[Libertinage] Bonne baise au bord de l’eau

Habituellement notre dernier soir au Cap d’Agde est plutôt cool : on dîne en amoureux, on fait nos aurevoirs aux copains/copines et on rentre se coucher tôt à la caravane, car on se lève à 7h30 le jour du départ. Cette fois, la dernière soirée a été magique et Maxdu34300 n’y est franchement pas étranger. La décision de se rencontrer s’est prise le jour même dans l’après-midi, sur le site libertin Wyylde.

Milieu de journée, je finis un gangbang en sauna libertin avec onze coquins. Avec MrSirban, on retourne sur nos transats se remettre de nos émotions. Je jette un œil à ma fiche Wyylde (amante-lilli). Un message me tire l’œil. Maxdu34300 m’explique suivre nos aventures depuis deux ans et avoir parcouru en voiture plus de 800 kilomètres “aller” dans la nuit pour être au Cap en même temps que nous et découvrir le ciné porno. Ca m’interpelle. Hop ! C’est décidé ! On se verra le soir-même. Nous nous retrouverons devant le ciné X après le restaurant. Le feeling est immédiat. Je choisis tous nos partenaires sur le site de rencontres et je suis très instinctive. MrSirban a dans la majeure partie des cas un avis consultatif sur les libertins avec qui nous jouons, mais il arrive qu’il se retrouve devant le fait accompli. Comme les scouts, il est toujours prêt. J’ai un accord permanent de m’amuser avec qui je veux, quand je veux, que mon Aimé soit là ou non. Max me plaît, j’ai un bon ressenti et bien qu’il débute dans le libertinage, pourquoi tergiverser quand l’envie est mutuelle ! J’explique à MrSirban que nous aurons une rencontre libertine le soir. Il ne comprend pas grand’chose. Il m’écoute à moitié. Après plusieurs orgasmes et toujours excitée par le gangbang, je suis en pleine forme… alors que mon Chéri est en phase végétative pré-somnolente sur le transat. Je tente de lui réexpliquer… vainement. il comprendra en temps voulu ! Le soir arrive. Nous dînons avec des amis. Le service est long. Mon Homme me voit aller sur Wyylde régulièrement. Il comprend enfin qu’il se trame quelque chose lorsque je presse la tablée, car on est en train d’accuser un bon retard sur l’heure donnée en message privé.

Le repas terminé, il est 23h30. On fonce dans les allées du Cap d’Agde retrouver Maxdu34300, MrSirban comprend enfin et me pose plein de petites questions : qui est-ce ? qu’est-ce qu’il est prévu ? qu’est-ce qu’il s’est passé pour que ça se décide sur un coup de tête ? Tout en marchant, je réponds ! Nous retrouvons le jeune homme devant le ciné X. Je le reconnais immédiatement. Il ne connaît pas le ciné. Il a une petite appréhension. Nous pénétrons dans l’antre de débauche. Il y a plein d’hommes seuls, qui pensent que nous venons faire un bukkake comme chaque soir. Exceptionnellement, je ne coquine qu’avec Max. MrSirban est très excité de me voir donner l’exclusivité à un homme. Je ne l’ai jamais fait et pour ma part, ne m’offrir qu’aux regards des autres alors que j’offre mon intimité à Max participe aussi à mon excitation. Ça change ! Max me prend sur le canapé du ciné devant une horde d’hommes voyeurs. Assez rapidement, il est mal à l’aise par la présence oppressante des autres qui se collent à lui pour voir l’action. Nous sortons vite du ciné, le but n’étant pas que l’un de nous se sente mal. Ce doit être un plaisir partagé. Pour nous remettre des émotions, nous prenons un verre tous les trois à la Pilouterie. On se découvre. Il a 23 ans et comme moi à son âge, il débute dans le libertinage. Il nous explique être plus à l’aise avec le sexe en extérieur. J’ai fait un gangbang avec onze hommes l’après-midi, là il m’a prise au ciné porno. Mon minou est en bout de course. En plus, j’ai mangé une grosse pizza aux fromages et j’ai mal au ventre ! La poisse ! Peu importe, j’ai envie de profiter. C’est notre dernier soir au Cap et le lendemain, on se lèvera à 7h30 pour libérer l’emplacement de camping pour 10h. On a qu’une vie : mon minou prendra des jours de congés plus tard ; je dormirai mieux une autre nuit ; je ferai attention à mes intolérances alimentaires pendant une dizaine de jours ! MrSirban acquiesce, on est sur la même longueur d’ondes : Carpe Diem ! On quitte la Pilouterie et on suit Maxdu34300 au bord du chenal. Nous ne sommes jamais allés dans ce coin du Cap.

Max et moi marchons main dans la main dans les rues animées du Cap. MrSirban nous suit quelques mètres derrière. Il adore cette complicité évidente. Nous trouvons un petit passage pour aller en bord de chenal. C’est super excitant. Nous voilà en pleine nuit au bord de l’eau pour coquiner. Le lieu n’est pas très bien éclairé et le sol est jonché de petits cailloux, végétaux divers et quelques déchets. Derrière nous, il y a le chenal séparant le quartier naturiste du Cap d’Agde textile. Quelques voyeurs nous ont emboîté le pas et restent à  bonne distance derrière les fourrés. Ils nous observent. Mon Homme les chasse, il n’a pas envie de faire la police et veut profiter pleinement de son plaisir candauliste : me voir prendre du plaisir dans les bras d’un autre homme que lui. Max est tout autant excité que nous par la situation. Le désir est palpable entre nous trois.

Max et moi nous déshabillons l’un après l’autre. Je porte la lingerie offerte par MrSirban pour mon anniversaire. Je la lui donne pour qu’il me la garde. Mon Amant pose sa chemise à même le sol pour que je puisse disposer d’un petit coin propre et douillet.  Mon Homme reste habillé. Il sert un peu de porte-manteau, le pauvre, tout en filmant à l’aide du téléphone portable la rencontre libertine. Malgré tout, il est vraiment excité par la situation. Son regard brille de plaisirs candaulistes. Après des échanges de baisers torrides, je m’agenouille et sors le membre durci du pantalon de Max pour le savourer. Je le prends en bouche et m’en délecte. Fellations et gorges profondes s’enchaînent au rythme tantôt imposé par mon Amant, tantôt imposé par moi. Je reste accroupie car le sol n’est pas très confortable !

Maxdu34300 me propose de me prendre. Il sort un préservatif de sa poche. Je ne suis pas certaine d’avoir la santé pour parvenir à me faire prendre une nouvelle fois, mais j’en ai envie. Je me positionne en levrette sur la chemise de mon Amant, qui vient s’immiscer dans mon entrecuisse humide de désir. La sensation d’échauffement des premières minutes laisse rapidement place à des ondes de plaisirs et d’orgasmes. La situation m’excite grandement, j’adore le sexe en extérieur, je nous sens très complices tous les trois et s’amuser de nuit rajoute à l’ambiance un peu hard.

Les coups de reins bien sentis s’enchaînent. C’est intense et viril, profond et torride. A quatre pattes, comme une bonne petite chienne, j’encaisse une bonne partie de sexe au bord de l’eau avec un Amant joueur, mignon et super sympa. Max me tient tantôt par les épaules, tantôt par les cheveux et impose un rythme soutenu. Son bassin claque contre mes fesses rebondies. C’est un délice ! Je croise le regard de mon Homme, profondément excité de me voir autant en phase avec un complice libertin. De plus, il me voit jouir régulièrement et sourire à tout va. Ca participe pleinement à son plaisir candauliste : au plus je jouis, au plus je m’abandonne à un autre homme que Lui, au plus ça le transporte au Septième Ciel.

Max et moi avons un peu mal aux genoux. Le sol n’est pas adapté à nos ébats virils ! Il propose de me porter et de me baiser à bout de bras. Vous allez rire, mais au moment précis où il m’a suggéré cela et que je me suis entendue dire “oui”, j’ai pensé à deux choses : premièrement, à cette bonne grosse pizza et au dessert que je venais de dîner et que ce pauvre Max n’était pas le plus chanceux ce soir là et deuxièmement, que j’avais un ascendant boulet très prononcé et que je n’étais absolument pas sûre avec mes bras en guimauve de maintenir la position longtemps ! Typiquement LA pensée stupide de fille, mais que voulez-vous, on ne se refait pas ! Cet aparté rapidement passé, je me suis laissée… porter par les sensations.

Mes bras solidement accrochés à son cou et ses mains soutenant fermement mes fesses pour que je ne tombe pas. Etant très cambrée, je dois basculer mon bassin contre le sien pour qu’il puisse me prendre plus facilement en apesanteur. Nos corps ne forment plus qu’un : nos bassins plaqués l’un contre l’autre et nos sexes intimement liés l’un à l’autre se donnent du plaisir à l’unisson. C’est très charnel. Qu’est-ce qu’il fait chaud ce soir d’été en bord de chenal !

Élégante et gracieuse redescente, n’est-ce pas !

Ayant retrouvé le plancher des vaches et l’envie étant toujours très palpable, je prends appui contre Mrsirban. Mes mains posées contre ses épaules, mon Homme est au plus près de notre complicité intime. Il sent les saccades de mon souffle, mes râles de plaisir et les coups de reins de Max. Son regard plonge dans le mien. Nos corps vibrent d’envie, on partage un moment magique tous les trois. Nous sommes en osmose libertine. C’est extatique !

La fatigue se fait sentir de toute part. Il est plus de deux heures du matin et nous sommes ensembles depuis 23h30. Mon minou commence méchamment à surchauffer et ça me fait un peu mal. Je suis allée au bout de mes limites physiques. Je préfère arrêter les coquineries. Il faut dire qu’entre le gangbang avec onze coquins, la petite partie au ciné X et cette bonne baise en extérieur, mon petit corps a bien donné de sa personne. Je m’accroupis et me régale une dernière fois en gorge profonde du membre durci de Max pour lui souhaiter une belle nuit. Un dernier instant de plaisir partagé entre nous sous le regard passionné et exalté de MrSirban.

Nous avons passé une merveilleuse soirée avec Maxdu34300, un jeune homme vraiment charmant, très joueur et coquin. Le feeling a été immédiat sur Wyylde et s’est confirmé tout le temps passé en sa compagnie. MrSirban a également adoré ce moment de sexe intensément complice et torride. C’est une vraie belle rencontre, à refaire avec plaisir ! Notre dernière soirée au Cap d’Agde a été magique et Max n’y est vraiment pas étranger.

Juste après les coquineries, avant de se quitter

Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires sur “[Libertinage] Bonne baise au bord de l’eau”