[Cap 2019] J7 – Douche de sperme à la Baie des Cochons

Mardi 6 juillet, on se réveille encore vraiment tôt. Nous nous sommes couchés à 3h40 et on ouvre un oeil à 8h55. Comment vous dire que… ça pique ! On a vraiment du mal à émerger. Petite vitesse et grand doucement, tout nous prend deux fois plus de temps qu’à l’accoutumée. Nous petit-déjeunons, je rédige l’article pendant que MrSirban fait la petite vaisselle, puis nous allons nous doucher. Nous devons rejoindre nos amis Elysa Exhib et Enrique, accompagnés de Fa., au Paralia à 13h30 pour déjeuner et passer la journée tous les cinq ensemble.

Les pauvres sont pris dans un embouteillage monstre entre Vias et Agde. Ils nous préviennent de commencer à manger sans eux, car ils sont littéralement bloqués. Ils s’extirpent de la circulation interrompue un temps et finissent par nous rejoindre vers 15h. De notre côté, avec mon Aimé, nous avons pris une petite salade composée et un hot-dog au Paralia, c’est une plage privée à proximité immédiate de la Baie des Cochons, la plage coquine. Quel bonheur ! Nos amis arrivent enfin et nous rejoignent. Ils ont très faim, nous allons au restaurant juste au-dessus du Paralia, le Sun Beach. Sur le chemin y menant, nous croisons la très jolie Charmette Sexy, que vous pouvez suivre sur Twitter.

La salade composée ne m’a calée qu’une dent creuse et je décide de faire un vrai repas avec eux : brochette de poulet et salade de fruits au chocolat. MrSirban reste sur son hot-dog et opte pour un dessert, une Dame Blanche. C’est un plaisir de les retrouver. On papote, on rigole ! On ne voit pas le temps passer. D’un coup, on se rend compte qu’il est presque 18h et on a bien envie de se faire un bukkake des sables entre amies.

C’est la toute première fois que nous pratiquons le bukkake à la Baie des Cochons sur la plage, habituellement nous le faisons dans la mer, ce qui me permet d’être rincée dès que c’est nécessaire. Vue le nombre de giclettes que j’aie reçu, je ne vais pas vous dire que je me souviens des personnes avec qui j’ai joué. Je ne sais d’ailleurs pas si cela est possible et avec cinq heures de sommeil, j’en suis incapable ! Nous avons croisé VoyeurDuSud, qui nous a un peu briefé sur les bukkake des sables. Il faut être ferme et bien délimiter les bases car il y a a minima une cinquantaine d’hommes seuls à gérer.

Elysa Exhib et Enrique s’installent sur une serviette à côté de la notre. Nous discutons un peu, Enrique caresse l’entrecuisse d’Elysa et je masturbe MrSirban doucement. Forcément, cela attire le regard des hommes seuls qui commencent à rôder autour de nous attendant qu’une action concrète se déclenche. MrSirban est un peu inquiet de se faire attraper par la police et demande à un homme si il a eu échos d’arrestations ou de verbalisations. L’homme le rassure en lui expliquant que les dunes sont interdites, car c’est une réserve naturelle protégée. La plage est tolérée, car elle est hors de la réserve. Il est le premier coquin dont je m’occupe. Souriant, avenant et charmant, il est également tout propre. Je le suce donc avec plaisir. Il jouit rapidement sur mes seins. Je lève la tête et… il y a au moins une vingtaine d’hommes désormais. Je ne vois plus trop Elysa, seulement ses cheveux blonds. Je retrouve des habitués du cinéma porno. Ils jouissent à leur tour rapidement. Les giclettes fusent. J’entends mon Aimé râler deux ou trois fois en demandant aux coquins de ne pas bousculer et de me laisser de la place pour que je puisse respirer et bouger. Du coup, je me retrouve avec un périmètre d’aisance bien pratique pour pouvoir pivoter régulièrement sur mes genoux et m’occuper des hommes patientant à droite, à gauche, devant, derrière ! Le cercle grossit encore. Il fait désormais nuit en plein jour, j’ai un horizon de zizi. Je pense qu’il y a cinq à six rangées d’hommes se pressant entre eux pour essayer d’accéder à ma bouche s’ils sont propres et semblent sains ou à mes mains à défaut. Ils doivent être une bonne cinquantaine.

Ils sont vraiment gentils avec moi, ils me font des petites caresses sur le visage, me font des bisous sur le front ou les cheveux, ça contraste réellement avec le côté trash de la situation. Je leur inspire douceur et délicatesse alors que je suis en train de sucer des bites à la chaîne les genoux dans le sable et que je suis recouverte de sperme ! MrSirban m’explique que ça pousse franchement fort derrière lui pour accéder au premier rang. Il trouve malgré tout la situation très excitante, car les hommes du premier rang sont sympas et joueurs. Je retrouve des coquins de chez GroupeDeMecs ou du moins qui étaient à la soirée, car ils disent : “Ah ça y est ! Le bar à pipes a réouvert !”. C’est marrant !

La majorité jouit très vite et ceux qui tardent, je les délaisse pour un autre zizi. Vu le nombre, je ne peux pas rester dix minutes sur une personne. Je ne vois désormais plus du tout Elysa, je n’ai aucune idée du nombre de coquins, mais c’est pire que dans la mer. Personnellement, je trouve les bukkake marins plus hygiéniques, car les vagues me rincent régulièrement le sperme et ce dernier n’entre jamais en contact avec mon sexe. Là, mon Chéri doit régulièrement m’approvisionner en lingettes intimes pour que j’essuie les coulées de giclettes afin qu’elles ne touchent pas ma minette. Quand un zizi lui semble bizarre et qu’il me voit prête à le masturber, il me le dit franchement : “Ma Chérie, lui tu ne t’en occupes pas, il a des boutons bizarres !”, “Lui, il a des rougeurs, tu en prends un autre !”. On reste vigilants à deux et on forme une bonne équipe du coup ! Oh ! Je vous raconte une anecdote marrante. Un coquin jouit sur mes seins et se retrouve la main pleine de sperme également. Il tape sur son torse nu et désigne MrSirban du doigt pour nous remercier tous les deux au moins dix fois… sauf qu’il a envoyé plein de sperme à mon Aimé en faisant ce geste, qui lui répond “C’est super gentil, merci, mais les autres gars, ne faites pas ça, j’ai reçu plein de sperme !”. Et tout le monde rit franchement ! Finalement, j’arrête car mes genoux me lâchent. J’ai mal aux rotules, mes jambes flageolent. Debout, je tremble trop pour poursuivre. J’ai fait jouir 34 hommes ! Lorsque nous sommes partis pour que j’aille me rincer dans la mer, qui est à 21°. Elysa continue à sucer et se faire gicler dessus.

Après ce bukkake de dingue, on rentre au camping pour prendre une douche et aller en soirée. On quitte la caravane à 20h, on a essayé de se faire tout beau tout propre ! Nous allons prendre notre verre au Waiki. Deux beaux hommes au corps sculptural viennent nous parler. Ils m’avaient vu à la Baie des Cochons l’après-midi et n’avaient pas réussi à franchir les rangées ! Ils auraient bien coquiné avec nous, mais ils repartaient aujourd’hui. Nous sommes ensuite rejoints par Nous75le.

Nous allons dîner tous les quatre au restaurant Bagatelle. On s’est régalés, on a très bien mangé et on a bien rigolé aussi ! Je peux vous dire qu’on ne s’ennuie pas avec ces deux là !

Nous sommes ensuite allés au cinéma porno à quatre… enfin à cinq avec le poulet ! On l’a confié au patron pour qu’il le range dans son local le temps des coquineries, j’ai peur que ça pouet en plein ciné X et, autant ça me ferait rire, autant ça casserait l’ambiance coquine. Arrivés dans l’antre de débauche et de foutre, je m’agenouille dans un petit coin à proximité de l’écran. La bonne place pile en dessous est prise. Madame et Monsieur Nous75le et MrSirban s’assoient à côté les uns des autres et m’observent faire ! C’est excitant car il y a une grande complicité entre nous quatre et ça créé une belle alchimie dans ce cinéma sombre. Je commence à sucer les sexes se présentant à ma bouche. Le premier coquin tarde tellement à venir que je comprends qu’il ne jouira jamais. Je change de crèmerie ! Le suivant se montre également très long. Mince ! Ça sent la soirée compliquée ! Je persiste, le troisième m’offre enfin son sperme sur la poitrine. C’est un habitué ! Le second à jouir sur mes seins est aussi un habitué. Heureusement que je peux compter sur eux ! Le troisième est assez grand et je dois changer de position pour atteindre son sexe sinon j’arrive à hauteur de mi-cuisses ! Le quatrième me plaque tellement fort contre lui que je dois forcer pour ne pas me retrouver contre son pantalon et le slip à ses genoux. Je suis couverte de sperme et je n’ai pas envie de salir ses vêtements. Pendant ce temps, je vois Madame Nous75le du coin de l’oeil en train de se laisser tenter par un zizi ! Elle suce son premier sexe au ciné X ! Le cinquième coquin jouit assez rapidement, bien que je ne le suce pas, j’ai l’impression qu’il a une drôle d’odeur. Je ne sais pas si ça vient de lui ou d’un autre, mais je n’ai pas envie d’y mettre mes lèvres dans le doute. Il gicle sur mes seins après s’être masturbé. Le sixième et le septième coquin jouissent tous les deux rapidement après quelques fellations. Ensuite, je tombe sur un homme assez désagréable. Il laisse les pans de sa chemise tomber sur mon visage et bien que j’essaie deux ou trois fois de les lui donner, il s’en fiche. Au regard du peu de respect qu’il semble avoir pour moi, je le délaisse et décide d’arrêter. Il n’y a pas une excellente ambiance ce soir. Il y a peu d’hommes et certains sont un peu bizarres, froids… Je n’aime pas m’obliger et encore moins dans le libertinage, donc à ambiance pas terrible autant tout arrêter ! J’ai fait jouir sept coquins sur mes seins !

Nous faisons les photos souvenirs avec Nous75le et Hervé le poulet ! Nous sommes ensuite allés rendre Hervé le Poulet à Benjamin de Wyylde vers minuit maculé de sable de la baie des Cochons et ayant vu de près des giclettes ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce pouetpouet a amené des gens qui ne nous auraient jamais parlé autrement !

Nous75le est parti se reposer et nous avons pris un dernier verre au Waïki avec MrSirban jusque minuit trente. Nous sommes ensuite allés nous coucher bien épuisés par les vacances au Cap et les courtes nuits. On tente de se coucher tôt pour récupérer un peu d’énergie !


Total du jour :  41 coquins

34 giclettes à la Baie des Cochons – bukkake des sables

7 giclettes au cinéma porno L’Instant X – bukkake cinéphile

Total du séjour : 146 hommes


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “[Cap 2019] J7 – Douche de sperme à la Baie des Cochons”