[Exhib] Dans un parking

Fin mars, le temps est maussade. Il a plu toute la matinée et l’après-midi s’annonce grise. Depuis quelques mois, nous avons repéré une exposition sur Marilyn Monroe susceptible de nous intéresser à Aix-en-Provence, mais on n’a jamais vraiment trouvé le temps d’y aller.

A peine arrivés dans le parking, je demande à MrSirban de prendre quelques photos. J’ai bien envie de faire des exhibitions ! Comme rien n’était programmé à ce sujet, les photos sont faites avec mon téléphone portable. J’aime beaucoup l’ambiance un peu glauque des parkings : lumière criarde des néons, voitures agglutinées dans des niches d’infortunes, chemins de traverse bétonnés…

Pour l’occasion, j’ai revêtu une petite robe offerte par @PascalConstantini. Elle est mignonne et sexy, courte et très agréable à porter. Comme je m’attends à glisser un peu partout sur les pavés mouillés de la ville, j’ai chaussé une paire de sneakers Guess histoire de ne pas faire d’aquaplaning en talons aiguilles.

Exhib manquée ! On a entendu le groupe dans les escaliers… Grrrr !

Direction l’hôtel de Caumont, que nous ne connaissons pas. Pas de chance pour nous, il y a un groupe de jeunes venus le visiter en même temps. Pour le coup, on n’a pas fait d’exhib pendant l’exposition. Cet hôtel particulier est majestueux et très bien restauré. Il est situé à deux pas du cours Mirabeau.

Au niveau de la visite même, on a accès à un film sur Cézanne de trente minutes, deux salons représentant les appartements privés de l’hôtesse de maison… vraiment très succinct ! Et deux étages (soit cinq salles je crois) sont consacrés à l’exposition sur Marilyn Monroe. L’exposition en elle-même est bien faite. On retrace sa vie, de sa naissance à son suicide, à travers ses passions, les hommes qui l’ont “construite”, son caractère bien trempé, son côté joueur… En parallèle, on suit l’histoire des Etats-Unis et plus largement celle du monde pour comprendre dans quel contexte l’actrice s’inscrit. Par contre, interdiction formelle de prendre des photos et c’est surveillé par plusieurs cerbères. On n’a même pas essayé !

Une bonne heure et demie après, nous finissions la visite de l’hôtel de Caumont. On a réussi à glisser des petites exhibes dans l’escalier qui mène à la sortie (en passant au préalable par la boutique). J’étais en train de relever ma robe lorsqu’un des cerbères est arrivé sur nous. Sur le coup, on a craint être pris en flagrant délit d’exhibition. En fait, il descendait simplement. J’ai fait mine de tirer sur ma robe pour la replacer et il nous a gentiment salués. J’ai eu chaud aux fesses ! Trente seconde après, j’étais grillée le popotin à l’air !

Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “[Exhib] Dans un parking”