile, mais pentu. On atteint en un quart d’heure les ruines de la ferme ayant servi pour le film “Angèle“. C’est un décor de cinéma et les affres du temps ont eu raison de lui. On a toutefois été étonnés que la ferme soit construite en maçonnerie. Nous n’avons pas de chance, car une grand’mère pique-nique en surveillant au loin ses petits-enfants. Nous n’avons pas pu faire toutes les exhibes qu’on aurait voulu. Nous sommes restés au dos de la ferme puis cachés à l’intérieur en surveillant bien pour ne pas être surpris. Flûte !

Pour les curieux : le film Angèle date de 1934. Le décor a méchamment souffert du temps, la ferme n’est plus qu’une ruine. Le synopsis raconte l’histoire d’Angèle, fille de paysan, qui s’amourache d’un beau parleur la prostituant en ville. Le valet Saturnin (joué par Fernandel) la retrouve à Marseille mère d’un bébé. Il la ramène à son père. Ce dernier, honteux et fou furieux, cache sa fille et le bébé… Je ne vous raconte pas la fin si vous souhaitez lire l’ouvrage de Jean Giono ou regarder le film de Marcel Pagnol !

Vous avez sûrement repéré le trou devant lequel je me trouve. Marcel Pagnol l’a demandé expressément pour y glisser la caméra de quatre-vingt kilos et filmer l’intérieur de la ferme avec les acteurs. Forcément, quand on a l’esprit lubrique ludique, c’est particulièrement inspirant et ça donne des idées coquines. MrSirban m’a ainsi photographiée de l’autre côté du mur et… qu’est-ce que j’aurai aimé qu’il m’observe par le trou avec un amant ! Cela semble un peu compliqué à réaliser car le sentier de randonnée est très fréquenté, mais ce n’est pas impossible ! Il faut juste que le coquin soit courageux et volontaire car il y a une quinzaine de minutes de grimpette avant d’atteindre la ferme.

En sachant que mon Homme m’observait, je n’ai pas résisté à l’envie de lui dévoiler mes atours féminins. Je l’ai d’abord émoustillé en lui montrant ma petite poitrine tendue d’excitation, puis en soulevant ma jupette plissée sans culotte pour lui dévoiler mes fesses rebondies et ma chatte trempée de désir. Malheureusement, on ne peut que s’exciter et on ne peut pas faire plus de coquineries que cela, car des enfants jouent à une cinquantaine de mètres de là, dans une prairie en contrebas de la ferme. On se contente de flashing, mais qui nous titille déjà particulièrement fort !

On a un peu patienté en espérant pouvoir profiter de la ferme d’Angèle plus en… profondeur ! Mon Homme a très envie de me prendre dans cette ruine du cinéma français et… j’en crève d’envie au moins tout autant que Lui. J’adore coquiner en extérieur, ça m’excite terriblement. Cependant, la grand’mère semble vouloir pique-niquer un bon moment. Nous avons donc poursuivi le sentier de randonnée sur neuf kilomètres.

Deux articles suivront : un où je serai nue dans la maison de Panturle avec une vidéo faite avec le drone et un autre où MrSirban m’a prise en pleine garrigue avec une superbe vue sur le Garlaban !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “[Exhib] Sans culotte sur les traces de Pagnol”