No Escape

Aujourd’hui, mon Homme a glissé une lettre dans le buffet avec des instructions à suivre pour la journée. Il m’en informa par sms. Il me demandait, alors que j’étais encore en pyjama, de revêtir menottes de poignets et de chevilles et d’être fière de ma docilité pour le reste de la journée. Très excitée par sa demande, je m’exécutais et mettais les bracelets seule.
 
05
 
Ensuite, nous déjeunâmes normalement, à la différence près que j’étais menotée. Arrivé au café, il lia les poignets entre eux, derrière mon dos, me fît m’agenouiller et me mit son sexe dans sa bouche pour que je lui prodigue une fellation. Je me suis exécutée avec plaisir et gourmandise.
 
Je pris ensuite ma douche, normalement. Comme les bracelets de force sont rouge et noir, je décidais de porter une tenue en accord avec eux. Je voulais lui plaire et l’honorer. Je mis également le collier et la laisse de chienne, comme il me l’avait expressément demandé. Lorsque je sortis, je vins à lui pour lui montrer que j’avais bien suivi les instructions.
 
01
 
 
Il me guida dans la pièce principale de la maison et me conduisit vers le canapé. Il voulut d’abord que je caresse son sexe, doucement, sans le faire bander, puis me demanda de le prendre en bouche le plus profondément possible. Je pouvais encore le gober totalement. Il fit ensuite grossir sa queue dans ma bouche, jusqu’à ce que celle-ci prenne toute la place disponible ! C’était très excitant. Après quelques échanges, il me demanda de m’allonger sur le ventre et m’attacha les pieds et les poings entre eux.
 
02
 
Ensuite, il se glissa entre mes fesses, s’allongea sur moi et se masturba ainsi, profitant de mon corps et de sa totale disponibilité. J’étais complètement offerte à lui et ne pouvait rien faire, hormis ramper minablement.
 
Il me plaça ensuite sur la méridienne, et m’attacha d’une autre manière. Je ne pouvais pas davantage bouger. Mes pieds étaient liés entre eux, mes poings entre eux également, le tout maintenu par une chaîne. Cette position me fit bêtement rire, j’ai eu en tête l’image des cannibales des dessins-animés, qui saucissonnent leur victime avant de les manger ! Face à cette situation saugrenue, il me plaça son sexe dans la bouche pour que j’arrête de rire. Il me fit le sucer ainsi, la tête en bas, offrant ma nuque à un éventuelle gibet, complètement saucissonnée. 
 
Il me retourna comme il put et me mit sur le dos. Il m’écarta les jambes et y installa un vibromasseur, après m’avoir écarté les lèvres. Il le maintint à l’aide d’une ceinture coulissante, qu’il plaça sur mes cuisses. J’étais complètement soumise à l’appareil, je ne pouvais pas faire autrement que de jouir bêtement, mécaniquement, sans cesse.
 
03
 
Dans cette position, il me demanda de le sucer pendant qu’il postait sur twitter les photos qu’il prenait de moi. Je devais continuer à maintenir son excitation. J’ai du jouir six ou sept fois je pense. 
 
Après, mon clitoris finit par s’engourdir et je ne ressentais plus grand’chose. C’était ni agréable, ni désagréable, ni douloureux, ni jouissif. C’est ce qu’il attendait qui se produise. Parfois, il plaçait son pied sur mon visage pendant qu’il se masturbait, c’était excitant et humiliant.
 
Finalement, il s’assit sur moi, à califourchon, et se masturba. Puis il décida de me jouir dessus. Ce fut une belle giclée. J’ai beaucoup aimé ce jeu, j’ai trouvé cela très excitant ! Pour finir, il m’autorisa à ôter mes attributs de docilité : collier, laisse, menottes de chevilles et de poignets, alors que dans son courrier, il était stipulé que je devais les conserver jusqu’au dîner. Il m’a libérée et je l’en remercie, j’espère l’avoir dignement honoré.
 
041
 
 
Partagez !

  2 comments for “No Escape

  1. 4 septembre 2011 at 21 h 00 min

    Cela a été une très belle expérience où tu as été très docile, très obéissante.
    C’était aussi esthétiquement très beau de te voir ainsi à ma merci, à subir les vibrations du petit vibromasseur clitoridien sans pouvoir réussir à t’arrêter de jouir.

    Tu as joué ton rôle à la perfection et je te remercie d’avoir pris et de m’avoir donné autant de plaisir.

    A une autre fois pour un autre jeu…

  2. 1 novembre 2011 at 19 h 45 min

    hummmm!!! le plaisir d’être attaché

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *