♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Exhib] Coquine sur l’autoroute

Le temps est maussade en cette première semaine de mars, mais l’envie d’être coquine sur l’autoroute ne se cache jamais derrière les nuages ! Nous faisons un petit arrêt sur une aire de repos et juste avant que MrSirban n’aille aux toilettes, je lui propose de faire des exhib devant les routiers. Son regard pétille, sa réponse est immédiate : “Je reviens, attends deux minutes, on fait ça après !”. Voilà comment je me suis retrouvée quasiment nue sur le parking !

Mon Homme a à peine le temps de poser sa veste et prendre mon téléphone portable, que je suis déjà en train de me déshabiller. Je ne sais pas si c’est le sentiment général de privation de libertés, la crise de la quarantaine ou la sortie d’un hiver rigoureux, mais j’ai des envies de folies exhibitionnistes intenses en ce moment ! Je me mettrais nue partout si je m’écoutais ! Mon Chéri me prévient qu’une voiture noire arrive. Il est très excité de me voir poursuivre l’exhib devant l’automobiliste et me félicite pour l’audace.

La voiture s’est garée à quelques mètres, ses feux de route allumés. Le conducteur nous observe derrière le pare-brise sans pour autant descendre du véhicule ni même ouvrir la portière. Je pense pouvoir dire qu’il profite de voir la lune en plein jour et ne veut surtout pas nous déranger ! Cela me met en confiance pour la suite des exhib sur l’aire d’autoroute.

Toute excitée que je suis, je ne tiens plus en place et suggère à mon Aimé de faire les photos coquines devant les camions. Nous ne savons pas s’ils sont présents ou non ! Je me déplace dans le plus simple appareil ou presque, la robe relevée au-dessus des fesses et des seins et là… que remarquons-nous : un routier est devant son camion rouge et un autre est assis derrière son volant dans le camion blanc.

Nous avons notre réponse : il y a du monde et cela rend l’exhib devant les routiers encore plus émoustillante. S’exhiber sans risque et sans personne, ça perd réellement de son charme. J’aime ce piment, cette adrénaline.

On est amusés car comme souvent, quand on pratique l’exhibitionnisme, les gens ne voient rien bien que ce soit sous leur nez. Le camionneur du véhicule blanc me mate clairement et n’en perd pas une miette derrière sa vitre. Par contre, celui du camion rouge semble ne rien remarquer. Nous sommes tombés sur un camionneur trop concentré ou fatigué. Il ne me voit pas nue devant le camion. On est restés au moins une dizaine de minutes à cet endroit et il s’est affairé tout autant dehors sans nous surprendre.

J’enchaîne les poses coquines devant les camions et les voitures prenant la bretelle pour venir sur l’aire de repos. Sans le savoir, on n’a pas choisi la moins passante ! C’est un défilé. La proximité immédiate de l’autoroute m’émoustille et savoir que le routier voyeur me mate m’excite particulièrement au point que j’en perle de plaisir.

La dernière voiture venant sur le parking est conduite par une femme seule. Nous l’avons croisée alors qu’elle sortait de son véhicule pour se rendre aux toilettes. Elle nous a littéralement fusillés du regard, le visage complètement fermé et plein de haine. Si elle avait pu me jeter des tomates pourries sur un pilori, elle se serait régalée à bien me viser ! Nous sommes toujours vigilants lorsque nous pratiquons le flashing ou l’exhibitionnisme. En bientôt dix-huit de coquineries, nous n’avons rencontré qu’une seule fois un mauvais retour. C’était devant le MUCEM à Marseille. Une dame nous avait dénoncés au vigile, qui nous avait coursé sur l’esplanade (lire l’article). Autrement, les gens s’en amusent, nous félicitent, nous regardent (comme le camion blanc) ou dans une très grande majorité des cas, ne voient rien du tout (comme le camion rouge) !

A la base, on souhaitait se promener en Avignon et pleine de pragmatisme, j’ai suggéré que nous fassions un petit pipi avant d’être coincés en ville sans café ni toilettes publiques où pouvoir se soulager. L’arrêt aurait dû durer trois ou quatre minutes tout au plus, si je n’avais pas eu envie de faire des exhib devant les camions. MrSirban est toujours partant pour me suivre dans mes envies et en ce moment, je foisonne de désirs exhibitionnistes risqués. Il est un Homme merveilleusement épanouissant. Il me porte toujours vers le haut et ne me bride jamais, sauf s’il estime que cela peut me mettre en danger. Cette pause coquine sur l’aire d’autoroute nous a beaucoup excités. Etre quasi nue devant les routiers a émoustillé notre journée !

Répondre à AngeDid Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 commentaires sur “[Exhib] Coquine sur l’autoroute”