I love to love

Nous voilà enfin tous les deux et je me sens revivre ! Cela devenait très difficile pour moi… depuis le 12 août, nous étions en famille. D’abord l’enfant de MrSirban, auquel s’est ajoutée ma mère la dernière semaine. Il n’est guère aisé de maintenir une vie de couple complice et épanouie quand la famille est omniprésente dans le foyer du matin au lever, jusqu’au soir au coucher. Un baiser furtif, une caresse discrète, un regard coquin, un mot doux… on se sent observés. Je commençais sérieusement à saturer de tout contrôler, retenir les marques d’affection, les phrases ou anecdotes coquines, de faire l’amour rapidement et silencieusement dans la chambre comme si nous étions encore au XIXème siècle, de mentir jusqu’aux souvenirs des dernières vacances…
Proche de mon Homme, je me suis pourtant sentie loin de Lui. J’avais besoin de ses bras, de me blottir contre lui, le respirer, l’étreindre, le toucher, l’embrasser. Nous avons enfin pu faire l’Amour longtemps en prenant un plaisir immense à se redécouvrir et à s’Aimer.
A peine seuls, nous sommes retournés dans la chambre (une habitude de trois semaines maintenant :op ) ! Il s’est immédiatement jeté à mes pieds et les a longtemps embrassés et léchés. C’est tellement bon et terriblement excitant. J’ai joui plusieurs fois.
Ensuite, il a embrassé mes jambes jusqu’à mon entrejambes et s’est relevé. Je me suis agenouillée et lui ai également léché les pieds, un plaisir que je lui offre rarement (je n’y pense pas). Je lui ai ensuite prodigué une petite pipe ! J’ai placé mes mains derrière mon dos, il m’a giflée à plusieurs reprises… j’adoOore ! Ca me ferait presque jouir ! Il m’a aidée à me relever et m’a guidée sur le lit.
Les préliminaires ont été longs et intenses, d’habitude je n’aime pas trop cette mise-en-bouche préférant entrer rapidement dans le feu de l’action. J’ai titillé son torse, ses tétons, son entrejambe, ses bourses, son sexe ; ma langue a redécouvert les zones érogènes de son corps. J’ai ensuite glissé un petit doigt à l’entrée de son anus, une gâterie dont il raffole tout particulièrement. Très excité, il m’a léchée. J’ai adoré sentir sa langue sur mes lèvres et mon clito. Pour faire monter son excitation, je lui ai pincé le nez en même temps à plusieurs reprises pour l’étouffer un peu. L’excitation étant à son comble, nos yeux brillaient et pétillaient de plaisir, je lui ai demandé « Tu veux me prendre ? ». Il a immédiatement accepté.
Je me suis masturbée sous ses yeux avec le lubrifiant pour bien me dilater et l’exciter pendant qu’il se masturbait. Il m’a ensuite prise en missionnaire, nous avions réellement besoin de nous retrouver. Nos regards pouvaient fondre l’un dans l’autre et nos soupirs s’entrechoquaient. Je sentais des vagues de plaisir, c’était si bon. Nous avons ensuite joui tous deux.
La famille est définitivement liberticide !
Partagez !

  1 comment for “I love to love

  1. 4 septembre 2011 at 9 h 54 min

    Ce fut un moment passionné et intense d’une rare force sexuelle tout en étant tendre à la fois.
    C’est un bonheur que de te retrouver et de nouveau fusionner avec toi.

    Merci d’être le coeur de ma vie et la flamme de ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *