♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

La robe de Pute I

03a
Ce mois-ci, les instructions de mon Homme concernant ma période de soumission tournent essentiellement autour d’un thème : la pute. Pute de luxe, pute de bas étage, pute de service…
 
052
06a
Parmi mes ordres, je ne dois pas porter de sous-vêtements, ce qui n’est pas trop contraignant car j’en mets très très rarement. Il m’a également demandé d’allumer un collègue au boulot si possible ou encore de tenir un langage cru, d’être aguicheuse et provocante avec lui et les autres (autant que faire ce peut bien entendu, cela reste un jeu  !). Je dois également porter une jupe en cuir pendant ces deux semaines et l’attendre au retour du boulot en tenue de pute au moins une fois par semaine.
 
amantelilli pute
amantelilli pute
Voici donc ma première tenue de pute. J’espère qu’elle vous plaira ! Honnêtement, mon Homme a le fantasme de la prostituée depuis toujours mais moi… carrément pas ! Il y voit des “femmes ayant un pouvoir suprême sur les hommes, car ils ne peuvent y accéder qu’en les payant”, j’y vois le strict opposé des “femmes devant se vendre pour vivre en se mettant potentiellement en danger”. Je pense que la réalité est entre nos deux perceptions, c’est ni tout rose ni tout noir. Mêler sexe et argent résonne comme une contrainte à mes yeux, une obligation et nous prônons un libertinage totalement gratuit, dans le partage le plus absolu et le plus sincère. D’ailleurs, nous ne faisons strictement rien payé.
 
042
09a
07a13aComme il avait passé une sale journée, j’ai voulu lui faire une petite gâterie pour le détendre. Je pense que ça a marché… un temps du moins ! Je me suis mise à disposition pour son plaisir. J’en ai également pris, je me suis régalée de son chibre tendu !
12a
Précision importante et mise au point :
Bien évidement, cela reste un jeu, un scenario. Je ne pratique absolument aucune rencontre tarifée et les seules rencontres que nous faisons sont libertines. On ne gagne pas d’argent avec le sexe ou notre libertinage, pas l’ombre d’un euro (pas de webcam ou films porno sur des hub, pas de vente de culotte/nylon/chaussures portés, pas de zone membre, pas de vente de vidéos ou photos, pas de réseaux sociaux payants type MYM ou OnlyFans… on refuse de nombreuses demandes tarifées) ! Nous passons exclusivement par un site de rencontres libertines pour toutes nos parties plurielles (Wyylde si vous vous posez la question et si vous voulez visiter leur site) et cela ne sert à rien de me proposer des sous. Votre carte bancaire ne m’intéresse absolument pas. Je me fiche de ce que vous touchez à la fin du mois. Cela lève toute ambiguïté : le libertinage n’est pas de la prostitution masquée. Une vraie libertine ne vous demandera jamais d’argent, le libertinage est un échange de plaisirs (pas uniquement charnels) sans la moindre contrepartie financière. C’est du partage, du respect, de la complicité, un état d’esprit, une envie de liberté, un rejet de certaines obligations sociétales… Je prends (Lilli) d’ailleurs les frais d’hôtel à ma charge lorsque nous rencontrons des hommes. Chacun gagne sa vie comme il l’entend ou fait ce qu’il veut de son argent, mais il faut appeler une chatte une chatte !
152

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “La robe de Pute I”