[Ciné porno] Orgie libertine et record

Tous les prétextes sont bons pour aller au cinéma porno et cette fois, le thème retenu est : fêter la Toussaint, puis mes 80 000 followers sur Twitter. C’est l’occasion de rencontrer en vrai les followers, les libertins de Wyylde et les lecteurs du blog. Avec mon Aimé, nous aimons passer du virtuel au réel. On n’a jamais filtré pour nos rencontres au ciné X. Vient vraiment qui veut !

Nous avons réussi à poser deux jours de congés en profitant du jour férié de la Toussaint avec MrSirban. Nous avons laissé les followers de Twitter choisir entre jeudi 2 et vendredi 3 novembre pour la rencontre et… c’est le vendredi qui l’a emporté !

Comme à chaque fois, j’ai peur qu’il n’y ait pas grand monde qui vienne, d’autant que nous n’avons prévenu que mi-octobre ! Du coup, je l’ai signalé partout où on peut me suivre : Twitter, ma fiche Wyylde, l’agenda du blog et même Instagram ! J’ai eu peu de retours sur qui comptait venir. Le vendredi, nous nous sommes réveillés impatients et déjà très excités par cette journée libertine.

Le matin, j’ai geeké un peu sur la X-Box pendant que mon Aimé faisait des corvées sur l’ordinateur. On a déjeuné à la maison, puis nous nous sommes douchés et sommes partis en direction du cinéma X-Center. J’ai opté pour une robe rouge décolletée, des escarpins rouges vernis et une paire de bas Wolford rouge et noire.

Nous sommes arrivés au X-Center à l’heure. Geofbize nous a gardé une place de parking pour que nous n’ayons plus qu’à nous garer. Il vient pratiquement à chaque rencontre, il est super sympa ! Au rez-de-chaussée, on a retrouvé Bredall, toujours adorable. On a remarqué quelque chose de rassurant par rapport aux autres fois, maintenant les hommes seuls doivent obligatoirement laisser leur téléphone portable en consigne lorsqu’ils paient l’entrée du cinéma porno.

Avec Geofbize

On discute un peu en bas, puis nous montons rapidement au premier étage. Je crains jusqu’au bout qu’il n’y ait pas grand monde, mais en pénétrant nue et tenue en laisse par MrSirban dans la salle de projection, je comprends que plein de coquins sont venus m’honorer :

Je suis très bien entourée ! Pendant toute la… séance, j’ai gardé ma laisse pour que les hommes puissent l’utiliser s’ils le veulent. Mirabilys en fait rapidement bon usage et me guide vers son sexe pour que je le suce, tout en me fouettant très doucement le visage par moment avec la poignée en cuir. J’essaie de m’occuper des hommes m’entourant, ils sont nombreux et je finis rapidement à me déplacer à quatre pattes pour aller sucer les membres durcis de plaisir. Geofbize me fesse et jouit le premier sur mes fesses. Il a une sacrée santé et jouira deux autres fois. Mon Chéri adore me voir si bien entourée, tout en surveillant que les hommes respectent les consignes de sécurité sanitaire : pas de doigt, pas d’éjaculation buccale ou vaginale, surveillance des capotes.

Photo de 2014 prise, avec autorisation des patrons, au cinéma X l’Etoile à Marseille
Photo de 2014 prise, avec autorisation des patrons, au cinéma X l’Etoile à Marseille

Quelques caresses, fellations et gorges profondes sous l’écran plus tard, les choses sérieuses commencent. Je me mets à genoux sur les sièges du cinéma, en appui sur le dossier, et les sexes s’enchaînent entre mes cuisses, entre mes deux paires de lèvres. Pendant que je suis pénétrée, je suce et masturbe les hommes du second rang. Deux jouissent assez rapidement sur mon bras et mes seins. Le premier à me prendre est Style83, un charmant jeune homme qui me prendra une seconde fois. Sa façon de faire est virile et puissante. J’adore les gangbang, car les sensations sont très différentes d’un homme à l’autre, que ce soit son chibre ou sa façon de faire. La multiplication des plaisirs est grisante et extatique. Je n’ai pas su qui était le second homme à me baiser, non pas qu’il est mal fait, loin de là d’ailleurs, car tous les hommes ont été tops, mais… grisée de plaisir et en levrette, je n’ai simplement pas vu. Les sexes filent, se faufilent, m’enfilent. Je faillis sous les orgasmes et je ne suis pas tout ! Je suis grisée de plaisir, les gifles et fessées me transcendent, les pénétrations me conduisent dans un autre monde. Physiquement, mon corps est là, cérébralement je suis ailleurs. MrSirban encourage les hommes à me prendre et à me fesser. Il aime me voir perdre pieds. Nos regards se croisent par moment et le plaisir complice est partagé. Le troisième est Pat13210, puis Bigmars13. Certains me prennent plusieurs fois, comme Bredall qui m’a maîtrisée à plusieurs reprises : mots crus, fessées, gifles et pénétrations profondes, bien senties. 

Au total, neuf hommes différents me baisent à la chaîne. Je reste pour la moitié en levrette et la moitié suivante, je bascule sur le dos, cuisses ouvertes, complètement offerte et indécente, pieds juste de nylons vêtus et cheveux en bataille, devant tous ces hommes, qui aperçoivent mon intimité rougie par les assauts virils. Je préfère la levrette, mais je suis très cambrée et le basculement de mon bassin place mon sexe différemment des autres femmes. Du coup, il arrive souvent que les coquins ne trouvent pas l’entrée de mon minou. En missionnaire, la cambrure est moins prononcée et le terrain de jeu de mon corps se fait plus praticable ! Sur le dos, j’adore la sensation d’être entourée d’hommes, car partout où je regarde je vois des visages accompagnés de quelques zizis ! Trois hommes à ma droite, trois à ma gauche, un entre mes cuisses, un à ma tête… Un coquin me prend deux fois, en levrette et en missionnaire, et j’aime beaucoup car il est viril. Tout comme Bigmars, j’adore à chaque fois, il allie douceur et félinité ; puissance et virilité. Il me susurre des mots crus dans le creux de l’oreille tout en cambrant mes reins sous ses coups de queue bien sentis : “ma petite salope, ils viennent tous t’honorer car t’es une belle petite vide-couilles…”. Il sait me dire les choses comme il m’excite de les entendre ! Les mots crus résonnent avec suavité et délicatesse, comme un bonbon piquant enrobé de chocolat au lait.

Après les neuf hommes à m’avoir pénétrée, je commence à surchauffer sévère car au total, c’est une quinzaine de pénétrations différentes ! Je poursuis en fellations et gorges profondes pour un final en bukkake. Il m’est plus facile de voir qui joue avec moi. Certains coquins ont une santé d’étalon, comme Geofbize, qui a joui trois fois, dont une dédiée à @GegeP95 et @Voiletvent (sur Twitter, on s’était rencontrés en mai 2015). Je suis gâtée, car plein de coquins sont très mignons, comme Blezor qui fait sa toute première expérience de bukkake, ou PlayforSex (pseudos Wyylde), que j’ai réussi à prendre en gorge profonde, bien que son sexe fasse 20 cm de long et 6 cm de large ! MrSirban n’a pas besoin de faire la police, car l’ambiance est vraiment bonne. Les hommes se montrent tous très respectueux des consignes. C’est parfois un peu borderline, mais là, tout le monde est jovial et bon enfant. Pourtant, on doit être une bonne trentaine dans la salle de projection du cinéma porno. Mon Homme profite et savoure, il se masturbe et je le vois très excité.

Les fellations s’enchaînent et le sperme ruisselle sur mon visage, mes fesses, mes seins. Je suis luisante de plaisir ! Mirabilys m’arrose alors que je suis allongée sur le dos, Stannn jouit également sur moi. C’en est très glissant par terre, car une vingtaine d’hommes m’asperge de leur semence, certains jouissent plusieurs fois, d’autres m’inondent après m’avoir prise. Pour une fois, j’ai retiré mes escarpins, car dans le gangbang j’ai senti plusieurs coquins se prendre les jambes dans le talon et je ne souhaitais pas les blesser ou les griffer. Mes orteils baignent littéralement dans le jus, j’ai les nylons imbibés de sperme. C’est bien la première fois que je trempe autant dans la semence ! Lorsque je m’en rends compte, je trouve ça assez dégueu, puis l’excitation prenant le dessus, c’en devient excitant. Je dois faire des petites apartés pour m’essuyer, car beaucoup jouissent sur mon visage (bouche fermée par mesure de sécurité sanitaire) et pour continuer à sucer sans asperger mes partenaires, je fais des petites retouches propreté. Après plus d’une heure de sexe hard entre gangbang et bukkake, un des derniers à m’offrir son sperme est Decembriste. Après il n’y a plus d’hommes souhaitant jouer dans le ciné porno et pour être honnête, ça tombe bien, car je fatigue des genoux et de la mâchoire ! Je suis très surprise, car mon record a de nouveau été battu.

Direction, une bonne douche, car mes orteils baignent dans le foutre et ma peau est liftée par le sperme ! Nous profitons du couloir pour faire quelques petites photos du résultat final. Prendre des photos ou faire des vidéos est formellement interdit dans les lieux libertins, que ce soit en club, sauna ou cinéma porno. Lorsque nous faisons la photo finale, nous veillons toujours à ce que personne ne soit sur le cliché. Cette fois, vous pouvez voir Mirabilys à mes côtés. TiCoco a souhaité prendre la pose pour faire un bon souvenir ! Un des employés du cinéma m’a ensuite donné une serviette et une clef, afin que je puisse aller me doucher tranquillement. Niveau hygiène, il y a tout le nécessaire pour un après-coquineries : plusieurs gels douches et déodorants différents, des cotons démaquillants, du bain de bouche, une petite poubelle… C’est bien pensé et ça permet de repartir propre de ces petites folies libertines ! Après l’effort, nous sommes allés avec Bredall, son ami, Geofbize et mon Homme au Bistro, le café jouxtant le cinéma porno pour débriefer, papoter et se retrouver. C’est également l’occasion de discuter plus sereinement avec les participants.

Au total, vingt-huit hommes m’ont honorée. Neuf m’ont prise et dix-neuf ont joui sur moi. On ne compte que les partenaires différents, car certains coquins ont joui ou m’ont prise plusieurs fois. Ce bukkake et gangbang des 80K followers est un excellent cru : record battu (en mai dernier, 27 coquins jouaient avec moi : lire l’article), excellente ambiance, de belles retrouvailles et découvertes coquines. En parlant de ça, j’ai passé le cap des 100 témoignages sur ma fiche Wyylde ! Youhouh ! On a beaucoup aimé avec mon Chéri.

 

Partagez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 commentaires sur “[Ciné porno] Orgie libertine et record”