[Hotwife] Baisée par un inconnu en pleine rue à Prague

Nous sommes arrivés le 21 décembre à Prague et dans la nuit du 22 au 23, MrSirban et moi sympathisons avec un groupe de Tchèques dans un bar du centre-ville. Au final, cette rencontre est un « very good trip« , une expérience incroyable et extatique, une première qui nous marquera à jamais.

Après un délicieux dîner au restaurant U-Prince, nous voulons finir notre soirée au Coyote Bar. Mon Aimé en a fait plusieurs à Las-Vegas, pour ma part c’est une découverte. J’adore tester ce que je ne connais pas ! A Prague, c’est un bar style pub, où une fois par heure, les serveuses font des danses country sur le comptoir et des shows avec du feu. Nous prenons un shooter B-52 (liqueur de café et bailey) et sympathisons avec la table voisine composée de quatre Tchèques d’une vingtaine d’années, cool et mignons ! Ils nous invitent à les rejoindre pour une tournée de shooters à la Tequila, nous acceptons et discutons de nos vies respectives. De fil en aiguille, nous en arrivons à parler libertinage. Aucun d’eux ne connaît, mais tous sont curieux et ne jugent pas. Ils adoreraient partager cela avec leur épouse, plutôt que de se rendre dans des bars à prostituées en catimini et leur mentir. Je vais aux toilettes. En ressortant, je croise deux des Tchèques, puis les deux autres suivent. Je m’attends à coquiner dans les WC, mais la conversation se poursuit. Tous me parlent libertinage et entendent ma façon de l’exprimer… devant les pissotières, pépère ! La situation étant singulière et atypique, je pense qu’ils veulent s’assurer que je consens pleinement à ce mode de vie. Ils définissent mes limites dans la conversation en posant des questions ouvertes. C’est tout à leur honneur. La conversation se fait en anglais, le feeling est excellent malgré la barrière de la langue.

Nous quittons le pub tous les six et nous rendons dans un bar à striptease du centre-ville, le Rio. Je n’étais jamais allée dans ce genre d’endroits non plus. Soirée découverte ! Le lieu semble tenu par la mafia russe ! On se croirait dans un film de Tarantino. Des hommes à la mine patibulaire tiennent la caisse, le bar, font la sécurité… Ca m’amuse tellement c’est caricatural ! Les filles font plus que des stripteases. Moyennant finance (~400 €), certaines proposent des services plus… intimes. C’est un bar à prostituées je pense. J’embrasse les quatre Tchèques à tour de rôle, tous me caressent les fesses voire me doigtent en plein club en glissant leurs mains dans mes leggings… Vous avez bien lu « mes leggings ». On n’a pas prévu de coquiner. On fait juste une soirée dans un bar. Il fait -7°. Je ne suis pas sexy pour un sou, car à cela s’ajoute un tricot de peau type Damart et un gros pull en laine. Si ça fait sourire les gogo-danseuses, on craint la réaction du cerbère russe derrière le comptoir qui n’arrête pas de nous observer l’air renfrogné. On préfère partir avant qu’on nous le demande de façon non-amicale. On se retrouve tous dans la rue avec une furieuse envie de sexe.

La rue dans laquelle je me suis faite baiser par un inconnu rencontré deux heures plus tôt dans un bar !

On cherche une ruelle du centre-ville qui pourrait abriter nos ébats d’un soir. Sur les quatre Tchèques, je ne sais pas comment nous nous sommes débrouillés, mais nous en avons perdu trois ! Ca fera partie des grands mystères de ma vie… La vie existe-t-elle après la mort ? Comment être absolument sûre d’être certaine ? L’oeuf ou la poule ?… Mais où sont passés les trois autres Tchèques ?

A la sortie du club, nous avons bifurqué au hasard en discutant. Sur les trois perdus, un était particulièrement éméché et je ne pense pas qu’il aurait pu faire grand’chose. Alcool et bandaison ne font pas bon ménage ! Au final, il n’en reste plus qu’un et c’est celui que je préfère, plein de charme et très ouvert d’esprit. Le feeling est excellent entre nous et j’y suis particulièrement sensible. J’aurai pu tous les perdre !

L’expérience nous excite terriblement. Nous sommes tous très enthousiastes, impatients de faire notre bêtise ! Finalement, nous trouvons un endroit où quelques véhicules sont garés en face d’un restaurant. Nous nous arrêtons le long d’une voiture et commençons à nous embrasser sous le regard passionné de MrSirban.

Puis, je m’agenouille devant lui à même le trottoir. Il sort son sexe imberbe, met un préservatif et je commence à le sucer avec une excitation hors-norme ! C’est la première fois en treize ans de libertinage que je suce un homme, non-libertin de surcroît, en pleine rue. C’était imprévu, on n’avait absolument pas programmé cette rencontre (ma tenue parle d’elle-même) et le hasard fait fichtrement bien les choses parfois. Il est deux heures du matin, mais la ville n’est pas endormie et on entend du monde. Au départ, mon Tchèque me laisse tout guider, il est très respectueux et vit, tout comme nous, sa première expérience de baise en rue. Je lui demande s’il souhaite me prendre, il accepte tout sourire.

C’est fou ce qu’il peut faire chaud quand on est excités. Il fait -7° et mon pull et tricot me suffisent largement. J’ai enlevé manteau et doudoune. Je m’appuie contre le mur, les leggings baissés sur les genoux, et il me pénètre profondément. Il est extrêmement dur, son érection est superbe ! Aussi belle que l’expérience que nous sommes en train de partager. Je ne vous raconte pas l’excitation dans laquelle nous sommes, on est tous les trois au taquet et cette baise dans les rues de Prague est phénoménale. D’ailleurs, pas besoin de lubrifiant ou de salive, je suis trempée. Ses coups de reins sont rythmés et je n’arrête pas de jouir.

A plusieurs reprises, des gens passent et nous arrêtons nos coquineries, mais nous sommes à chaque fois grillés car à demi-nus. On est sous un lampadaire en plus ! Les réactions des passants sont positives. Au pire ils regardent, sinon ils font un signe du pouce en signe d’approbation et sourient ! Ca ne semble choquer personne qu’à deux heures du matin, je me fasse prendre en levrette debout contre un mur en pleine rue et qu’une autre personne (MrSirban) filme la scène. Ca participe aussi à l’excitation et nous sommes tous les trois très complices. On s’entend très bien, le feeling est là et on passe un moment incroyable.

Une dizaine de minutes plus tard, nous tentons une variante. Je suce de nouveau mon bel inconnu puis il me demande si j’accepte de venir sur lui. C’est assez acrobatique, car je porte deux leggings superposés et mes jambes sont fermement tenues par le bas. Il parvient à s’immiscer entre mes cuisses en glissant ses jambes entre les miennes, à demie-ouvertes. Il me supporte assis sur le capot de la voiture à bout de bras. Nous nous embrassons et nous caressons mutuellement. L’équilibre est précaire mais nous tenons ainsi un petit moment, avant que je ne finisse par tomber à moitié. J’ai deux mains gauches et ça relève du miracle d’avoir pu faire cette pause en pantalon sans lui avoir arraché le manteau ou écrasé un pied !

J’entends MrSirban très excité à nos côtés, nous vivons tous les trois un fantasme : une baise avec un inconnu en pleine rue entre des voitures et contre un mur. C’est extatique et orgasmique. Je suis grisée de plaisir et vraiment heureuse de partager ce moment complice et coquin avec mon Chéri et un étranger aussi respectueux. Rencontré dans un bar deux heures plus tôt, il s’avère être un parfait gentleman.

Finalement, je suis contente que ses trois amis se soient perdus en chemin, car je ne suis pas certaine que nous ayons eu la même complicité à six. Aucun d’eux n’étant libertin, il y aurait sans doute eu des timidités. Ce n’est jamais évident une première fois et là, les conditions sont extrêmes : baiser avec une fille inconnue dans la rue entre les voitures garées en pleine capitale tchèque par -7° ! On est loin du confort rassurant d’un appartement, d’une chambre d’hôtel ou d’une alcôve en club.

Nous lui avions expliqué les consignes : pas d’anal et pas d’éjaculation en bouche. Lorsqu’il a senti qu’il allait jouir, il m’a prévenue. Après une bonne vingtaine de minutes, mon partenaire d’un soir a craqué sa capote afin de jouir sur mon visage. Il a eu trois fantastiques giclées : une sur mon menton et dans mon cou, une sur son pantalon et… mon pull !

J’ai vécu là un fantasme à part entière que j’avais noté comme tel sur la page Fantasmes de mon site. Tout s’est déroulé merveilleusement et je n’aurai pas pu espérer mieux pour vivre cette expérience incroyable.

Mon Tchèque était un Amant aussi charmant que doué. MrSirban et moi le remercions pour ce plaisir partagé suspendu dans le temps. Nous sommes encore aujourd’hui terriblement excités par la situation que nous surnommons « L’Aventure » ! Donner vie à un fantasme est toujours un moment merveilleux qui reste graver dans la mémoire. Ce souvenir immarcescible sera la référence d’autres expériences similaires. Il n’y a qu’une première fois, unique et inaltérable. Merci Milos !

Contente d’avoir réalisé un fantasme : sexe et baise dans la rue avec un inconnu !

L’aventure vue par mon Homme, MrSirban (lire son article)


Les autres articles sur notre voyage à Prague


♥ Vous aimez nos sites gratuits, soutenez-nous sur notre Pot Commun

Partagez !

  17 comments for “[Hotwife] Baisée par un inconnu en pleine rue à Prague

  1. Myster
    30 janvier 2017 at 8 h 12 min

    Petit café avant de filer au boulot …Et decouverte de votre aventure coquine pour bien commencer la semaine.hummm un régal a lire mon imagination va me jouer des tours toute la journée je pense ….que ce sourire gourmand est beau a voir sur les photos…merci a vous deux pour le partage

    • Amante Lilli
      31 janvier 2017 at 18 h 09 min

      Bonjour Myster,

      Merci beaucoup ! On a vécu là un fantasme de longue date et c’était super excitant, tout s’est déroulé parfaitement comme je l’avais imaginé. C’était génial !

      BisouxXx et bonne semaine à toi ♥

  2. Syl6236
    30 janvier 2017 at 9 h 12 min

    Un des plus beaux et chauds récit du moment, tu es sublime petite déesse surtout la dernière photo en mode toute contente avec du sperme un peu partout (Rhoo bande de cochon xd) merci à toi maintenant je dois allé redescendre la pression

    • Amante Lilli
      31 janvier 2017 at 18 h 11 min

      Bonjour Sylvain et merci pour ce superbe compliment !
      On a adoré ! Tout s’est merveilleusement déroulé et on a pu faire notre bêtise dans la rue devant les passants, tranquille comme si de rien n’était !
      Des bisouxXx et bonne redescente coquinou ♥

  3. morfiben
    30 janvier 2017 at 11 h 53 min

    Sei straordinaria Lilli…le fantasie vanno realizzate, da te poi è più bello…e grazie a Mr.Sirban…sei magnifica…sborrata di più

    • Amante Lilli
      1 février 2017 at 9 h 37 min

      Ti ringrazio Morfi ♥

      Sì, si ha che una vita ed egli bisognano vivere suo fantastichi ♥
      Abbiamo avuto la fortuna che si svolge esattamente come lo si immaginava. Il caso fa bene le cose.
      Vivere le sue invidie è importante! Approfittiamo!

      Multi bacini ♥

  4. elladan71
    30 janvier 2017 at 13 h 41 min

    Coucou Lilli
    Je sais pas si par -4°C, mon zizi aurait été dur 🙂 où il aurait durci à cause du gel lol 🙂
    Mais quel veinard, et puis les Tchèques sont habitués par ce genre de températures… 🙂
    Mais c’est très excitant tout ce que tu nous proposent… 🙂
    Kiiisssxxx 🙂

    • Amante Lilli
      1 février 2017 at 9 h 40 min

      Bonjour Elladan ☺

      Lol ! J’ai pu constater que l’excitation tient vraiment chaud ! Je suis de nature frileuse et j’ai dû enlever ma doudoune + mon manteau, car je bouillais de désir et d’envie.
      On a passé une soirée excellente ! Vingt merveilleuses minutes dans cette rue -finalement passante- !

      Merci beaucoup ♥

      BisouxXx

  5. Engywuk
    30 janvier 2017 at 15 h 52 min

    Hi Lilli,

    Woooow, what a beautiful night you had! But 4°C … That is too cold for me …

    Many big kisses
    Engy

    • Amante Lilli
      1 février 2017 at 10 h 33 min

      Hello my Engy ♥

      Thank you! -4°, it’ very hot when we are excited!
      I’m rather sensitive to cold and there, I was too much hot in pullover and suit. Excitement warms bodies and hearts!

      Many kisses ♥

  6. Lombok
    31 janvier 2017 at 0 h 38 min

    Magnifique récit, j’imagine ma réaction face à cette situation et je n’y arrive pas. Bravo à toi d’avoir osé les draguer. Bravo a MrSirban de partagé sa splendide femme. Bravo à Milos d’avoir pu bander en pleine rue par -4.
    Merci de nous faire partager vos aventures.
    Biz

    • Amante Lilli
      1 février 2017 at 13 h 22 min

      Merci beaucoup Lombok ☺
      On a adoré cette expérience, la réalisation d’un fantasme de longue date qui s’est déroulé exactement comme je l’avais pensé mille fois. Une bonne dose de hasard, un peu d’audace et une superbe soirée !
      J’ai découvert que l’excitation tenait vraiment chaud. Toute frileuse que je suis, les -4° ne m’ont absolument pas gênée.
      BisouxXx ♥

  7. Touahhh
    31 janvier 2017 at 23 h 45 min

    Coucou Lilli, faire l’amour dans la même rue que le « Museum of love » plutôt cocasse. Belle représentation. Bisous ♥

    • Amante Lilli
      1 février 2017 at 13 h 24 min

      Coucou Touahhh ☺
      Je ne savais pas qu’il se trouvait ici ! Nous avons bifurqué à un moment dans une ruelle qui semblait plutôt calme de prime abord et c’était celle-ci.
      Nous n’avons pas visité le musée. C’est une amusante coïncidence !
      BisouXXx ♥

  8. toystoystoys
    2 février 2017 at 8 h 32 min

    immarcescible… indeed 😉
    MrSirban, AmanteLilli, Je VOUS aime

    • Amante Lilli
      4 février 2017 at 18 h 12 min

      Je te remercie ToysToysToys ☺
      Quel plaisir de te lire ici et au plaisir de te voir cet été au Cap ♥
      BisouxXx ♥

  9. porcinus
    5 avril 2017 at 21 h 38 min

    bonsoir c’est vrais en prague il y a pas de libertinage !!! c’est vrais les bars comme le rio !! darling !! hot peppers k5 relax c’est pour les touristes lol il vont ce fait arnaquers !! sinon prague c’est la plus belle ville du monde 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *