[Cap 2018] J1 – Spermette et Gangbang avec 19 coquins

Le lundi 30 juillet, nous avons pris la route en direction des vacances : pour la quinzième année consécutive, nous nous rendons au Cap d’Agde naturiste. Nous en profitons également pour passer chez nos amis, Elysa Exhib et Enrique. Le temps est superbe, nous partons à 9h30 et il fait déjà 34° en ressenti dans le Var. Certains d’entre-vous aiment savoir où j’en suis de mon compteur de LoulouX, les totaux sont à 34 depuis le début de l’année ! Ce petit compteur recense le nombre de partenaires libertins différents m’ayant pris ou ayant joui depuis janvier 2018. Vous pouvez les compter avec moi ici !

Bien que nous soyons en semaine, nous avons beaucoup de trafic sur l’autoroute et mettons près de 4h pour nous rendre chez eux. Nous avons profité du trajet pour faire quelques exhib aux routiers et autres voitures ! Il faut bien s’occuper !

Revoir nos amis a été un immense plaisir, ça faisait assez longtemps et What’s App et le téléphone ont leur limite. Nous avons déjeuné ensemble et avons rattrapé le temps perdu entre discussions, papotages, rires et bonne humeur ! Nous sommes également allés faire quelques exhib tous les quatre ! Oui, oui, vous avez bien lu, nous avons réussi à obtenir une participation de nos Maris. On s’est bien amusés ! Je vous ferai un article plus détaillé au retour de vacances.

Le mardi 31 juillet, nous nous sommes réveillés dans le lit d’Elysa et Enrique… qui nous l’ont gentiment prêté pour la nuit. Ne vous faites pas de film ! Ce sont de vrais amis, ils sont actuellement en famille chez eux. Elysa, tout comme moi, n’est pas bi ! Et Enrique, tout comme MrSirban, est un candauliste pur et dur !

Cependant, la porte étant close et tout le monde dormant encore, je me suis délectée du sexe de mon Homme avant que je n’appartienne plus qu’aux autres hommes au Cap d’Agde. Alors que nous venions de nous réveiller, je l’ai fait jouir en lui prodiguant une douce fellation pleine d’amour. En fin de matinée, nous nous sommes quittés pour nous rendre au Cap. J’ai pensé à vous faire une petite vidéo pour vous montrer l’arrivée au Cap !

Comme chaque année maintenant, nous avons systématiquement une cagade (traduction pour les gens du Grand Nord – c’est à dire au-delà d’Avignon je rigoooooole : un problème de type emmerde) lorsque nous venons au Cap et l’année 2018 n’a pas dérogé à la règle :

  • 2014, on crève sur l’autoroute.
  • 2015, on a déjà une panne électrique, mais que MrSirban répare le lendemain.
  • 2016, le camp est vraiment bizarre suite aux récents attentats ayant endeuillé la France et on n’a jamais vu une fréquentation aussi basse.
  • 2017, la platine électrique grille complètement et nous sommes projetés au XIXème siècle : ni eau, ni électricité, donc pas de chasse d’eau, pas d’eau courante, pas de clim, pas de micro-ondes,  pas de lumière…

Et cette année, notre emplacement est sale : hautes herbes non taillées, déchets plastiques et papiers… et surtout, la caravane a crevé ! On a dû demander à l’accueil du camping qu’ils viennent passer un coup de propre sur notre emplacement et au gardiennage de caravane qu’il passe nous changer la roue. En parallèle, mon Aimé a passé son premier après-midi au Cap à bricoler en tentant de réparer l’électricité. Il s’est fait mal partout le pauvre. Finalement, mon Homme est trop trop fort, il a réussi à nous remettre le courant ! Vous voilà au jus maintenant ! Retour au XXIème siècle !

L’électricité remise à neuf, nous sommes allés prendre notre troisième douche de la journée et faire un petit tour dans le village naturiste. Que ça fait du bien de se promener nus en ville mine de rien ! On se sent incroyablement libres. Sur le chemin, nous avons croisé plein de copains des années précédentes, comme _Nous75le (même pseudo sur Wyylde) avec qui nous avons bien papoté. Nous sommes passés au Waiki pour réserver une table pour 21h en bord de piscine, comme nous le faisons chaque année, et à notre grand étonnement, on nous a répondus qu’ils ne prenaient plus les réservations après 20h… Nous avons été prendre un petit verre ensuite à la Pilouterie : une bière blanche pour MrSirban et une menthe à l’eau pour moi ! Nous sommes retournés à la caravane prendre une nouvelle douche et choisir nos tenues pour la première soirée ! Mon Homme a opté pour une chemise blanche et un pantalon noir, il était très élégant, et pour ma part, un body et des bas avec une petite touche de rouge.

Après les petites photos pour vous montrer nos tenues, nous sommes allés prendre notre tout premier apéritif au Waiki. MrSirban a pris un Long Island, il a trouvé qu’il était beaucoup moins dosé en alcool que les autres années, et pour ma part, un jus de fruits frais. Du haut de la terrasse, nous avons de nouveau vu _Nous75le, ainsi qu’un couple d’amis de Taïwan, A. et L.. Ils sont montés nous saluer et nous avons bien papoté. Ils souhaitaient que nous dînions ensembles, mais nous avions plutôt envie d’une soirée en amoureux, juste MrSirban et moi, pour notre premier repas. Du coup, nous les retrouvons aujourd’hui à la Pool Party du Babylone. L’apéritif pris, nous sommes allés au restaurant du Waïki et avons été placés, à 21h15 et sans réservation, sur une table idéalement située en bord de piscine. Les habitués du Cap d’Agde le comprendront : c’est caaaaaaalme ! Les différents patrons nous ont expliqués que pour l’instant, ça bouge très fort le week-end, autrement le reste de la semaine est tranquille.

Le restaurant du Waïki a changé de propriétaires cette année et malheureusement, si c’est toujours aussi charmant, la qualité a un peu baissé sur certains points. J’ai commandé une viande bleue, je l’ai eu à point. Je me serais accommodée d’une viande saignante, mais pas d’une semelle et encore moins à 29 € le plat ! Les frites ne sont plus maison, mais industrielles et pas très bien cuites. Le buffet a encore augmenté : 35 € cette année ! Après le repas, nous sommes allés à la Wyylde Room pour revoir TantriX66, un adorable libertin qui certifie les fiches sur le site de rencontres et avec qui on coquine souvent au Kama Sutra. On a bien rigolés en papotant et en se remémorant la coupure de courant de l’année dernière, où j’avais profité d’une pénombre totale pour sucer un coquin devant la Wyylde Room en pleine rue, entre les différents restaurants, où c’est normalement formellement interdit ! Après ces retrouvailles, nous sommes allés au cinéma porno, L’Instant X.

En arrivant devant le ciné, j’ai un peu peur qu’il n’y ait pas grand monde avec qui jouer, car le patron vient de m’expliquer que c’est très calme pour le moment, mais qu’un couple est rentré juste avant moi dans la salle et n’a rien fait du tout. L’espoir reprend : avec un peu de chance, les hommes sont au taquet et ça va faire un feu d’artifice de giclettes. Avec mon Aimé, nous pénétrons dans l’antre sombre et glauque, poussant les deux rideaux de velours rouge pour rentrer dans la salle de projection. Je n’ai pas l’impression que les hommes soient très nombreux, ils sont dispatchés un peu partout sur les fauteuils. Je me dirige sous l’écran et ôte ma lingerie, là une petite vingtaine d’hommes se lèvent pour me rejoindre et m’accueillir. Les coquineries démarrent : j’enchaîne fellations et quelques gorges profondes. Les hommes sont vraiment top : très sympas, très respectueux et tous sont propres et respectent les consignes. Seul un a un goût assez prononcé, mais je mets ça sur le compte des fortes chaleurs. Je le masturbe du coup. A genoux, cuisses ouvertes, je me cambre et regarde les coquins droit dans les yeux. Les hommes jouissent assez rapidement sur mes seins, j’adore sentir leur sperme chaud sur mon corps. Un homme arrive et me dit “Bonjour Lilli”, je lui demande alors qui il est. Il me répond qu’il est “Pierre” (si j’ai bien compris, car après une huitaine de zizis sucés, avec l’excitation, je suis dans un autre monde et je ne comprends plus grand’chose !), je suppose qu’il s’agit d’un follower sur Twitter. Il se montre directif et entreprenant, il me dirige, me met quelques gifles et contrôle les fellations. Je me régale ! Il me traite de “vide-couilles” qui vient vider les mecs devant son “cocu de Mari” ! C’est très excitant. Il m’offre son sperme chaud sur les seins. Je le remercie pour ce bel aparté ! Concrètement, j’ai arrêté car il n’y avait plus d’hommes avec qui jouer. J’ai coquiné avec absolument tout le monde, quelque soit l’âge ou le physique, et j’ai littéralement vidé le ciné ! Les coquins m’ont applaudie et m’ont remerciée. Merci à vous surtout ! Vous étiez top ! Au total, j’ai fait jouir 11 hommes.

Après ces folies, je suis allée prendre une énième douche au club SM le “Clair-Obscur”. On a bien papoté et raconté toutes nos petites aventures respectives avec Denise, Michel, leur fils, Ange… Un vrai bonheur de les revoir ! De nouveau toute proprette, nous sommes allés, comme annoncé sur Twitter, au Tantra. Je ne suis vraiment pas partie dans l’idée de faire un gangbang, car je souhaite me préserver pour la Pool Party du Babylone et souffrant d’une vestibulite depuis une quinzaine d’année (si vous voulez savoir ce que c’est, c’est ici !), je ne peux pas faire un gangbang tous les jours. Je n’y parviens qu’en milieu ou fin de Cap d’Agde. Il me faut souvent une journée de repos du minou afin de cicatriser et repartir sur de bonnes bases. Concrètement, je suis trèèèès étroite, car mon périnée est en permanence contracté et la première pénétration provoque toujours une micro-déchirure. Ca fait un peu mal, mais je passe outre avec l’excitation et le lubrifiant ! Par contre, quelques heures après le gangbang, je la sens bien passer la petite déchirure et ça dure jusqu’au lendemain, le temps que ça cicratise.

Nous sommes arrivés au Tantra relativement tôt, vers minuit. La piste de danse est calme et les coins câlins vides. Avec mon Chéri, nous prenons un verre, un Coca pour mon Homme et une menthe à l’eau pour moi. Malgré tout, j’ai bien envie d’aller dans les coins câlins pour faire un deuxième petit bukkake. Nous nous y rendons et 2/3 hommes seuls nous suivent. MrSirban part me chercher une serviette pour que je pose mes fesses sur le coin câlins et là, je suis caressée par un très bel homme, méga charmant, le genre de gars “avion de chasse” avec qui je ferais sans hésiter l’exception du “duo”… bref, je regrette de n’être partie que dans l’idée que d’un bukkake. Quoiqu’il en soit, je m’y tiens et commence à le sucer en ayant envie d’être prise. Un autre bel homme nous rejoint, un black plein de charme et de jovialité. Une dizaine d’hommes sortis de nulle part m’entoure désormais… Mon Homme n’arrête pas de me dire “Mais vas-y ma Chérie si tu as envie, arrête de tergiverser, vas-y !” car il sent bien que je bouillonne d’envie. Et flûte ! Crotte de bique ! Saperlipopette ! Ca fait dix minutes que je répète “je fais seulement un bukkake” et d’un coup je lance à la volée dans un éclat de rire “Ah mince ! J’ai trop envie, finalement, si vous voulez, on fait un gangbang !”. Le beau black est le premier à me prendre, il se fraie un chemin entre mes cuisses en missionnaire. J’ai mon premier orgasme assez rapidement. S’en suite le mec “avion de chasse” méga charmant, en plus d’être canon, il est viril et dominant. Il maintient fermement mes poignets, tient ma gorge (sans pour autant l’étrangler), m’ouvre la bouche pour que je suce ses doigts… J’adore, je jouis à nouveau. Je me sens trempée de plaisir. Un troisième coquin demande si je peux basculer en levrette, il me prend ainsi au rythme de la musique. Je me régale ! Quel bonheur ! Je suis partie et ne suis plus trop qui est qui, qui fait quoi, qui me prend ! Je sais, grâce à MrSirban, qu’au total six hommes différents m’ont prise. Le beau black et Monsieur Canon m’ont prise deux fois, mais ne sont comptés qu’une seule fois dans nos totaux. J’ai arrêté le gangbang, car les hommes restants préférés des fellations. J’ai fait jouir deux autres hommes en plus sur mes seins, dont un monsieur handicapé, qui avait sans doute eu une polyo. J’ai été choquée par le report de MrSirban qui m’a expliqué dans le débrief que deux couples me regardant faire le gangbang critiquaient un peu un coquin handicapé, en disant que personne ne voudrait coquiner avec lui, qu’il n’arriverait à rien… Personnellement, je n’ai vraiment pas vu la différence avec une personne “non-handicapée”. Lorsque j’ai commencé à jouer avec, les deux couples n’arrêtaient pas dire que j’étais “gentille et généreuse” d’accepter de m’occuper de lui. Je trouve ça triste ce genre de remarque. Pourquoi ne pourrait-il pas s’amuser sous prétexte qu’il a le corps un peu déformé par une polyo ? Ca n’est pas contagieux. Il était très respectueux et sympa. Je suis quelqu’un qui fonctionne au feeling et non pas au physique. J’ai également reçu le sperme chaud d’un coquin qui avait le gland super doux. Ca peut paraître étrange comme phrase, mais sous la langue, c’était très agréable ! Au total, je me suis amusée avec huit hommes supplémentaires, dont six m’ont prise. J’ai refusé un tout jeune homme de dix huit ans qui avait vraiment envie de vivre sa première expérience avec moi, mais j’avais fini mes coquineries pour la soirée. Mon sexe était HS et je n’avais plus la force de sucer le moindre zizi !

Après ces coquineries, nous sommes allés prendre un dernier verre au bar L’Eros. Nous avons croisé Wyatt11 et Jaho13 avec qui nous avons fait plein de coquineries. Ils étaient accompagnés d’un couple d’amis avec qui nous déjeunons le 11 août. J’étais super contente de les revoir tous les quatre ! Ca faisait au moins 3/4 ans que nous n’y étions plus allés, car on s’y ennuyait ferme. Hier, nous avons bien apprécié l’ambiance. C’était festif, sympa et bien animé. Un performeur en Pole Dance nous a bluffés. C’était un homme et il était vraiment doué. Notre toute première soirée au Cap d’Agde a été super excitante. Nous l’avons fait en amoureux, à notre rythme et ça fait du bien. On a croisé plein de connaissances et niveau coquineries, c’était extatique ! Tout s’est merveilleusement bien passé. Une très belle première journée !


Total du jour : 19 coquins

11 giclettes au cinéma porno, L’Instant X

gangbang avec 6 pénétrations au Tantra et 2 giclettes

Total du séjour : 19 hommes


Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 commentaires sur “[Cap 2018] J1 – Spermette et Gangbang avec 19 coquins”