[Cap18] J2 – Pool & Ciné Porno hardcoOore

Mercredi 1er août, nous nous levons super tôt pour le Cap d’Agde : 9h en s’étant couchés à 2h45. On est mis de suite en conditions : la journée sera sous le signe du radar ! Nous sommes fatigués dès le deuxième jour. D’ailleurs, lorsque je rédige l’article sur le blog, je ne parviens pas à faire deux choses en même temps, ce qui m’arrive rarement. Ca promet !

On dirait des hobbits !

La matinée se déroule sans encombres. Nous redécouvrons la joie du petit-déjeuner le nez dans le bol ! On a l’impression d’être des hobbits. Les chaises sont basses ou la table est haute, quoiqu’il en soit, ça nous fait bien rire ! Nous déjeunons et allons prendre nos douches vers 13h30 afin de rejoindre des amis taïwanais à la Pool Party du Babylone. On y va plus pour eux que pour la Pool en elle-même, car il ne s’y passe jamais grand’chose.

Arrivés à la Pool vers 14h, nous ne voyons pas nos amis (nous ne les verrons pas de la journée d’ailleurs, les aléas du Cap : on vit tous sa vie au jour le jour). Afin d’être certaine qu’aucun homme ne me doigte, je préfère mettre une barrière protectrice, une cage de chasteté : une petite culotte. Dans ce genre de rassemblement, il peut y avoir des mains baladeuses allant de sexe en sexe sans être lavées entre chaque partenaire. C’est le meilleur moyen d’attraper une maladie. Par contre, nous retrouvons pour notre plus grand plaisir _Nous75le (pseudo Twitter et Wyylde). C’est un couple aussi charmant qu’adorable, ils sont très sympas. On discute un peu avec eux, puis pendant qu’ils déjeunent, mon Homme et moi allons nous ambiancer autour de la piscine. Je dis bien autour et non dedans, car si vous voyiez la couleur trouble de l’eau, ça ne donne pas envie de faire un frotti-frotta aquatique. Le bassin fleure bon la mycose vaginale à plein nez au regard du nombre de libertins au cm² ! Au Cap d’Agde, pour éviter d’attraper IST ou autres désordres intestinales, MrSirban et moi fuyons les bassins : piscines de l’Eden, du Babylone ou du Glamour Beach ; jacuzzi de tous les clubs et saunas du village naturiste. La Pool Party danse, s’ambiance mais ne coquine pas. A plusieurs reprises, je suce mon bel Amour pour mon plus grand bonheur. Leur déjeuner fini, _Nous75le nous rejoignent. On papote de nos soirées respectives et Mme Nous75 m’offre le sexe de M. Nous75 pour que je m’en délecte. Je lui offre en retour le sexe de MrSirban si elle le souhaite. Dos à dos, toutes deux accroupies en bord de piscine, nous suçons nos maris respectifs. M. Nous75 guide mes gorges profondes et marque le tempo, il est dominant et j’adore ça. Nos coquineries terminées, nous nous saluons en espérant déjà se revoir. On passe vraiment du bon temps avec eux ! La Pool Party est toujours très fun, car il y a beaucoup de monde qui dansent nus, qui s’excitent mutuellement, mais ça reste très voyeur et “m’as-tu-vu”. Les couples restent dans leur couple et ça échange très peu, hormis entre connaissances libertines.

Nous retournons à la caravane prendre une petite douche, puis nous allons finir notre après-midi au KamaSutra vers les 15h30 pour profiter de la piscine, des transats et du sauna libertin. Après avoir piqué une tête dans une eau à 30°, nous sommes allés dans la partie “coins câlins”. Il y a beaucoup de monde. Ca coquine fort déjà ! Faute de place, je prends une serviette et m’agenouille par terre pour sucer les hommes souhaitant faire un petit bukkake. Suite au gangbang de la veille, mon sexe est encore endolori et je ne peux pas me faire prendre. Au total, j’ai fait jouir quatre hommes sur mes seins, dont deux qui ont joui en simultané ! C’était super excitant. Après cette délicieuse gourmandise, un couple nous a abordés pour savoir si nous avions une fiche sur Wyylde. Lorsque je leur ai dit “amante-lilli”, ils nous ont parlé du blog. Ils nous avaient reconnu par rapport à la pratique et au gabarit : le bukkake en plein après-m’ au Kama avec une petite bonne femme ! Nous avons bien papoté avec eux et découverts qu’il s’agissait de CpleGemeaux sur le site de rencontres libertines. En discutant de nos pratiques et aventures respectives, nous leur avons donné le goût de découvrir le cinéma porno en leur précisant que c’était un endroit assez glauque. Rendez-vous est donné vers 23h, nous devons nous y rejoindre.

Nos coquineries terminées, je reprends une douche et nous partons de nouveau profiter de la piscine, du Perrier et de la menthe à l’eau ! Nous discutons sur les transats avec un couple de libertins débutants, ils ont commencé le libertinage deux mois plus tôt et découvre le Cap d’Agde pour la première fois. Ils sont sympas comme tout ! On les quitte vers 19h et partons nous faire tout beau (du moins on essaie !) pour la soirée.

Nous prenons notre traditionnel apéro au Waïki, puis nous décidons d’aller dîner à La Loco pour changer ! Les tables ont changé, il y a désormais des nappes et les prix ont augmenté. On s’attend logiquement à une montée en gamme au regard de la montée des prix ! MrSirban prend une pizza cinq fromages et pour ma part, une salade au poulet que je demande sans vinaigre (j’y suis intolérante). Le service est rapide, mon Homme a très envie de se péter le bidou à coup de pizza, car il a une faim de loup. Cependant, il déchante rapidement : la pâte est incoupable ! On lui change par deux fois le couteau, mais rien n’y fait. On lui dit également que le problème ne vient pas de la pizza, mais d’un manque de force évident [Sympa…]. Il est obligé de la découper à coup de dents et de doigts ! La table voisine de la notre est super sympa, on papote tout le long du repas. C’est un jeune couple de Flamands et ils découvrent le Cap pour la première fois également. Ils ont aussi pris une pizza chacun et peinent à la découper. Le monsieur abandonne ses efforts à la moitié et la femme mange aussi avec ses doigts. Pour ma part, bien qu’ayant demandé ma salade sans vinaigre, j’ai de la moutarde (dans laquelle il y a du vinaigre) et des traits de réduction balsamique. Heureusement que je ne souffre que d’une intolérance et non d’une allergie. J’aurai juste mal au ventre et non un œdème de quincke… mais ça n’est pas normal ! Je suis obligée de me médiquer à table pour contrer mon ventre, qui a déjà commencé à gargouillé comme un beau diable face à l'”agression vinaigresque” qu’il subit. La table a côté a reçu pour sa part et en même temps : leurs apéritifs, le vin et le coca pour le repas et les pizzas… Je ne pense pas que mon Homme et moi retournions à la Loco. On retentera peut-être une fois pour laisser le bénéfice du doute, mais la nouvelle mouture nous a déçus : c’est plus cher et c’est moins bien.

A La Loco, j’ai dîné avec un caca d’hirondelle… voilà, il fallait que je me confie !

Pendant le repas, nous avons assisté à une parade, Swingman (le petit bonhomme rose) défile avec une horde de danseuses brésiliennes canons et sa future moitié ! Ils sont suivis par un cortège de coquins : tout le Cap est convié à un apéro géant pour fêter ses futures épousailles.

Vers 23h, nous sommes allés rejoindre CpleGemeaux (pseudo Wyylde) rencontré dans l’après-midi au Kama Sutra, pour leur faire découvrir le cinéma porno. Nous  pénétrons dans cet antre de débauche, les patrons nous ont expliqués qu’il n’y avait eu aucune femme pour l’instant. Je commence à m’agenouiller sous l’écran de projection et là, les hommes se ruent sur moi. L’ambiance est un peu plus lourde, je ne sais pas trop pourquoi, mais c’est moins bon enfant que la veille. Peu importe, j’aime me sentir proie ! Beaucoup d’hommes regardent, mais peu participent. Les zizis rechignent à m’offrir leur jus. Je peine à obtenir des giclettes en mettant pourtant toute ma bonne volonté. Seule une giclette est venue en quelques secondes, les autres demandent de l’effort ! Deux hommes sniffent des poppers. Fort heureusement et contrairement à l’an dernier, aucun n’a tenté de me coller cette sal***rie sous le nez ! En cours de route, un couple rentre accompagné d’une shemale à la poitrine et au visage refaits chirurgicalement. Elle reste encore très masculine. Concrètement, elle fait travesti. La shemale s’agenouille à mes côtés et tente de me piquer des zizis ! Oui, oui, dès que j’explique que je ne prends pas le sperme en bouche, sa petite voix rétorque “Mais moi j’adore ça prendre le sperme en bouche, vient me voir mon Chéri !” en ouvrant grand sa bouche à côté de la mienne. Elle lèche également sur mes seins le peu de récolte que j’ai eu et ça ne m’excite pas qu’on touche à mon sperme : une fois qu’il est venu s’échouer sur mes nénés, c’est mon mien à moi  ! Je n’aime pas qu’on me le lèche, me le nettoie ou me l’étale. J’aime garder la giclette intacte, telle qu’elle est sortie. Ne me demandez pas pourquoi ! Bonnarde que je suis, je la laisse faire.

Le couple avec la shemale me caresse le dos, la femme m’offre son mari pour que je le suce à son tour. Il a un sexe énorme ! Je n’ai jamais vu ça ! J’ai beau ouvrir ma bouche au maximum, je ne parviens que très difficilement à l’y faire rentrer et mes dents râpent son gland. C’est la cata ! Je continue mes petites affaires avec les hommes seuls, beaucoup appuient fortement sur leur tuyauterie pour ne pas jouir, ils ne jouent pas le jeu du bukkake. Dans l’assistance, j’ai également un homme qui n’arrête pas de sortir sa langue pour m’exciter, mais en fait, ça fait juste “vicelard”, surtout qu’il a la même tête que le tueur en série de Maniac, le film d’horreur des années 80 (je suis une grande fan de films d’horreur). Lorsque je le prends en bouche, il sort sa langue baveuse à plusieurs reprises pour tenter de m’embrasser. Je feins, j’esquive, j’évite… je parviens à le faire jouir sans avoir eu de bisou bizarre ! Un monsieur très âgé, dans les 75/77 ans je pense, est pénible. Il me monopolise, et comme la shemale, mange littéralement le sperme qu’il y a sur mes seins. Il me dévore la poitrine, je sens sa dentition et je dois me dégager à plusieurs reprises car c’est limite douloureux, mais il revient à la charge à plusieurs reprises. J’ai l’impression qu’il veut cannibaliser mon sperme ! J’ai eu cinq glicettes et la Shemale et le monsieur âgé ont tout mangé ! Je suis propre comme un sou neuf ou presque… CpleGémeaux nous rejoint en court de route et on sent assez rapidement que la femme n’est pas hyper à l’aise. Elle a été immédiatement alpaguée par le papi et… il est lourd honnêtement ! Elle a dû mal à s’en dépêtrer et je compatis. Madame Gémeaux m’autorise à sucer son mari (je demande toujours à l’épouse lorsque nous coquinons avec un couple, car n’étant pas bi, je ne jouerai qu’avec l’homme et je ne veux surtout pas que cela dérange l’épouse). Ils sont charmants tous les deux. Je me régale du sexe imberbe de son époux et enchaîne quelques gorges profondes. Son mari me baise la bouche. C’est très excitant. A un moment, elle vient à mes côtés lécher les bourses de Monsieur Gémeaux pendant que je suce sa verge. Il m’offre une très belle giclée sur les seins, que j’ai réussi à garder pour la photo car le papi voulait déjà me la manger ! Nous sommes partis tous les quatre, ils ne sont pas sentis très à l’aise dans le ciné. Il faut bien avouer qu’hier soir, il était particulièrement glauque et trash. Nous avons beau être habitués avec MrSirban, ce ciné méritait une certaine expérience pour être apprécié, tout était sur le fil en permanence et très borderline. J’ai été personnellement excitée par l’humiliation et la dégradation, car j’ai été “jetée en pâture” par MrSirban à des personnes très singulières. Je tiens à rappeler que j’y consens pleinement, ça nous excite tous les deux : MrSirban et moi ! Il ne m’oblige en rien. Si j’avais eu la moindre gêne, nous serions partis. D’ailleurs, mon Homme m’a demandé à plusieurs reprises si je souhaitais arrêter, car c’était très glauque. J’adore ces ambiances limites, dans lesquelles on évolue sur un fil tel un équilibriste. Dans le libertinage, on peut toujours stopper à tout instant et ce cadre est rassurant, c’est la raison pour laquelle j’aime aussi ces atmosphères étranges.

Je suis ensuite allée prendre ma douche au Clair-Obscur, puis nous avons fini la soirée en allant prendre un verre à l’Eros Café. On a une nouvelle fois bien aimé. L’ambiance y est festive et les animations sympas. Nous avons également été faire un petit coucou à TantriX66 à la Wyylde Room juste en face !

Notre journée aura été singulière : une pool party plus musicale que coquine, mais où on a pu danser tous nus dans une ambiance festive et coquiner avec Nous75 ; un Kama Sutra ultra détente avec un mini-bukkake de quatre hommes et une bonne piscine à 30° ; un ciné X particulièrement trash et borderline, où je me suis sentie proie et sur un fil. Nous avons bien aimé notre journée coquine : du fun, du festif, des retrouvailles, des rencontres et un final hardcore ! Au total, j’aurai fait jouir 10 coquins !


Total du jour : 10 coquins

4 giclettes au Kama Sutra

6 giclettes au cinéma porno, L’Instant X

Total du séjour : 29 hommes


Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “[Cap18] J2 – Pool & Ciné Porno hardcoOore”